AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Chasse au renard | Chagrin Lunaire & Flèche Noire
 :: Espace RP :: Le Clan du Tonnerre :: Les Territoires :: L'Arbre aux Chouettes

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juin - 20:02
Si la Saison des Feuilles Vertes était installée depuis un moment déjà sur la forêt des quatre clans, le Mal Rouge, lui semblait peu décidé à partir. Les chats des clans continuaient de tomber un à un comme des mouches et il était de plus en plus difficile d'avoir un rythme de patrouilles normal pour surveiller les frontières, chasser et entrainer les apprentis. Qu'est ce qui pouvait bien arriver encore ? Et bien, en plus cela, le Clan du Tonnerre avait été perturbé par la destitution de leur lieutenante, Candeur du Lys. La chatte blanche ne se sentait apparemment plus capable d'assurer son poste, tss… Griffe de Lierre avait toujours douté de ses capacités, la femelle était beaucoup trop douce et naïve pour avoir les épaules pour être lieutenante. Il avait été heureux de la nomination de Poussière d'Aube, un vaillant guerrier du clan, surement plus à même de superviser les guerriers que Candeur du Lys. Enfin, même s'il était heureux de cette décision, cela avait affecté certains de ses camarades.

Mais qu'est ce qui pouvait bien arriver encore ? Oh, pourquoi pas un renard sur les terres du Clan du Tonnerre ? Le clan n'était pas assez occupé pour devoir en plus de cela s'assurer qu'un goupil ne décide pas d'attaquer des guerriers en pleine partie de chasse… Une patrouille avait retrouvé les traces de l'animal roux, beaucoup trop proches du camp, tous étaient méfiants à la moindre sortie désormais. Enfin, cela n'avait pas pris beaucoup de temps pour qu'une patrouille soit formée, dans l'espoir de trouver ce fameux renard et de lui faire quitter les terres du Clan du Tonnerre une bonne fois pour toute. Griffe de Lierre avait eu le plaisir d'être désigné à la tête de cette patrouille et devait donc retrouver l'animal en compagnie de Chagrin Lunaire et Flèche Noire. Le chat au pelage crème était heureux de se retrouver aux côtés du massif guerrier au poil gris, si le combat s'engageait, ils ne seraient pas trop en difficulté. Le jeune mâle ne connaissait que peu les capacités de Flèche Noire, il n'avait jamais eu l'occasion de s'entrainer avec lui mais il espérait qu'il se montrerait à la hauteur.

Dirigeant ainsi la petite troupe, Griffe de Lierre en prit tout naturellement la tête, avançant avec assurance entre les arbres, se dirigeant vers l'Arbre aux Chouettes, là où le renard avait été aperçu pour la dernière fois. Aux aguets, le guerrier marchait la gueule entrouverte pour mieux s'imprégner des odeurs l'entourant. Aucun parfum suspect. Le matou crème ne discernait que l'odeur boisé du chêne se dressant devant lui, les senteurs entêtantes des fleurs aux alentours et le fumet lointain d'une musaraigne, mais aucune fragrance de l'odeur caractéristique des renards. Le jeune chat fronça le museau, cela était surprenant mais il devait rester attentif, le renard pouvait très bien être encore dans les parages, tapis dans un buisson aux feuilles odorantes ou bien dissimulé par le vent. Griffe de Lierre se tourna vers ses deux camarades.

"Séparons-nous, si l'un d'entre vous trouve quelque chose de suspect qu'il m'avertisse, on ne s'attaque pas à un renard seul."

Il fixa longuement Flèche Noire de ses yeux vert pâle, il n'avait aucun doute sur l'obéissance et les capacités de Chagrin Lunaire mais préférait se montrer méfiant envers Flèche Noire. Le matou à la pelisse ébène ne possédait pas le gabarit imposant du guerrier gris, seul face à un renard, il pourrait très vite être en difficulté, il espérait qu'il ne serait pas trop tête brûlée. D'un geste de la queue et sans attendre de réponses, Griffe de Lierre indiqua à ses camarades qu'ils pouvaient se séparer, ils n'avaient pas de temps à perdre, au plus vite ils retrouveraient ce fichu renard, au plus vite les Reines de la pouponnière seraient rassurées quand à l'avenir de leur insupportable progéniture.

Flèche Noire

Age : 18
Date d'inscription : 27/05/2018
Messages : 37
Flèche Noire
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juin - 20:54
Le temps commence à se faire long. Ces derniers-temps, les températures augmente doucement laissant place à une belle saison des feuilles nouvelles. Cependant, le mal rouge court toujours faisant tomber un à un les membres du clan. Plutôt affaibli par les nombreuses patrouilles de chasse et de frontière à assurer - en vue du petit nombre de guerrier apte - Flèche Noire sent les courbatures de ce rythme soutenu.

Rentré à l'aube de la dernière patrouille, il s'installe délicatement dans sa litière et se laisse sombrer dans un lourd sommeil. Se laissant rêver, le mâle se revoit petit auprès de sa famille au grand complet. Il fait très souvent ce rêve et il se réveille toujours avec le baume en cœur. Les responsabilités de guerrier revenant au galop, le mâle est alpagué lorsqu'il sort tout juste de son nid par un très jeune guerrier : Griffe de Lierre. La raison de cette nouvelle sortie : la chasse au renard. Chagrin Lunaire est lui aussi prit à parti par cette superbe occupation.

Le trio sort alors du camp et très vite, le jeunot décide de se montrer plein d'initiative. Agacé, Flèche Noire soupire et regarde Griffe de Lierre faire son chef et articuler :
« -  Séparons-nous, si l'un d'entre vous trouve quelque chose de suspect qu'il m'avertisse, on ne s'attaque pas à un renard seul. »
Les oreilles du guerrier noir tiquent tandis que Griffe de Lierre continue de les toiser de cet air supérieur qui déplaît grandement au matou plus âgé. Les sourcils froncés, le mâle fixe le jeune pour lui témoigner son énervement mais celui-ci ne fait pas attention. Il soupire. Le rouquin invite ses deux aînés à se séparer. Surpris et son agacement grandissant, Flèche Noire s'exécute mais ne se retient pas de lâcher une remarque :
« - Je pense que tu n'as rien à nous apprendre minot. »
Il tourne les talons sans demander son reste et hume l'air à la recherche du renard. Un pas après l'autre, le guerrier piste et ne sait pas vraiment ce qu'il se dit dans son dos. Il perd ses camarades de vue tandis qu'il s'engouffre toujours plus profondément dans la forêt.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Juin - 21:19

Chagrin Lunaire sommeillait paresseusement sur un carré d’herbes quand Étoile de Houx soma au Clan de s’approcher du promontoire. Chagrin Lunaire ouvrit un œil juste à temps pour voir les chats se rassembler au pied du promontoire, mais il ne bougea pas. Chagrin Lunaire n’avait pas envie de se lever et risquer de perdre sa place au soleil. Il referma alors son œil et fit mine de dormir profondément. Cependant, sa ruse ne dura pas longtemps car une patte vint s’écraser contre son flanc. Chagrin Lunaire sursauta et redressa la tête, ses yeux écarquillés. Près de lui se tenait Poussière de l’Aube, le lieutenant du Clan. Ce dernier ne semblait pas du tout ravie du comportement puéril du guerrier argenté. Il le fixait d’un regard presque noir et Chagrin Lunaire remarqua que tous le Clan le dévisageait. Chagrin Lunaire se leva difficilement, aussi pataud qu’un blaireau, et baissa respectueusement la tête en signe d’excuses à ses camarades.
Toutefois, Étoile de Houx ne sembla pas accepter ses excuses. Elle le darda d’un regard sévère et sa voix gronda du haut de son perchoir.
« Puisque c’est comme ça, Chagrin Lunaire accompagnera Griffe de Lierre et Flèche Noire dans leur chasse au renard. Je ne tolérerai aucune oisiveté au sein de mon Clan. »
Chagrin Lunaire minauda. Il ne pouvait pas la contredire au risque de la rendre encore plus furieuse, alors il accepta sans broncher sa punition. Lorsqu’il releva les yeux, il se mit à chercher Griffe de Lierre et Flèche Noire du regard. Le rouquin fut facile à trouver car il salua le guerrier argenté d’un mouvement de la queue, mais le noiraud resta un instant introuvable.
Finalement, Flèche Noire apparût lors du démantèlement de la réunion. Il sortit de la tanière des guerriers à la suite de Griffe de Lierre qui était sans aucun doutes aller le quérir. Chagrin Lunaire s’étira, puis il se dirigea lui aussi vers le tunnel de ronces. Il croisa le regard sombre du guerrier noir, et s’engouffra dans le tunnel à sa suite.
« Séparons-nous. Si l’un d’entre vous trouve quelque chose de suspect, qu’il m’avertisse. On ne s’attaque pas à un renard seul. »
Chagrin Lunaire écouta attentivement ce que Griffe de Lierre avait à dire, et cela même s’il savait déjà tout ça et que c’était même lui qui l’avait appris au jeune guerrier quand il était encore un apprenti. Chagrin Lunaire s’apprêta à s’aventurer seul dans les sous-bois lorsque Flèche Noire miaula haineusement:
« Je pense que tu n’as rien à nous apprendre minot. »
Chagrin Lunaire tourna la tête dans sa direction juste à temps pour voir la queue sombre du guerrier disparaître derrière les feuilles d’un buisson. Il fit demi-tour afin de revenir auprès de Griffe de Lierre et miaula à son tour, plus suavement:
« Il n’a pas tort, mais cela ne lui permet pas de te parler sur ce ton. Je trouve que tu te débrouilles plutôt bien en tant que chef de ta première patrouille. »
Il laissa le temps au rouquin de répondre, puis il demanda:
« Cela dit, où ce renard a-t-il été aperçu pour la dernière fois? »

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Juin - 23:51
Tandis que Griffe de Lierre s'apprêtait à s'engouffrer parmi les buissons pour chercher la piste de ce fameux renard, la voix rauque de Flèche Noire attira son attention. Le matou au pelage crème dévoila instinctivement les crocs en entendant les paroles du guerrier noir, pour qui se prenait-il ? Plus jeune ou pas, il avait été désigné pour gérer cette patrouille, il n'avait rien à dire que cela lui plaise ou non. Le jeune chat avait bien eu raison de se méfier de cette cervelle de souris, il serait capable de s'attaquer seul au renard pour éviter que son égo ne soit trop touché ! Prêt à lui faire ravaler ses paroles, Griffe de Lierre fit aussitôt demi-tour, le pelage gonflé par la colère, mais il n'aperçut que le bout de la queue noire du guerrier disparaître. Le jeune chat grogna, il avait bien eu raison de s'en aller ainsi, Griffe de Lierre n'aurait pas hésité à lui faire passer l'envie de lui parler de la sorte. Le matou gronda, fouettant l'air de sa queue, ce n'était pas le moment de se quereller alors qu'ils cherchaient ce fichu renard mais il détestait les guerriers de ce genre. Il avait été désigné comme meneur de la patrouille, il était en charge de ses camarades que cela leur conviennent ou non. Les fiertés mal placées et les égo surdimensionnés devaient rester au camp, surtout lorsqu'ils étaient à la recherche d'un ennemi aussi dangereux qu'un renard.

« Il n’a pas tort, mais cela ne lui permet pas de te parler sur ce ton. Je trouve que tu te débrouilles plutôt bien en tant que chef de ta première patrouille. »

La voix profonde de Chagrin Lunaire tira le mâle crème de ses pensées colériques. Il porta un regard dur sur son aîné avant de se détendre, le grand chat gris ne tentait pas de prendre partie, il voulait simplement apaiser les tensions avant qu'elles ne deviennent trop vives, ce n'était pas le moment de régler ses comptes avec Flèche Noire. Griffe de Lierre remercia le guerrier argenté d'un petit mouvement de la tête, il s'expliquerait avec le chat noir plus tard, ils devaient d'abord retrouver la trace du renard. Chassant le guerrier de son esprit, Griffe de Lierre se concentra plutôt sur la question de Chagrin Lunaire. A vrai dire, tout comme lui, il n'avait que peu d'informations sur la localisation exacte du goupil. Tout ce qu'il savait c'est qu'il avait été aperçu près de l'Arbre aux Chouettes, là où ils se trouvaient, mais il n'y avait aucune odeur, aucune trace qui indiquait que l'animal était venu ici. Le mâle crème fronça le museau, il n'était pas l'un des meilleur pisteur du clan et était assez agacé de ne pas pouvoir fournir plus de réponses que cela à son camarade. Il se contenta de hausser les épaules.

« Tout ce que je sais est qu'il a été aperçu ici. Mais je ne sens pas son odeur, nous devons chercher aux alentours j'imagine… Des buissons odorants ont pu camoufler son parfum. »

Griffe de Lierre regarda quelques instants l'endroit où avait disparu Flèche Noire, il espérait que le guerrier arrogant ne s'était pas trop éloigné, ils devaient rester suffisamment proche pour pouvoir s'aider mutuellement si l'un d'eux se trouvait museau à museau avec le renard. Le guerrier soupira, priant le Clan des Etoiles pour que la bêtise du matou noir ne lui coûte pas la vie. Griffe de Lierre était téméraire mais pas inconscient, il savait que, malgré ses talents au combat, s'il se trouvait seul face à un renard, il serait en grande difficulté, surtout si ce dernier avait atteint l'âge adulte. Depuis sa rencontre avec Foudre, il essayait de ne plus sous estimer ses adversaires, cela lui éviterait d'avoir une autre cicatrice traversant son œil. Les renards étaient dangereux, Chagrin Lunaire lui avait assez répété durant son entrainement alors qu'il n'était encore qu'un apprenti, ils devaient être prudents.

« Je vais me rendre de l'autre côté de l'Arbre aux Chouettes. Tâchons de ne pas trop s'éloigner au cas où le renard refasse surface… »

Et il retourna aussitôt dans les buissons. Griffe de Lierre grogna en sentant les branches s'accrocher à sa longue fourrure emmêlée, qu'est ce qu'il aurait aimé posséder un poil court, cela lui aurait éviter ce genre de situation où il ressemblait à un buisson vivant. Ses longues griffes recourbées sorties, comme bien souvent, il donnait des coups de pattes rageurs devant lui pour se débarrasser des branchages tout en gardant les oreilles bien droites, attentif au moindre bruit, au moindre glapissement suspect. La gueule entrouverte, pour l'instant, il ne sentait que les effluves humides de la forêt. Il quitta finalement les buissons pour atterrir dans l'une des nombreuses clairières parsemant leur territoire. Griffe de Lierre en profita pour s'ébrouer, débarrassant sa fourrure des brindilles et feuilles en tout genre. Il avança lentement dans la zone herbeuse, la truffe au ras du sol, jusqu'à ce qu'il soit attiré par une odeur plus forte, plus corsée. Même si la fragrance était assez éventée, elle aurait pu sans mal correspondre à l'odeur d'un renard, il était donc bel et bien venu par ici, il espérait qu'il ne se trouvait pas à proximité, Griffe de Lierre n'avait aucune idée de l'emplacement de Flèche Noire…

Flèche Noire

Age : 18
Date d'inscription : 27/05/2018
Messages : 37
Flèche Noire
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Aoû - 11:14
La remarque de Flèche Noire semble faire son effet car de loin, il remarque que la fourrure de Griffe de Lierre se redresse. Amusé, le mâle noir arrête un instant de marcher, la tension est palpable entre les membres de la patrouille si bien que Chagrin Lunaire tente de les apaiser d'une voix posée :
« - Il n’a pas tort, mais cela ne lui permet pas de te parler sur ce ton. Je trouve que tu te débrouilles plutôt bien en tant que chef de ta première patrouille. Cela dit, où ce renard a-t-il été aperçu pour la dernière fois ? »
<>Bla bla bla pense-t-il en levant les yeux au ciel. Que de belles paroles pleine d'hypocrisie. Flèche Noire était réputé pour son côté plutôt antipathique et très rabat-joie, une nouvelle fois il honore sa réputation.
« - Tout ce que je sais est qu'il a été aperçu ici. Mais je ne sens pas son odeur, nous devons chercher aux alentours j'imagine… Des buissons odorants ont pu camoufler son parfum. Je vais me rendre de l'autre côté de l'Arbre aux Chouettes. Tâchons de ne pas trop s'éloigner au cas où le renard refasse surface… »

Flèche Noire n'avait jamais compris pourquoi les guerriers parlent autant. Ils pourraient juste se contenter d'agir et d'avancer, ils perdraient moins de temps. Sans rien dire, le matou au pelage sombre s'engouffre dans le buisson devant lui à la recherche d'une quelconque trace de ce fichu renard. Une patte après l'autre, le matou se fraye un chemin entre les épais buissons de la forêt du Clan du Tonnerre.

Assez vite, il atterrit non loin de l'arbre aux chouettes. Ce-dernier se trouve à quelques longueurs de queue de renard de Flèche Noire. La légère odeur de Griffe de Lierre lui apprend que le jeune guerrier n'est pas très loin de lui : super. Le sourcils froncés et le nez plissé, Flèche Noire garde le museau au ras du sol dans l'espoir de trouver une trace fraîche du renard. Comme si le Clan des Étoiles étaient dans ses pensées, il trouve très vite ladite trace. Il relève la tête et non loin de lui, un renard accompagné d'un petit. Le poil du matou s'hérisse tandis qu'il recule discrètement pour ne pas éveiller les soupçons.

Une fois qu'il s'est éloigné du renard, Flèche Noire trottine vers la trace de Griffe de Lierre qu'il a repéré précédemment et le retrouve assez vite. Bien qu'il soit de nature solitaire, le matou noir n'est pas pour autant suicidaire. Conscient du danger, il a préféré rejoindre son camarade :
« - Je l'ai retrouvé et il n'est pas seul. Un petit est avec lui. Je ne sais pas où est Chagrin Lunaire, les feulements du combats vont l'attirer je pense. Je ne voulais pas l'attaquer seul. »
Sans attendre de réponse du rouquin, Flèche Noire lui fait signe de le suivre et tourne le dos en direction du renard. Quelques dizaines de foulées après, le matou saute face au renard en feulant pour attirer son attention. L'animal roux se met à gronder. La bataille allait commencer.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Aoû - 4:29

Chagrin Lunaire remarqua l’hésitation de Griffe de Lierre. Il comprit alors que le jeune guerrier ne connaissait pas plus l’endroit exact où se trouvait le renard ou sa tanière. C’est donc une partie de chasse au renard, pensa avec ironie le grand guerrier argenté. Mais la proie est extrêmement dangereuse. Il ne faut surtout pas la sous-estimer, à aucun moment. Comme en écho à cette pensée, Griffe de Lierre répondit:
« Tout ce que je sais est qu’il a été aperçu ici mais je ne sens pas son odeur. Nous devons chercher aux alentours j’imagine... Des buissons odorants ont pu camoufler son parfum. Je vais me rendre de l'autre côté de l'Arbre aux Chouettes. Tâchons de ne pas trop s'éloigner au cas où le renard refasse surface… »
Chagrin Lunaire acquiesça avec un simple hochement de tête. L’idée lui plaisait beaucoup, mais il ne pouvait pas suivre Griffe de Lierre. Ils devaient donc se séparer ici, partir chacun de leur côté afin de couvrir le plus de terrain possible en très peu de temps. Alors, Chagrin Lunaire avisa Griffe de Lierre de son intention:
« Très bien... Moi, je vais aller voir du côté de la combe sablonneuse si je ne trouverai pas une piste. Le campement doit à tout prix être protégé. »
Chagrin Lunaire n’eut pas l’approbation de Griffe de Lierre car celui-ci avait rapidement disparu dans les buissons. Chagrin Lunaire se dit alors qu’il n’avait pas besoin d’avoir l’accord de son jeune camarade pour agir. Il était plus âgé, mais surtout plus expérimenté que Griffe de Lierre. Alors il partît de son côté, en direction de la combe sablonneuse afin de s’assurer que le renard ne rôdait pas si près du campement.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: