WILD SPIRITS
FORUM RPG LGDC
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tunnelier égaré - nuage de lierre

Aller en bas 
AuteurMessage
Tunnelier
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 17
Localisation : québec
Tunnelier
MessageSujet: tunnelier égaré - nuage de lierre   Sam 27 Oct - 8:56

Feu Follet fait sa ronde des souterrains comme à tous les matins. Il s'assure qu'aucun animal indésirable, renards ou blaireaux, s'est introduis par erreur dans leurs précieux tunnels. Ce matin, encore une fois, seulement quelques rongeurs, lapins et souris, ont élu domicile dans les cavités pour la nuit. Le tunnelier roux et blanc a même attraper trois d'entre-eux, un lapin et deux souris. Alors qu'il course un deuxième lapin, il s'aventure par mégarde dans un étrange conduit. À en juger par l'état délabré du tunnel, celui-ci doit être très ancien et le Clan du Vent ne s'en sert plus depuis de nombreuses lunes. C'est bien dommage. pense Feu Follet à voix haute. Les fondations semblent robustes. Un bon nettoyage et il sera de nouveau opérationnel! miaule le tunnelier roux et blanc avant de saisir une racine entre ses mâchoires. Il tente de la couper avec l'aide de ses dents, mais il n'y arrive pas. La tige est beaucoup trop grosse pour sa gueule et encore gorgé d'eau, donc de vie. Feu Follet se résigne alors à la laisser là pour le moment, car tirer dessus ne fait qu'abîmer la structure. Le tunnelier roux et blanc la contourne. Sur son passage, il casse quelques jeunes racines sans difficultés, puis progresse lentement mais sûrement dans le sombre tunnel. Sa proie a disparue. Il la flaire toujours, mais il ignore cependant dans quel recoin elle se cache. Feu Follet aperçoit alors une lumière au loin, une sortie des souterrains. Le lapin doit avoir fuit par-là. constate le tunnelier roux et blanc avant de se lancer à sa poursuite. Une fois dehors, il fige net. Le paysage lui est inconnu... Une petite clairière entourée d'arbres à pertes de vue, et au-dessus de sa tête, un grand arbre creux. Il ignore complètement où il se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 19
Apprenti
MessageSujet: Re: tunnelier égaré - nuage de lierre   Sam 27 Oct - 13:24


Tunnelier égaré

Feu-Follet & Nuage de Lierre

"Crotte de souris ! "

Le juron agacé qui venait de s'élever, avait brisé le doux silence dans lequel la forêt était plongé. Il était encore très tôt, le soleil apparaissait à peine dans le ciel teinté de couleurs rosées, offrant quelques timides rayons réchauffant à peine les terres du Clan du Tonnerre. Les rares feuilles des buissons et arbres environnants s'accrochant encore et toujours aux branches étaient couvertes de rosée. L'ambiance dans la forêt était froide et humide mais pour une fois, le vent avait décidé de laisser le pourtour du lac tranquille. Le sol était humide et tapissé de feuilles brunes. Depuis plus d'une heure déjà, Nuage de Lierre évoluait sur ce terrain glissant, ses pattes s'enfonçant presque à chaque pas dans le terrain boueux, lui arrachant des petits grognements en voyant ses pattes épaisses tachetées du brun sombre de la terre. Son long pelage crème était constellé de gouttes de rosées et de feuilles, comme d'ordinaire. Ce n'était pas vraiment cela qui lui avait fait pousser ce juron à voix haute, il avait l'habitude désormais que son pelage soit constamment envahi de brindilles, il vivait dans la forêt après tout, mais c'était plutôt l'ancien terrier de lapin dissimulé sous les feuilles mortes de la forêt qui venait de profondément l'agacer.

En effet, son but premier n'étant pas de chasser, Nuage de Lierre ne prêtait pas vraiment attention aux endroits où il posait ses pattes. Ainsi, n'ayant pas remarqué le terrier de lapin abandonné, l'une de ses pattes s'était profondément enfoncée dans le sol, lui arrachant un petit hoquet de surprise et ce fameux juron. Il avait réussi avec peine à retirer sa patte du trou boueux et avait grimacé en voyant ses longs poils collés par la terre et la boue, il devrait faire une bonne toilette avant de pouvoir se débarrasser de cette saleté… Agacé par son manque de concentration, l'apprenti continua ainsi d'avancer en maugréant jusqu'à la destination qu'il avait en tête depuis qu'il s'était levé. Réveillé par le froid, Nuage de Lierre avait préféré se lever aux aurores pour s'entrainer seul au combat plutôt que d'attendre en vain de retrouver le sommeil. Il avait donc quitté le camp en silence pour se rendre à l'Arbre aux Chouettes, histoire de pouvoir s'exercer tranquillement, sans être dérangé. Hélas, il n'avait pas prévu de rencontrer sur son chemin ces foutus terriers de lapin abandonnés…

Enfin arrivé devant l'arbre imposant, Nuage de Lierre se posa quelques instants pour récupérer de sa longue marche. Il baissa les yeux sur sa patte boueuse et constata que cette dernière avait commencé à sécher, il devrait penser à passer dans un des cours d'eau de la forêt pour se nettoyer avant de rentrer au camp… Soupirant légèrement, l'apprenti se redressa finalement et inspecta le tronc épais de l'Arbre aux Chouettes, il lui permettrait surement de l'aider à s'exercer dans les attaques aériennes. Nuage de Lierre avait encore du mal à être à l'aise en hauteur mais l'escalade faisant partie intégrante de son entrainement d'apprenti, il devait bien s'améliorer… Le jeune chat au pelage crème se ramassa sur lui-même, banda ses muscles et se jeta sur le tronc, ses longues griffes sorties. Les enfonçant profondément dans l'écorce, il commença son ascension jusqu'à atteindre les premières branches pouvant supporter son poids. Se hissant péniblement, Nuage de Lierre tenta de répartir son poids sur la branche et s'arrêta quelques instants pour retrouver son souffle, la hauteur le mettant légèrement mal à l'aise. Ses griffes plantées pour ne pas risquer de tomber, l'apprenti réfléchissait aux techniques que lui avait montré son mentor lorsqu'une odeur nouvelle emplit ses narines, lui faisant redresser la tête. Ouvrant la gueule pour mieux s'imprégner des odeurs de la forêt, Nuage de Lierre feula silencieusement en reconnaissant cette odeur reconnaissable.

« Fichu Clan du Vent... »

Des racines de l'arbre où il était perché venait d'émerger un matou au pelage roux dont l'odeur ne laissait aucun doute sur son clan d'origine. Nuage de Lierre gronda, se remémorant sa petite altercation avec l'une des guerrières de ce clan quelques jours plus tôt. Elle était bien placée pour parler sachant que ses camarades se permettaient de s'introduire en plein dans les terres du Clan du Tonnerre. Nuage de Lierre contracta ses muscles, subitement envahi par l'envie d'arracher la fourrure de cet intrus… Il le jaugea rapidement, profitant du fait que ce chat ne penserait surement pas à lever les yeux pour voir s'il était seul. C'était un chat très fin au pelage roux, il n'aurait surement aucun mal à le maitriser… C'était le moment ou jamais de voir s'il était capable d'effectuer des attaques aériennes comme on lui avait enseigné. Rentrant doucement ses griffes, bandant plus que jamais ses muscles, Nuage de Lierre se jeta dans les airs et atterrit durement sur le dos de l'inconnu. Dérapant sur le pelage de l'inconnu, Nuage de Lierre retomba mollement sur le côté en étouffant un petit grognement sous le choc de l'impact. Se redressant comme il le pouvait, il fit quelques pas en arrière pour mettre une distance de sécurité avec le chat roux, en position de combat, ses yeux vert pâle jetant des éclairs.

"T'as très exactement cinq secondes pour m'expliquer ce que tu fous ici avant que je ne t'arrache les oreilles."

Sa voix était inflexible et sèche. Nuage de Lierre ne supportait pas de voir les frontières bafouées - même si cela lui était déjà arrivé de franchir ces dernières par mégarde -. Les griffes sorties, les oreilles rabattues en arrière, sa queue fouettant l'air, Nuage de Lierre n'avait aucune intention de laisser cet intrus tranquille et il avait intérêt d'avoir de très bonnes raisons pour se retrouver ici. Même s'il n'était encore qu'un apprenti, il n'avait pas froid aux yeux, et ferait tout pour protéger son clan. Nuage de Lierre était sur de ses capacités en combat et il n'attendait qu'une chose, avoir l'occasion de le montrer aux autres.

"T'es sourd ou quoi ? Je t'ai parlé, qu'est ce que tu fous sur les terres de mon clan ?"


Secrètement, il espérait que le chat du Clan du Vent allait se montrer aussi agressif que lui, ses pattes le démangeait de lui administrer une bonne correction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tunnelier
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 17
Localisation : québec
Tunnelier
MessageSujet: Re: tunnelier égaré - nuage de lierre   Dim 28 Oct - 15:51

Lorsque Feu Follet sent un poids s'abattre sur son dos, il a aussitôt le réflexe de courber l'échine afin de désarçonner son assaillant. Ce dernier roule au sol avant de se relever presque d'un bond, le pelage gonflé de colère. Le tunnelier roux et blanc reconnait alors l'odeur qui émane du jeune chat roux clair; le Clan du Tonnerre! Il réalise finalement qu'il doit certainement se trouver sur leur territoire et une pointe de panique le saisit rapidement. Le félin en avant de lui ne semble pas vouloir plaisanter, et il est prêt à se battre si le besoin se fait sentir, mais pas Feu Follet. Le tunnelier roux et blanc déteste la bagarre. Il préfère de loin creuser des tunnels ou courir dans la lande que de se battre.

« T'as très exactement cinq secondes pour m'expliquer ce que tu fous ici avant que je ne t'arrache les oreilles. »

Feu Follet ne sait pas quoi lui dire. Lui dire la vérité ne ferait qu'aggraver les choses car les autres clans ignorent encore l'existence des souterrains sur leurs territoires. Ils croient que les tunneliers creusent seulement sur les terres du Vent, alors que cela est complètement faux. Le tunnelier roux et blanc décide alors de cacher sa véritable identité au jeune félin.

« T'es sourd ou quoi? Je t'ai parlé, qu'est ce que tu fous sur les terres de mon clan? »

« Oh là, pas besoin de t'arracher les moustaches! Je suis Feu... euh... Feuille Rousse, le... guérisseur du Clan du Vent. Je suis à la recherche de... euh... feuilles de bourrache... pour l'une de nos reines. Comme elles poussent dans la forêt, je pensais en trouver ici, mais il semblerait que non. » miaule Feu Follet en repensant au propos du véritable guérisseur de ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 19
Apprenti
MessageSujet: Re: tunnelier égaré - nuage de lierre   Dim 28 Oct - 18:10


Tunnelier égaré

Feu-Follet & Nuage de Lierre

Nuage de Lierre feula avec hargne lorsque l'inconnu lui intima de se détendre. Pour qui se prenait-il ce fichu bouffeur de lapins ? Il était sur ses terres, il n'avait clairement rien à dire à part répondre à ses questions. Il sentait son cœur battre avec force dans sa poitrine, l'apprenti avait clairement envie d'en découdre, surtout face à ce chat. L'apprenti le jaugea rapidement du regard, comme son mentor lui avait appris. Ce chat du Clan du Vent était bien plus grand que lui mais cela ne l'étonna bien évidemment pas. Cependant, comme beaucoup de ses camarades, il ne possédait pas une musculature imposante mais un corps svelte que son court pelage roux mettait en avant. L'apprenti sourit intérieurement, s'il s'avisait d'esquisser le moindre geste faisant comprendre qu'il souhaitait se battre, il était pratiquement sur de le dépasser en puissance. Nuage de Lierre malgré son jeune âge était sur de ses capacités et il savait qu'il avait énormément de potentiel en tant que guerrier - contrairement à ses techniques de chasse laissant parfois à désirer -. Cet intrus avait tout intérêt à rester tranquille et à répondre rapidement aux questions du chat au pelage crème.

"Je suis Feu... euh... Feuille Rousse, le... guérisseur du Clan du Vent. Je suis à la recherche de... euh... feuilles de bourrache... pour l'une de nos reines. Comme elles poussent dans la forêt, je pensais en trouver ici, mais il semblerait que non. "

Nuage de Lierre gronda, continuant de dévisager avec froideur le dénommé Feuille Rousse. Il semblait bien peu sur de lui ce prétendu guérisseur, pourquoi avoir l'air si gêné ? Même si Nuage de Lierre n'approuvait pas forcément cette doctrine, il savait pertinemment que les guérisseurs avaient la permission de s'entraider et de partager leurs remèdes, ils pouvaient passer outre le code du guerrier comme l'avait déjà fait le guérisseur du Clan de l'Ombre lorsqu'il avait franchi la frontière pour le soigner. Le scénario de ce chat roux ne lui semblait que peu vraisemblable, s'il avait quelques notions sur les herbes il aurait pu vérifier la véracité de ses propos mais ce n'était hélas pas le cas. Néanmoins, il trouvait cela étrange que ce chat se permette de se servir des plantes sur les terres du Clan du Tonnerre sans en avoir au préalable informé Regard Cyan la guérisseuse de son clan. Nuage de Lierre dévoila ses crocs blancs, ses longues griffes recourbées sorties traçant de profond sillon dans la terre humide, signe de son impatience. Feuille Rousse ne lui inspirait absolument pas confiance.

"Pourquoi ne pas être allé directement voir Regard Cyan ? Si ce que tu dis est vrai elle doit bien avoir ces fameuses feuilles dans sa réserve, tu n'aurais pas eu besoin de fouiner sur notre territoire."

Son ton était extrêmement froid, comme à chaque fois qu'il s'adressait à un chat d'un autre clan. Il fouetta l'air de sa longue queue touffue et s'approcha doucement du félin au pelage roux. Tournant autour de lui comme guettant sa proie, s'avançant petit à petit jusqu'à n'être qu'à quelques longueurs de souris de ce dernier. Nuage de Lierre ouvrit la gueule pour mieux s'imprégner de l'odeur du matou. Outre l'odeur caractéristique du Clan du Vent, l'apprenti discernait des fragrance plus humide, rappelant la roche et la terre, une odeur très différente des guérisseurs habituels dont le pelage embaumait les plantes médicinales. Cela était encore une fois bien étrange… Nuage de Lierre se positionna face au grand matou, levant une de ses pattes aux longues griffes, son regard vert pâle braqué dans les yeux jaunes de l'intrus.

"Je vais répéter ma question et tu as intérêt de répondre la vérité. Qu'est ce que tu fous ici ? Tu n'es pas un guérisseur, ni ton odeur ni ton discours ne tiennent la route…"

Malgré la grande taille du menteur roux, Nuage de Lierre n'était nullement impressionné. Feuille Rousse n'était pas en mesure de se rebeller, il n'était pas sur ses terres et avait intérêt de faire profil bas, surtout s'il avait menti à l'apprenti au pelage crème… Ce dernier gronda intérieurement à cette idée, il détestait qu'on le prenne pour un imbécile. Foudroyant une énième fois du regard le chat du Clan du Vent, le pelage hérissé, la queue fouettant toujours l'air avec fièvre, il déclara d'un ton encore plus glacial :

"Je déteste que l'on me prenne pour un imbécile. Dis-moi la vérité ou je t'arrache les moustaches."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tunnelier
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 18/07/2018
Age : 17
Localisation : québec
Tunnelier
MessageSujet: Re: tunnelier égaré - nuage de lierre   Mer 14 Nov - 14:24

« Pourquoi ne pas être allé directement voir Regard Cyan? Si ce que tu dis est vrai, elle doit bien avoir ces fameuses feuilles dans sa réserve, tu n'aurais pas eu besoin de fouiner sur notre territoire. »

C'est à partir de ce moment que les choses se compliquent. En voulant se protéger contre toute éventuelle agression de la part de l'apprenti du Tonnerre, Feu Follet a menti. De plus, le tunnelier roux et blanc ne peut pas savoir si le novice roux pâle gobe sa connerie. Cependant, les mimiques du jeune chat prouve le contraire. La froideur de son ton, le claquement de sa queue et ses mouvements lents donnent tous des sueurs froides à Feu Follet. L'apprenti s'approche encore plus du tunnelier roux et blanc. Il le contourne lentement, puis vient se positionner de nouveau devant lui, une patte levée et ses yeux verts pénétrant ceux jaune de Feu Follet.

« Je vais répéter ma question et tu as intérêt de répondre la vérité. Qu'est ce que tu fous ici? Tu n'es pas un guérisseur, ni ton odeur ni ton discours ne tiennent la route… »

Feu Follet reste encore sceptique. Peut-être que les propos de l'apprenti servent seulement à le tester. Si il l'ignore, peut-être que le novice finira par croire plus facilement son histoire ou pas du tout. Mais son regard... Le regard noir que lance le jeune chat foudroie le tunnelier roux et blanc jusqu'au os. Le malaise que ressent Feu Follet, le pousse à passer aux aveux.

« Je déteste que l'on me prenne pour un imbécile. Dis-moi la vérité ou je t'arrache les moustaches. »

« Je n'ai jamais dis que tu es un imbécile, au contraire. Tu es plutôt perspicace pour un apprenti. Tu as raison. Je ne suis pas guérisseur, mais tunnelier. Contrairement aux guerriers, je ne prend pas souvent part aux conflits de frontières, car j'ai d'autres responsabilités envers mon clan. Je ne suis pas ici pour causer du tort à ton clan non plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: tunnelier égaré - nuage de lierre   

Revenir en haut Aller en bas
 
tunnelier égaré - nuage de lierre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surprise dans l'obscurité noir... [Nuage de Lierre, Furie Nocturne, Fleur de Camomille.]
» Suis-je c'que les gens pensent que je suis ? Ou bien suis-je c'que je suis, quoi qu'les gens pensent : tu me suis ? | Nuage de Lierre
» Nuage de Lierre~apprenti-guérisseur (finis)
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» 2# Entrainement de Nuage de Framboise [A votre avis !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Spirits :: L'Espace RP :: Le Clan du Tonnerre :: Les Territoires :: L'Arbre aux Chouettes-
Sauter vers: