AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Terminé - Qui de nous deux aura la plus grande gueule ? || ft. Nuage de Lierre
 :: Espace RP :: Les Frontières :: Le Chemin du Tonnerre

Nuage de Braise

Age : 18
Date d'inscription : 15/02/2019
Messages : 334
Nuage de Braise
Apprenti ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Fév - 17:00
Mon territoire

Nuage de Lierre & Nuage de Braise



Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?



Je suis là, à seulement quelques longueurs de queue de souris de ma proie qui plus
est, un lapin. Il est certes maigrichon et sans doute vieux, mais cela reste un lapin et le Clan des Etoiles lui-même sait à quel point il est difficile d'attraper un aussi gros gibier en ces temps glacials. Le froid me mort les os et de la fumée blanche se forme
à chacune des mes expirations. Si je l'attrape, je sais que Douces Oreilles sera fière de moi et que pour une fois, cette vioque n'aurait rien à dire de rabaissant. A cette pensée, un sourire se dessina sur mes babines mais je me concentre de nouveau bien vite, les sens en alerte, mon cœur tambourinant si fort dans ma poitrine que je crains que toute la forêt ne m'entende. Pas un bruit dans la forêt de pin, seulement le rugissement lointain des monstres du Chemin du Tonnerre, quelques branches qui s'entrechoquent faiblement mais pas un son ne provient de moi. Muet comme une carpe, j'attends, je rampe, comme l'aurait fait un serpent. Mes yeux réduits à deux fentes, les oreilles rabattues et attentives, je guette chaque faits et gestes du lapin. Enfin, je bande mes muscles, me lance puis bondit sur ma proie qui, me jette un regard terrorisé avant de détaler. Crotte de souris Elle m'échappe et se rue vers le Chemin du Tonnerre, vers le territoire, du Clan du Tonnerre. Mon sang ne fait qu'un tour dans mes veines et je m'élance sans réfléchir, foulant la surface rugueuse et noire du Chemin du Tonnerre pour courser le rongeur mais je me stoppe net, juste avant la frontière.

Un chat me barre la route. A son visage encore rond je devine bien facilement qu'il s'agit d'un apprenti. Son odeur empeste celle du Clan du Tonnerre, si bien que j'en plisse le museau. Mes griffes sont à demie-sorties, mes oreilles encore rabattues et je grogne.

- Ce lapin appartient au Clan de l'Ombre, dégage de mon passage.

Je n'ai que faire des frontière à cet instant précis, le gibier compte trop pour se soucier de détails. Alors, j'agite nerveusement la queue, plantant mes iris jaunâtre dans ceux vert profond du mâle crème.


(c) Code par Calys de Libre Graph'

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Mar - 20:09

Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?

Nuage de Braise & Nuage de Lierre


Sans trop savoir pourquoi, Nuage de Lierre passait énormément de temps près de la frontière avec le Clan de l'Ombre ces temps-ci. Non pas qu'il affectionnait particulièrement les chats des marécages ou encore le Chemin du Tonnerre nauséabond séparant les deux terres, mais il trouvait un certain calme dans cet endroit peu fréquenté par les guerriers de son clan et ceux du clan rival. Nuage de Lierre n'en pouvait plus de toute cette agitation qui secouait ses camarades, la maladie inquiétait de plus en plus et l'apprenti éprouvait de plus en plus de malaise à rester au sein de son propre camp. Il ne voulait pas voir cette souffrance et ces tensions qui animaient chaque félin du Clan du Tonnerre, il préférait rester seul et s'entrainer de son côté, profitant de rester lui, en bonne santé, en comparaison avec certains de ses camarades. Ainsi, il avait une fois de plus quitter le camp dés qu'il avait ouvert les yeux. Aucun guerrier n'avait accepté de s'entrainer avec lui et vu la maigre réserve de gibier, il était parti chasser. Courant sous la lisière des arbres, appréciant l'air qui s'infiltrait dans son pelage crème, il arriva donc vers le Chemin du Tonnerre.

Etrangement, malgré le fracas des monstres qui passaient fréquemment sur le chemin noir, il n'était pas rare de trouver du gibier. Dernièrement, il avait même attrapé un mulot lorsqu'il avait fait la rencontre cette étonnante chatte du Clan de l'Ombre. Nuage de Lierre agita ses oreilles, il espérait ne pas recroiser cette minette. Il posa quelques instants son regard vert sur les buissons au-delà du Chemin du Tonnerre, scrutant le moindre regard jaune luisant dans la pénombre, mais il n'y avait rien. S'apprêtant à commencer sa traque de gibier, il fut quelque peu surpris lorsqu'un lapin au pelage immaculé surgit sur le chemin noir pour atterrir juste devant ses pattes. D'un geste vif, il l'assomma avant de lui infliger un coup de croc fatal à la nuque. L'apprenti se pourlécha les babines pour en retirer les quelques gouttes de sang et eut un petit sourire féroce, si la chasse pouvait tout le temps être ainsi ! L'animal était certes maigrelet mais il ravirait bien l'estomac d'un des anciens du clan.

"Ce lapin appartient au Clan de l'Ombre, dégage de mon passage."

Nuage de Lierre releva mollement la tête en entendant cette voix courroucée. Cherchant du regard qui venait de s'adresser à lui de la sorte, ses yeux se portèrent sur un petit chat noir et aux yeux jaunes. Planté sur le Chemin du Tonnerre - et bien trop proche de sa frontière - il semblait fort agacé. Le jeune chat arqua un sourcil, le jaugeant rapidement du regard. Visiblement, il s'agissait d'un apprenti, surement fraichement sorti de la pouponnière. Il eut un autre sourire féroce tss… demi portion. Nuage de Lierre n'aimait pas les chatons, bien trop bruyants et stupides, et cette demi-portion semblait en être un parfait exemple. Le jeune félin s'assit calmement et posa une patte sur sa proie, sortant ses longues griffes recourbées, rapprochant le lapin de lui. Le corps blanc du petit animal était encore chaud sous son coussinet. Visiblement, le petit chat noir semblait prêt à en découdre, il allait vite déchanter. Nuage de Lierre n'était plus un chaton, dans moins de deux lunes, il rejoindrait enfin les rangs des guerriers. Ce n'était pas un apprenti arrogant du Clan de l'Ombre qui allait l'impression.

"Ose seulement poser une patte sur mes terres sac à puces."

Le jeune chat au pelage crème dévoila ses crocs, ses yeux verts jetant des éclairs. Il était lui même très arrogant avec les autres mais ne supportait pas qu'on le soit avec lui, surtout lorsque cela venait d'apprentis d'autres clans. Les yeux jaunes du jeune chat jetait des éclairs et sa queue s'agitait en tout sens. Il semblait très agacé et n'avait certainement pas le recul pour contrôler cette rage qui semblait l'habiter. Nuage de Lierre gronda silencieusement, il avait tout intérêt à reculer de quelques pas et retourner bien sagement sur ses terres. Apprenti ou pas, il n'avait pas à le défier ainsi. Ce lapin était mort sur les terres de son clan, il n'avait aucun droit là dessus. Cette situation lui rappelait étrangement la fois où il avait par mégarde franchi la frontière avec le Clan du Vent. Il avait pendant de longues minutes courser un écureuil avant que ce dernier ne soit achevé par la lieutenante des guerriers de la lande. C'était le jeu, cet apprenti n'avait aucun droit sur ce lapin.

"Tu n'avais qu'à être plus rapide et l'attraper sur ses terres. Ce lapin appartient au Clan du Tonnerre désormais."

Il défia le jeune chat noir du regard, attendant sa réaction.

Nuage de Braise

Age : 18
Date d'inscription : 15/02/2019
Messages : 334
Nuage de Braise
Apprenti ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Mar - 22:34
Mon territoire

Nuage de Lierre & Nuage de Braise



Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?



L'apprenti qui me fait face n'oscille pas. Il me toise de ses émeraudes, sûr de lui. Comme tous les autres, j'imagine bien qu'il se moque de moi à cause de ma taille, ce qui ne fait qu'amplifier mon agacement. Pourquoi suis-je né plus petit que les autres ? Pourquoi ma croissance ne pointe pas le bout de son museau ? Je vais bientôt atteindre les dix lunes et pourtant, je fais la même taille que l'un de ces apprentis fraîchement sortis de la pouponnière. C'est à se demander si toute la forêt est contre le fait que je prenne en puissance. Je ne devrais quand même pas me résigner à devenir guérisseur, si ? Hors de question. Le simple fait de passer une journée accompagné de Feuille d'Aster m'est insupportable. Je préfère encore subir les brimades de Douces Oreilles, de mes camarades et même de ce chat arrogant s'il le faut, mais je ne finirai pas dans cette tanière humide et repoussante, à ranger des plantes et à soigner des mourants à longueur de journée.

- Ose seulement poser une patte sur mes terres sac à puces.


Là je réalise enfin que le félin crème détient ma proie. Il a osé l'achever d'un coup de patte alors que je la poursuivais deux minutes plus tôt, se croyant tout capable, protégé par la foutue frontière. Un rictus s'affiche alors sur mon visage. Est-il sérieux à me provoquer de la sorte ? Je fronce un sourcil, le jaugeant du regard tandis que je m'approche dangereusement de la limite qui nous sépare, celle qui l'empêche théoriquement de me sauter à la gorge.

- Pourquoi me priverais-je de piétiner ton territoire alors que toi, tu piétines ma proie ?

Je grogne et m'arrête qu'à quelques queues de souris seulement de cet apprenti à la grande gueule, m'asseyant bien face à lui. J'attends le bon moment avant de pouvoir lui bondir dessus, c'est ce que m'a appris Douces Oreilles. Je le fixe donc un long moment, les oreilles rabattues, la queue s'enroulant malgré elle autour de mes pattes, l'air hautain. Il est hors de question que je m'écrase devant un novice. De même qu'il est hors de question que je ne lui cède ce lapin. Le Clan du l'Ombre connaît des temps bien difficiles que ce pauvre Clan du Tonnerre, d'autant plus depuis l'arrivée de la Saison des Neiges. Le gibier se fait bien plus rare dans notre forêt de pins et nos marécages - malgré les grenouilles qui demeurent à peu près toute l'année - mais le Clan de l'apprenti adverse lui, se nourrit toujours plus ou moins bien grâce à leur territoire qui offre des possibilités bien plus diverses concernant le gibier. Souris, mulots, grives, lapins... De quoi se plaignent-ils sincèrement ? Du froid ? De la maladie ? Tous les autres clans sont au même point qu'eux. Non, les félins du Clan du Tonnerre ne sont que des drama-queen qui cherchent simplement l'attention et la pitié des autres clans. Même le Clan du Vent a plus de dignité en se battant le ventre vide, vu les os qui saillent sous leur fourrure lors des mauvaises saisons.

- Tu n'avais qu'à être plus rapide et l'attraper sur ses terres. Ce lapin appartient au Clan du Tonnerre désormais.

Non mais je rêve ? Les paroles de l'apprenti me mettent hors de moi et je me lève brusquement, mes poils se hérissant sur mon échine alors que mes yeux lancent des éclairs. L'atmosphère s'est bien électrifiée et désormais, je frôle la frontière : un pas et j'y suis, sur ses foutues terres.

- Ce lapin porte l'odeur de nos terres avant tout. Tu n'es qu'un sale voleur. C'est facile d'achever une proie qui nous tombe dessus pas vrai ? Après tout, vous êtes des feignasses au Clan du Tonnerre. Toute l'année vous avez votre confort. Vous vous croyez supérieurs aux autres, mais vous ne valez pas mieux que ces bouffeurs de poissons de la Rivière.

Ma voix est à la fois sarcastique et sèche et je lui lance un regard noir. Qu'il ose me provoquer encore une fois et je lui sauterai à la gorge, frontière ou non.


(c) Code par Calys de Libre Graph'

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Mar - 22:22

Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?

Nuage de Braise & Nuage de Lierre

Visiblement, l'apprenti du Clan de l'Ombre était nerveux. Très nerveux. Presque plus que Nuage de Lierre, ce qui le surprit légèrement. Le jeune chat au pelage crème agita doucement ses oreilles, continuant d'observer le petit chat noir du regard, sans rien laisser paraitre. La provoque était facile, il semblait bien trop réactif aux piques et remarques qu'il lançait. Tss… Nuage de Lierre avait maintes fois fait cette erreur - et la faisait encore d'ailleurs - mais face à un vulgaire apprenti tout juste sorti de la pouponnière, il se sentait en position de force. Néanmoins, le mâle du Clan de l'Ombre semblait téméraire, il s'approcha un peu plus de la frontière, ses pattes ne se tenant qu'à une longueur de souris du marquage. Provocateur ou inconscient ? Nuage de Lierre n'aurait su dire mais son comportement commençait très fortement à l'agacer. L'apprenti resta cependant bien droit, seul signe de son agacement étant sa queue s'agitant de droite à gauche, balayant le sol de la forêt fiévreusement. Le jeune mâle garda sa patte sur le maigre lapin, ses griffes plantées dans la fourrure blanche de l'animal. Allait-il se quereller pour un morceau de gibier ? La réponse lui semblait belle et bien positive. Pas de problème. Nuage de Lierre était toujours prêt pour se mesurer à d'autres chats, ce n'était pas un vulgaire apprenti certainement plus jeune que lui qui allait faire la loi sur une proie qui ne lui appartenait.

"Ce lapin porte l'odeur de nos terres avant tout. Tu n'es qu'un sale voleur. C'est facile d'achever une proie qui nous tombe dessus pas vrai ? Après tout, vous êtes des feignasses au Clan du Tonnerre. Toute l'année vous avez votre confort. Vous vous croyez supérieurs aux autres, mais vous ne valez pas mieux que ces bouffeurs de poissons de la Rivière."

Tout le corps de Nuage de Lierre se raidit, son poil se hérissa et ses yeux se réduisirent à deux fentes. Il planta un peu plus ses griffes dans le lapin, le corps soudain tendu. Voleur ? Feignasses ? Pour qui se prenait ce misérable chat ? L'apprenti sortit ses griffes, mettant bien en évidence leurs longueurs, il fit glisser le lapin un peu plus proche de lui. Cette proie lui appartenait. Elle était morte sur les terres du Clan du Tonnerre, tant pis pour celui qui avait débuté la traque, il n'avait qu'à se montrer plus malin et éviter de se rapprocher de la frontière pendant qu'il coursait le petit animal. Comment aurait réagi Ruisseau de Rose s'il avait eu le même comportement lorsqu'elle lui avait chapardé son écureuil sous les yeux ? Elle lui aurait sauté à la gorge. Et Nuage de Lierre hésitait très fortement à l'imiter à cet instant précis. Un seul détail le retenait : le chat noir ne se trouvait pas encore sur ses terres. Pourtant, cela se ressentait, il était prêt à enfreindre le code du guerrier à tout moment pour se jeter sur lui. Pitoyable… Nuage de Lierre tenta de ne rien laisser paraitre mais intérieurement il bouillonnait. Cet irrespect venant d'une de ces stupides boules de poil du Clan de l'Ombre, cela le faisait doucement rire. Imbécile… pour qui se prenait-il ?

"Vas-y, viens la récupérer ta proie." gronda Nuage de Lierre la voix tremblante de colère.

Il avait voulu se montrer provoquant ? Il allait être servi. Nuage de Lierre avait la langue aussi acérée voir bien plus que lui. Et il n'hésiterai pas à se servir de ses griffes non plus. Ce lapin était à son clan que cela plaise à ce chat noir ou non. L'apprenti n'arrivait pas à redescendre, à chaque fois que son regard vert croisait le regard doré du matou, ses poils se hérissaient de nouveau et il sentait la colère monter en lui. Insolent, stupide, insignifiant… Il avait hâte de lui faire ravaler sa fierté, et ce n'était qu'une question de secondes Nuage de Lierre en était persuadé. La tension était palpable, ils étaient presque museau contre museau, la seule chose les séparant étant ce marquage, celui de son clan. Nuage de Lierre était en position de force, il le savait, il était sur ses terres, il était plus grand, plus expérimenté, ce chaton insignifiant allait se rappeler de cette rencontre s'il osait franchir la frontière.

"T'attends quoi ? Sale chat domestique…"

Nuage de Braise

Age : 18
Date d'inscription : 15/02/2019
Messages : 334
Nuage de Braise
Apprenti ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Mar - 19:15
Mon territoire

Nuage de Lierre & Nuage de Braise



Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?



Au début, l'apprenti adverse ne bronche pas. Il semble bien plus serein qu'autre chose en réalité, ce qui a le don de m'agacer fortement. Ceci dit, lorsque je m'approche pour l'insulter, le regard brillant, très fier, je comprends que je l'irrite. Son pelage couleur crème se hérisse et ses muscles se crispe. Un sourire moqueur se dessine sur mes babines, constant que je triomphe sur les mots. Cependant le novice du Tonnerre ne flanche pas et se contente de lancer après avoir ramené un peu plus le cadavre du lapin à ses pattes. Là, je comprends que ce félin est aussi têtu que moi, malheureusement.

- Vas-y, viens la récupérer ta proie.

Je me pose alors quelques questions avant de répondre correctement. Je me doute bien que cet apprenti me provoque clairement de sorte à ce que je franchisse la frontière dans le seul et unique but de me sauter dessus afin d'éviter d'être en tort lorsqu'il raconterait à son Clan qu'il s'en est pris à un novice ennemi. Seulement, puis-je faire le poids ? J'ai appris à me méfier de mes adversaires depuis ma rencontre avec Foudre et je suis certain que ce rouquin sait mieux se défendre que je ne le prétends. Cependant de son côté, ce dernier semble de même me sous-estimer, ce qui a le don de m'agacer d'autant plus lorsqu'il se met à miauler d'un ton arrogant :

- T'attends quoi ? Sale chat domestique…

Mon coeur loupe un battement et je le toise en lui lançant des éclairs, me relevant de suite, la queue battant furieusement l'air. Pour qui se prend-il à me traiter de chat domestique ? Je grogne alors, tendu, griffes sorties. Cependant je me limite à ces actions, frôlant toujours la frontière. Je ne serai pas celui qui craquera en premier, c'est décidé. Alors, j'enroule à contre-coeur ma queue autour de mes pattes pour relever la tête avec fierté, prenant une voix sarcastique :

- Pardon ? Qui de nous deux se contente de voler le gibier des autres en l'achevant sans bouger d'une queue de souris ? Qui de nous deux est le chat domestique ? Il me semble que c'est plutôt toi, apprenti du Tonnerre. D'ailleurs quel est ton nom ? Que je mette un nom sur cette tête d'ingrat.

Je dérive ensuite mon regard sur le lapin puis je me lève de nouveau.

- Sache que tôt ou tard, le Clan des Etoiles te punira pour ce que tu viens de faire.

J'en suis persuadé. Alors, je gronde une dernière fois après avoir réfléchi un instant :

- Rends moi ce lapin. C'est la dernière fois que je te le demande.

S'il ne se dépêche pas de me le rendre, je lui saute dessus et lui arrache les oreilles. J'en ai assez de devoir discuter avec une cervelle de souris du Clan du Tonnerre et Douces Oreilles risque de ne pas apprécier si je rentre trop tard. Ce serait bête de perdre mon temps avec cet apprenti prétentieux.


(c) Code par Calys de Libre Graph'

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Mar - 17:14

Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?

Nuage de Braise & Nuage de Lierre

Les provocations de Nuage de Lierre eurent l'effet escompté. Aussitôt, l'apprenti noir tressaillit, son corps se tendant de tout son long, la queue fouettant avec colère l'air. Il sortit les griffes, le chat du Clan du Tonnerre esquissa un sourire, c'était presque trop facile. Prêt à ce que le novice ennemi lui saute dessus, Nuage de Lierre banda ses muscles, les griffes sorties, il était prêt à esquiver l'assaut du matou du Clan de l'Ombre. Néanmoins, à son grand étonnement, le félin en face de lui finit par se détendre, forçant son pelage de jais à redescendre, enroulant sa queue autour de ses pattes. Nuage de Lierre agita ses oreilles, plus que surpris, tiens donc, il avait réussi à comprendre qu'il serait en tort s'il se décidait à lui sauter dessus ? Ce chat noir n'était peut être pas si bête que cela après tout. Cependant, le jeune chat au pelage crème ne baissa pas sa garde, continuant de fixer le matou, prêt à esquiver une attaque à tout moment. Depuis quand pouvait-il se fier aux chats du Clan de l'Ombre ? Nuage de Lierre redressa la tête, jetant un regard méprisant à son interlocuteur, même s'il semblait s'être calmé, il ne lui rendrait pas le lapin pour autant.

"Pardon ? Qui de nous deux se contente de voler le gibier des autres en l'achevant sans bouger d'une queue de souris ? Qui de nous deux est le chat domestique ? Il me semble que c'est plutôt toi, apprenti du Tonnerre. D'ailleurs quel est ton nom ? Que je mette un nom sur cette tête d'ingrat."

Ingrat ? Tss… Nuage de Lierre n'aimait pas ce ton méprisant que prenait le matou, ni le regard prétentieux qu'il lui jetait. Pour qui se prenait-il ? Les pattes de l'apprenti le démangeaient, il aurait tant aimé pouvoir sauter à la gorge de ce chat prétentieux pour lui apprendre le respect, mais il ne pouvait pas, le marquage le lui interdisait. Grondant intérieurement, les griffes toujours sorties, Nuage de Lierre laissait ses pattes traçaient de profonds sillons dans la terre, dans l'espoir de se calmer ainsi en infligeant au sol ce qu'il ne pouvait faire à l'apprenti du Clan de l'Ombre. La question qu'il lui posa surprit quelque peu Nuage de Lierre, pourquoi s'intéressait-il soudainement à lui ? Il ne comptait pas faire ami-ami avec lui, surtout vu le Clan auquel il appartenait. Le jeune chat au pelage crème fronça le museau, devait-il lui répondre ou en profiter pour lui lancer une autre remarque acerbe ? Il hésita longuement, assez longtemps pour que le chat en face de lui s'exclame de nouveau d'une voix plus modérée cette fois-ci :

"Sache que tôt ou tard, le Clan des Etoiles te punira pour ce que tu viens de faire."

Nuage de Lierre ne put retenir le ricanement qui s'échappa de sa gueule. Croyait-il l'impressionner en invoquant ainsi leurs ancêtres ? C'était peine perdue. Il le savait, il n'était pas en tort, cette proie avait été tuée sur ses terres, pas sur celles du Clan de l'Ombre.

"Stupide boule de poils, revois ton Code du Guerrier, je n'ai pas franchi la frontière, ce lapin était sur mes terres lorsqu'il est mort, tu n'as aucun droit là dessus. Retourne t'entrainer à la chasse aux lapins avant de venir importuner les vrais chats de clans."

Nuage de Lierre lui jeta un regard froid, rempli d'arrogance. Il le défiait de ses yeux verts, continuant encore et encore de le provoquer. Il était rare qu'il fasse ainsi affaire à une forte tête comme celle là ! Même la lieutenante du Clan du Vent avait abandonné face à ses piques, préférant le raccompagner sur ses terres pour ne plus avoir à entendre ses moqueries. Et Feuille d'Aster, le guérisseur du Clan de l'Ombre n'avait pas semblé apprécier plus que cela sa rencontre avec Nuage de Lierre non plus. Tant pis pour eux, l'apprenti n'avait que faire de convenir aux chats des autres clans, il ne devait rien à personne et certainement pas aux brebis galeuses du Clan de l'Ombre. Tss… tu parles de guerriers ! Nuage de Lierre méprisait leur fourberie, des chats incapables de combattre équitablement, préférant les coups-bas et le vice face à un adversaire. Eux, seraient bel et bien puni par le Clan des Etoiles pour cela, pas Nuage de Lierre, il avait toujours été loyal envers son clan et cela n'était pas prêt de changer.  

"Rends moi ce lapin. C'est la dernière fois que je te le demande.
- Sinon quoi ? Tu crois m'impressionner ?! cracha l'apprenti, tu sors à peine de la pouponnière et tu penses pouvoir m'intimider sur mes terres ?! Reste tranquille chat de l'Ombre où tu auras affaire à Nuage de Lierre."

C'en était trop pour le mâle crème, il commençait à avoir du calme à garder son calme. Les provocations et intonations de voix du chat noir commençaient à lui taper sur le système, il en venait à parler de lui à la troisième personne. Cela pouvait sonner légèrement théâtral mais l'apprenti s'en fichait. A cet instant précis, il bouillonnait de l'intérieur, ses yeux vert pâle jetant des éclairs. Il tâchait de se rappeler sans cesse qu'il ne pouvait attaquer son interlocuteur tant qu'il n'était pas sur ses terres. Ses pattes le démangeaient tellement… il avait pris soin d'enlever ses griffes du lapin pour ne pas le réduire en charpie sous le coup de la colère. Il devait se calmer, encore un mot de trop de la part du chat noir et il était prêt à lui sauter dessus à tout instant.

Nuage de Braise

Age : 18
Date d'inscription : 15/02/2019
Messages : 334
Nuage de Braise
Apprenti ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Mar - 19:42
Mon territoire

Nuage de Lierre & Nuage de Braise



Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?



Nuage de Lierre semblait nerveux, prêt à en découdre au moindre instant, Nuage de Braise le remarquait dans sa façon de planter ses griffes dans le sol, dans sa façon de lui lancer un regard encore plus noir que son pelage. Très clairement, l'apprenti couleur crème rêvait d'arracher les oreilles de celui de jais et ça, ça crevait les yeux, malgré le ricanement qu'il avait laissé échapper d'entre ses babines.

- Stupide boule de poils, revois ton Code du Guerrier, je n'ai pas franchi la frontière, ce lapin était sur mes terres lorsqu'il est mort, tu n'as aucun droit là dessus. Retourne t'entrainer à la chasse aux lapins avant de venir importuner les vrais chats de clans.

Son ton était arrogant, comme celui du novice de l'Ombre et il agita nerveusement sa queue dans l'air. L'agacement commentait sérieusement à monter mais il garda tout le long, cet air hautain et prétentieux sur le visage. Ces paroles, étaient comme des pics. Nuage de Braise avait beau être violent dans ses paroles, il manquait terriblement de confiance en lui et il se contentait simplement de se cacher dans cette carapace, tentant tant bien que mal de se protéger de la moquerie des autres quant à sa taille ou à son rang. Il complexait suffisamment tout seul dans son coin alors il n'avait pas besoin de l'aide de ce foutu apprenti du Tonnerre avec une tête plus grosse qu'il n'en n'avait encore jamais rencontré.

- Dixit celui qui ne bouge pas d'un coussinet pour le tuer.

Il ronronna d'amusement et d'insolence, un large sourire se dessinant sur ses babines mais ses griffes martelaient tout comme celles de l'autre, le sol meuble de la forêt. Jusque là, il avait réussi à se maitriser plutôt bien, se contentant de quelques regards noirs mais lorsqu'il entendit la suite de ses paroles, il vit rouge.

- Sinon quoi ? Tu crois m'impressionner ?! Tu sors à peine de la pouponnière et tu penses pouvoir m'intimider sur mes terres ?! Reste tranquille chat de l'Ombre où tu auras affaire à Nuage de Lierre.

Il n'avait pas mâché ses mots et savait où frapper, pour le plus grand malheur de Nuage de Braise qui resta un très court instant surpris, puis la fureur le prit et il grogna dangereusement, hérissant ses poils, les yeux luisant de colère mais aussi de peine. Son égo en prenait un sacré coup.

- Comment oses-tu m'importuner alors que toi, tu es loin d'être plus puissant que moi ? Je suis peut-être plus petit et plus jeune, mais contrairement à toi sale coeur de renard, je suis rapide et agile. Très bien Nuage de Lierre.

Sa voix était glaciale et l'atmosphère s'était clairement électrifiée, les pupilles du matou noir réduites à deux minuscules fentes. Sa queue battait encore plus énergiquement l'air et son pelage d'ébène ne cessait de se gonfler toujours plus.

- Tu peux le garder ton foutu lapin, je suis sûr que ton mentor sera ravi d'apprendre que tu as volé les efforts d'un autre apprenti.

Il releva ensuite fièrement la tête et lui tourna le dos pour se calmer un peu, s'éloignant de la frontière pour traverser de nouveau le Chemin du Tonnerre après avoir laissé passer l'un de ces horribles monstres métalliques, mais avant de disparaitre pour de bon, il obliqua une dernière fois la tête vers lui pour hausser la voix, histoire qu'il l'entende même de l'autre côté du Chemin du Tonnerre.

- Sache que tu viens de te créer un ennemi au Clan de l'Ombre du nom de Nuage de Braise. La roue tournera Nuage de Lierre et un jour, c'est toi qui regrettera de l'avoir ouverte.

Peut-être que ce jour là l'apprenti noir n'avait pas tenu tête, peut-être que celui du Tonnerre avait eu une plus grande gueule que l'autre, mais il se jura qu'un jour, Nuage de Lierre le respecterait au point de se la fermer, comme lui l'avait fait ici.


(c) Code par Calys de Libre Graph'

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Mar - 22:54

Qui de nous deux aura la plus grande gueule ?

Nuage de Braise & Nuage de Lierre

Pendant une fraction de seconde, la colère disparut des prunelles jaunes du matou noir. Et pendant cette fraction de seconde, Nuage de Lierre put lire une sorte de tristesse, une blessure, avait-il touché un point sensible ? Visiblement, oui. Cela n'avait pas duré longtemps, mais l'apprenti avait discerné ce léger tressaillement. Le jeune mâle au pelage crème agita légèrement ses oreilles, lui aussi surpris. Il ne regrettait absolument pas ses paroles mais s'étonnait de l'impact qu'elles avaient pu avoir. Nuage de Lierre n'était pas un matou sensible, bien au contraire, il avait confiance en lui et les remarques le piquaient et le motivaient. Cette colère, ce caractère explosif, ce n'était pas une façade chez lui, il était bel et bien comme cela et ne jouait aucun rôle. En y pensant, Nuage de Lierre ne se souvenait pas de la dernière fois où il s'était réellement senti triste, depuis que sa sœur s'était éloignée de lui, la vie semblait moins stressante, il ne ressentait plus cette frustration de passer après elle auprès de sa mère, et même si son comportement lorsqu'il la croisait dans le camp le dérangeait toujours autant, il avait fini par s'y faire.

Cependant, cet éclat de fragilité que put discerner l'apprenti fut aussitôt dépasser par la colère et la rage débordante de l'apprenti noir. La tension qui semblait être redescendue un bref moment remonta crescendo, emplissant l'atmosphère. Le jeune chat pouvait presque ressentir cette colère physiquement, son pelage frissonnant et ses coussinets le démangeant subitement. Le pelage de l'apprenti du Clan de l'Ombre semblait avoir doublé de volume et son regard débordait d'une colère noire et sombre. Nuage de Lierre, lui, resta stoïque, quelque peu pris au dépourvu. Le jeune chat se fichait pas mal de la réaction que pouvait provoquer ses paroles chez les autres, et c'était toujours le cas, il était simplement quelque peu décontenancé.

"Comment oses-tu m'importuner alors que toi, tu es loin d'être plus puissant que moi ? Je suis peut-être plus petit et plus jeune, mais contrairement à toi sale coeur de renard, je suis rapide et agile. Très bien Nuage de Lierre."

Sa voix était glaciale, cela n'avait rien à voir avec le ton sarcastique et colérique qu'il prenait encore il y'a quelques instants. Il était réellement touché, au plus profond de lui. Allait-il finir par enfreindre le code du guerrier et lui sauter dessus ? Il y'avait de fortes chances. Par précaution, Nuage de Lierre banda ses muscles, les griffes sortie, le regard rivé sur le chat noir. Il avait complètement fait abstraction de ses remarques et piques, les choses risquaient de devenir sérieuses, ce n'était plus le moment de rire, la joute verbale semblait prendre fin. Mais une fois de plus, l'apprenti du Clan du Tonnerre fut surpris. S'attendant à ce que son interlocuteur lui saute dessus sans plus de formalités, il parla une fois de plus d'une voix étrangement calme, tranchant avec l'attitude qu'il arborait :

"Tu peux le garder ton foutu lapin, je suis sûr que ton mentor sera ravi d'apprendre que tu as volé les efforts d'un autre apprenti."

Piqué une fois de plus, Nuage de Lierre s'apprêtait à lui renvoyer une remarque acerbe mais il n'eut pas le temps. L'apprenti noir fit volte-face avant de regagner son côté de la forêt, quittant le sol noir et nauséabond du Chemin du Tonnerre. Venait-il réellement d'abandonner ? Il semblait bien que oui. Nuage de Lierre eut un petit sourire satisfait et posa une patte sur le lapin, victorieux. Il lâchait vite l'affaire finalement, tant mieux, Nuage de Lierre aurait fini par se lasser de cette petite escarmouche.

"Sache que tu viens de te créer un ennemi au Clan de l'Ombre du nom de Nuage de Braise. La roue tournera Nuage de Lierre et un jour, c'est toi qui regrettera de l'avoir ouverte."

Etrangement, le matou du Clan du Tonnerre ne discerna aucune colère dans les dernières paroles de ce dénommé Nuage de Braise. Cela sonnait plutôt comme un avertissement, ou une promesse, ils se reverraient surement à l'écouter. Nuage de Lierre haussa les épaules, il était décontenancé mais ne regrettait pas, son clan avait gagné une proie qui était largement méritée malgré les dires du matou noir. Ce dernier venait d'ailleurs de rejoindre la forêt de son territoire. Poussant un petit soupir de soulagement en sentant les tensions de l'atmosphère s'estompaient peu à peu, Nuage de Lierre ramassa sa proie avant de regagner sa forêt. Il ne savait pas si le chat disait vrai, mais pour lui cela n'était que de la frustration et cela ne l'empêcherait certainement pas de dormir. Il n'avait que faire d'avoir contrarié un apprenti du Clan de l'Ombre, il ne lui devait rien et s'ils se rencontraient de nouveau, cela rendrait le combat que plus excitant...

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: