AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Entrainement matinal - Chagrin Lunaire
 :: Espace RP :: Le Clan du Tonnerre :: Les Territoires :: La Combe Sablonneuse

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Mar 23 Oct - 23:17

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Il faisait froid. Même si la saison des neiges n'avait pas encore pointé le bout de son museau, les températures avaient drastiquement baissé en l'espace de quelques jours. Etre réveillé par les courants d'air s'infiltrant dans la tanière était devenu le quotidien de Nuage de Lierre. Le corps raidi par l'humidité, le jeune chat soupira en s'étirant nonchalamment dans sa litière. Transi de froid malgré son épais pelage, il remercia néanmoins le clan des étoiles de lui avoir fourni ses longs poils en observant un de ses camarades de clan grelotter dans sa couchette, son pelage court ne lui permettant pas de parer les bourrasques froides de l'extérieur. S'ébrouant pour se débarrasser des brindilles encombrant son poil, Nuage de Lierre s'extirpa ensuite rapidement de la tanière. Malgré la froideur de cette matinée de la saison des feuilles mortes, l'apprenti débordait d'énergie. Âgé maintenant de dix lunes, sa musculature s'était bien développée et il avait gagné en hauteur. Il bouillonnait toujours autant d'assister à son premier combat et n'avait qu'une envie ce matin : s'entrainer.
 
Nuage de Lierre parcourut la clairière des yeux, cherchant un potentiel adversaire. Maintenant qu'il était plus âgé, son mentor lui laissait beaucoup plus de libertés, à son plus grand plaisir. Son cœur se serra légèrement lorsque ses yeux se posèrent sur l'antre du guérisseur de leur clan, se remplissant petit à petit au fil des jours. Un étrange mal s'était peu à peu infiltré dans le clan, affaiblissant ses camarades sans que personne ne sache de quoi il s'agissait réellement. Fort heureusement, Nuage de Lierre était toujours en bonne santé, et il espérait que cela resterait ainsi encore longtemps. Son regard se porta finalement sur une silhouette grise massive. Nuage de Lierre reconnut rapidement Chagrin Lunaire, un guerrier de son clan, qui l'avait toujours impressionné par sa carrure. L'apprenti agita doucement son museau, il serait très intéressant pour lui de se confronter à l'imposant matou. D'un pas léger, il s'approcha donc du guerrier et le salua d'un geste sec de la tête.

« Bonjour Chagrin Lunaire, si cela ne te dérange pas veux-tu bien m'accompagner à la combe pour que l'on s'entraine ensemble ? »

L'aplomb du novice surprenait parfois les guerriers mais Nuage de Lierre s'en fichait. S'il souhaitait quelque chose, il devait se donner tous les moyens pour y parvenir. Et actuellement, Nuage de Lierre souhaitait s'améliorer encore et toujours au combat. L'apprenti s'assit face au guerrier, la queue enroulée autour des pattes, attendant patiemment que le matou gris accepte son offre.

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 15:15

Chagrin Lunaire était d'humeur maussade ce matin. Il avait refusé de se joindre à une patrouille matinale, désobéissant ainsi à Candeur du Lys, la lieutenante. Le guerrier argenté avait ensuite dérobé une proie de la pile de gibier, sans y avoir apporter sa contribution, avant de s'isoler dans un coin de la clairière. Après avoir dévoré son repas avec appétit, Chagrin Lunaire se laissait divaguer dans ses pensées. Aujourd'hui, rien de très joyeux se passait dans sa tête. Il avait observé une étrange augmentation de vas-et-viens dans l'antre de Regard Cyan, la guérisseuse, et cela le mettait très inquiet. Le guerrier argenté redoutait une nouvelle vague de maladie. Il se souvenait encore de la dernière qui avait emporté Souffle de Gel, son père et Griffe d'Ange, sa plus chère amie. Chagrin Lunaire ne voulait plus voir tomber ses camarades comme des mouches. Il craignait la mort plus que tout. Autant la sienne que celle de sa famille et ses amis. Le guerrier argenté était en train d'accorder une brève prière à son amie disparue, quand une voix l'interpellait:
« Bonjour Chagrin Lunaire. Si cela ne te dérange pas, veux-tu bien m'accompagner à la combe pour que l'on s'entraine ensemble? »

Chagrin Lunaire lâchait aussitôt un grognement de mécontentement.
« Tu n'as pas un mentor pour faire ce genre de chose, petit? Il faut que tu viennes déranger un guerrier en pleine introspection pour ce genre de futilité? »
Chagrin Lunaire était fâché. Il ne pouvait pas avoir un moment de tranquillité avec ses pensées. De plus, Nuage de Lierre venait d'interrompre un moment solennel de son quotidien. Le guerrier argenté se mettait à penser que de nos jours, les apprentis n'avaient plus aucun respect pour rien.
« Ah et puis quoi. Après tout, pas moyen de retourner à mes songes maintenant que tu les as chassés. Tss. »
Chagrin Lunaire remarquait que Nuage de Lierre restait immobile; surement pour indiquer au guerrier argenté que le novice roux clair n'était pas prêt à abandonner aussi facilement sa requête. Chagrin Lunaire comprenait alors qu'il ne s'agissait pas d'une simple demande, mais plutôt presque un ordre. Alors le guerrier argenté cédait finalement.
« Bon d'accord, je t'accompagne... »

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Sam 24 Nov - 14:57

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Le ton agacé qu'employa Chagrin Lunaire surprit quelque peu Nuage de Lierre mais l'apprenti se garda bien de faire le moindre commentaire. Visiblement, il venait de le déranger, pourtant il n'avait pas l'air bien occupé, ainsi assis à l'écart des autres guerriers. Il ne semblait pas se préparer à partir en patrouille frontalière ou de chasse, le novice ne voyait donc pas pourquoi il semblait si mécontent de sa proposition. Lorsqu'il ajouta en plus de cela que le jeune chat avait juste interrompu le fil de ses pensées, cela irrita quelque peu Nuage de Lierre. Quel genre de guerrier pouvait bien se plaindre qu'un camarade lui propose de s'entrainer ? Fouettant l'air de sa queue, l'apprenti resta cependant immobile devant l'imposant chat gris, il avait décidé de s'entrainer et ce ne sont certainement pas les humeurs de ce matou qui allaient le faire changer d'avis !  

Cependant, Nuage de Lierre n'eut pas à déballer ses plus beaux arguments car Chagrin Lunaire se décida finalement à l'accompagner. L'apprenti poussa un petit ronron de contentement et se redressa aussitôt, sautillant presque comme un chaton inconscient. Il aimait tellement combattre… des frissons d'excitation parcouraient déjà ses quatre membres. Le jeune chat au pelage crème ne s'était jamais mesuré à un adversaire ayant la carrure de Chagrin Lunaire, cela promettait d'être intéressant pour le jeune matou. Ses muscles s'étaient développés et il avait pris en vitesse, cela faisait un moment qu'il n'avait pu vraiment combattre un guerrier.

« Super, allons à la combe sablonneuse alors. »

Sans attendre de réponses, Nuage de Lierre se dirigea vers la sortie d'un pas rapide, avant de se mettre à courir une fois dans la forêt. Il rejoignit bien vite la combe qui était déserte, tous ses camarades étaient en patrouille de chasse ou frontalière, il pourrait profiter pleinement de l'espace. En attendant le guerrier, Nuage de Lierre se mit à réfléchir à comment il allait appréhender ce combat. Il n'avait jamais eu l'occasion de voir Chagrin Lunaire se battre et ne savait donc pas de quoi le matou au pelage argenté était capable. Néanmoins, vu sa corpulence, l'apprenti devinait sans mal que le matou était assez puissant mais surement peu rapide, mouvoir un corps comme le sien ne devait surement pas être une tâche toujours aisée…


HS:
 

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 19:45

« Super, allons à la combe sablonneuse alors. »
Chagrin Lunaire n'avait pas le temps de donner son avis sur l'emplacement de leur session d'entraînement que Nuage de Lierre était déjà sortis du camp, sûrement en route pour la combe sablonneuse. Le guerrier argenté soupirait longuement; les apprentis l'exaspéraient tant parfois qu'il en oubliait facilement les bons souvenirs qu'il avait vécu avec sa propre apprentie jadis. Au moins, Nuage de Cendre savait quand c'était le moment propice pour s'entraîner et le moment de laisser le guerrier argenté tranquille dans ses introspections mélancoliques. Tout le contraire de Nuage de Lierre qui semblait ne penser qu'à ses petites moustaches. Chagrin Lunaire sortait du camp à son tour, d'un pas lent et las. Il prenait tout son temps pour cheminer dans la forêt, s'accroupissant même pour traquer une souris qui grignotait une faine au pied d'un érable aux feuilles rougeoyante. Le guerrier argenté attrapait sans difficultés le rongeur entre ses pattes, puis lui brisait la nuque d'un coup de croc avant de le prendre dans sa mâchoire et de poursuivre sa route. Lorsque Chagrin Lunaire arrivait enfin à la combe sablonneuse, Nuage de Lierre l'attendait toujours. Le guerrier argenté soupirait de nouveau. Il aurait préféré que le novice roux clair finisse par perdre patience et rentre au camp, plutôt de le trouver dans la combe. Chagrin Lunaire déposait sa proie sur un carré d'herbe sèche, puis il descendait dans la combe, ses pattes s’enfonçant légèrement dans le sable chaud.
« Alors que veux-tu faire maintenant que je suis là? »
HRP:
 

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Jeu 3 Jan - 18:04

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Nuage de Lierre trépignait sur place, qu'est ce que le matou gris pouvait être lent ! Il avait du mal à croire que sa carrure imposante pouvait autant le ralentir, c'était tout de même un guerrier, pas un ancien ! D'humeur moins joyeuse que quelques instants plus tôt, Nuage de Lierre griffait rageusement le sol de la combe, ses longues griffes recourbées traçant de profond sillon dans le sable fin. Finalement, au bout d'un temps qui parut interminable pour l'apprenti, Chagrin Lunaire arriva. L'odeur du mâle était mêlé par le fumet caractéristique du gibier qui fit frissonner légèrement le jeune chat au pelage crème. Il comprenait mieux pourquoi le matou avait été aussi long ! Enfin, il ne fallait pas non plus deux lunes pour attraper une vulgaire souris… le rongeur paraissait minuscule entre les crocs du guerrier aux poils longs. Ce dernier rejoignit finalement Nuage de Lierre qui poussa un petit soupir de soulagement, en fouettant l'air de sa queue, signe de son impatience !

"Enfin ! C'est pas trop tôt !"

Le matou lui demanda alors ce qu'il souhaitait faire. Le ton qu'il employa ne semblait pas particulièrement enjoué ce qui agaça quelque peu le novice, comment ne pas être enthousiasmé par l'entrainement et le combat ? Il ne comprendrait jamais… Réfléchissant quelques instants à la question de l'imposant guerrier, en laissant sa queue balayer le sol, il releva finalement sa tête en plongeant son regard vert pâle dans les pupilles du grand matou.

"Je voulais m'entrainer aux techniques de combat que nous utilisons contre les blaireaux. Vu ta carrure, je pensais que tu pouvais m'aider. Sinon nous pouvons nous exercer à autre chose, tout me convient tant que je m'entraine !"

Nuage de Lierre sautillait presque sur place comme un chaton impatient de quitter la pouponnière. Il se demandait si le matou était aussi lent en combat que dans la vie de tous les jours et il espérait sincèrement que la réponse était négative.

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Jan - 12:42


« Je voulais m'entrainer aux techniques de combat que nous utilisons contre les blaireaux. Vu ta carrure, je pensais que tu pourrais m'aider. Sinon nous pouvons nous exercer à autre chose, tout me convient tant que je m'entraine! »
À ces mots, toute l'attention de Chagrin Lunaire se convergeait vers Nuage de Lierre.
« Tu sais que la forêt ne regorge pas de blaireaux? Tu as beaucoup plus de chances de tomber sur un renard ou un hibou, ou qu'eux te tombent dessus. »
Chagrin Lunaire prenait une pause, sûrement pour réfléchir un instant à la suite de ses idées et les mots qu'il pensait employé. Il en profitait pour s'échauffer un peu. Il étirait ses pattes antérieures, le dos cambré, jusqu'à ce que son corps tremble sous l'effort, puis il roulait les muscles de ses épaules. Chagrin Lunaire était prêt!
« Mais si c'est vraiment ce que tu désires, ne vient pas te plaindre quand tu croiseras la route d'un de ces cœurs de renards ou de ces morts silencieuses. »
Chagrin Lunaire miaulait, une pointe de sarcasme et un brin de défi dans la voix. Il fouettait d'excitation l'air de sa longue queue plumeuse avant de plonger vers l'avant, le poitrail au ras du sol et l'arrière-train dans les airs en position de jeu.
« Alors, on va jouer à faire semblant, veux-tu? Je suis le blaireau et tu es le guerrier. Montre-moi ce que tu as dans le ventre! »
Chagrin Lunaire crachait, montrant les crocs, les pupilles étrécies de fausse rage. Il jouait bien le blaireau.

HRP:
 

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Sam 12 Jan - 15:10

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Nuage de Lierre ne savait que trop penser du grand matou au pelage argenté. Tantôt grincheux, tantôt perdu dans ses pensées, l'apprenti avait beaucoup de mal à prévoir ce que le guerrier allait dire ou faire. En effet, il ne s'attendait pas à ce que le matou le mette en garde contre les renards et hiboux peuplant la forêt. Aux vues de son attitude nonchalante, Nuage de Lierre avait même douté des capacités de combattant de Chagrin Lunaire, mais sa mise en garde avait remis en question ses préjugés. Bien sur, l'apprenti au pelage crème connaissait le danger que représentaient les renards, il n'était pas bête, combien de fois avait-il joué à attaquer un renard imaginaire avec sa sœur lorsqu'il n'était qu'un chaton ? Il avait déjà une brève idée des techniques à prendre en compte pour battre un goupil et devait bien évidemment les consolider mais il devait bien l'avouer, Nuage de Lierre n'avait jamais réellement pensé aux hiboux. Le Clan du Tonnerre est composé de chasseurs diurnes, il était rare que Nuage de Lierre se soit aventuré dans la forêt en pleine nuit, il ne s'était donc jamais préoccupé des rapaces nocturnes qui pouvaient en effet représenter une menace pour lui.

Ainsi, Nuage de Lierre se mit à réfléchir rapidement, il devait trouver de nouveaux exercices pour ces fameux oiseaux nocturnes. L'apprenti agita doucement ses moustaches, satisfait d'avoir de nouvelles choses à essayer pour se perfectionner, même s'il ne pourrait pas le faire immédiatement. Lorsque Chagrin Lunaire s'exclama de nouveau, Nuage de Lierre reporta son attention sur le musculeux guerrier. Il venait de s'étirer et l'apprenti avait contemplé avec admiration son imposante musculature, ses muscles roulant sous ses épaules larges. Il espérait tellement atteindre une carrure pareille lorsqu'il deviendrait guerrier. Mais le chemin était encore long, et il le savait bien. Le matou semblait soudainement métamorphosé, semblant beaucoup plus vif que quelques instants plutôt. Un frisson d'excitation parcourut l'échine du novice, les choses s'annonçaient intéressantes. Son rythme cardiaque s'accéléra rapidement, l'adrénaline commençant déjà à lui monter à la tête.

« Alors, on va jouer à faire semblant, veux-tu?  Je suis le blaireau et tu es le guerrier. Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! »

Le feulement féroce du matou argenté fit instinctivement sortir les griffes à Nuage de Lierre. Le jeune chat contempla longuement ses longues griffes recourbées avant de se tourner vers Chagrin Lunaire. Le guerrier était devenu méconnaissable, son museau tordu en une expression hargneuse, dévoilant ses crocs ivoires. Nuage de Lierre se mit à gronder silencieusement, se prenant lui aussi au jeu. Se plaçant face au matou, sa longue queue s'agitant, Nuage de Lierre se mit à le jauger du regard, tentant de se remémorer les quelques entrainements qu'il avait fait avec pour thématique la chasse aux blaireaux. Les blaireaux étaient des animaux lourds mais puissants, ils pouvaient facilement tuer un chat et il fallait parfois se mettre à plusieurs pour réussir à en vaincre un. Mais Nuage de Lierre était rapide, il n'avait pas encore la carrure des guerriers et pouvait se servir de cela comme avantage face au guerrier imposant.

L'apprenti s'abaissa légèrement et prit soin de rentrer doucement ses griffes, il ne devait pas oublier qu'il était face à un guerrier de son clan et non pas un vrai ennemi. Finalement, il banda ses muscles, avant de se jeter en avant. Fonçant sur le guerrier, il glissa au dernier moment pour tenter de se retrouver sous le guerrier et lui faucher les pattes. Ainsi, à quelques longueurs de souris de ce dernier, il s'abaissa et tenta de déséquilibrer le matou, espérant que cela fonctionnerait.

HS:
 

Esprit de la Forêt

Date d'inscription : 27/05/2018
Messages : 196
Esprit de la Forêt
Dieu Tout Puissant
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-wildspirits.forumactif.com
Sam 12 Jan - 15:10
Le membre 'Nuage de Lierre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :
Entrainement matinal - Chagrin Lunaire 610

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 17:37
Chagrin Lunaire était prêt! Il attendait seulement que Nuage de Lierre daigne faire le premier mouvement. Le guerrier tigré argenté et blanc fit un seul pas en avant, et l’apprenti tigré roux clair se jeta rapidement sous lui. Chagrin Lunaire se raidit de surprise. Il eut à peine le temps de réagir qu’il sentit Nuage de Lierre lui faucher une patte, le déstabilisant. Le guerrier tigré argenté et blanc en profita pour exécuter une roulade sur le côté afin de ne pas rester trop longtemps vulnérable au sol. Chagrin Lunaire se redressa aussitôt et fit volte-face vers l’apprenti pour le féliciter.
« Bravo! Contre un blaireau, la vitesse est un bon allié, mais il y a aussi la force. Plus tes coups sont puissants, moins tu devras en porter à ton adversaire. Les blaireaux sont tenaces. »
Le guerrier tigré argenté et blanc se donna un bref coup de langue sur le poitrail avant de poursuivre.
« Ta technique était impeccable mais certains blaireaux ont une contre-attaque pour ce genre de mouvement. Si tu veux que je te montre, répète ton enchaînement. »

HRP:
 

Esprit de la Forêt

Date d'inscription : 27/05/2018
Messages : 196
Esprit de la Forêt
Dieu Tout Puissant
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-wildspirits.forumactif.com
Sam 12 Jan - 17:37
Le membre 'Chagrin Lunaire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :
Entrainement matinal - Chagrin Lunaire 210

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Sam 26 Jan - 12:59

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Lorsque Nuage de Lierre heurta le pelage duveteux du matou, le faisant vaciller, il eut un sourire féroce, satisfait d'avoir réussi son attaque. Il avait très certainement du surprendre le guerrier et s'il s'était retrouvé face à un véritable blaireau, il aurait gouté à ses longues griffes pour de bon. Néanmoins, Nuage de Lierre ne cria pas victoire trop vite, il ne devait pas oublier qu'il se trouvait face à un guerrier expérimenté. Et justement, ce dernier n'avait pas été déstabilisé très longtemps, il s'était très vite repris en effectuant une roulade de côté pour s'éloigner de l'apprenti. Nuage de Lierre fit volte-face pour ne pas être pris par surprise, plantant son regard vert dans les yeux rosés du matou.

« Bravo! Contre un blaireau, la vitesse est un bon allié, mais il y a aussi la force. Plus tes coups sont puissants, moins tu devras en porter à ton adversaire. Les blaireaux sont tenaces. »

Nuage de Lierre le remercia en agitant les oreilles, il était bien trop dans le feu de l'action pour se permettre de se déconcentrer en lui répondant, mais il était tout de même heureux et fier de recevoir les compliments d'un guerrier. Ainsi, lorsque ce dernier lui donna quelques conseils, Nuage de Lierre se montra attentif, hochant imperceptiblement la tête en écoutant Chagrin Lunaire. Le guerrier lui expliqua alors que les blaireaux pouvaient contrer cette attaque, Nuage de Lierre grinça des dents, il n'aurait pas pensé que les blaireaux pourraient être assez rapides pour contrer cette attaque. Il écouta donc les indications de Chagrin Lunaire, et réitéra son attaque. Se plaçant bien en face du matou, sa queue frôlant doucement le sol, il se ramassa sur lui-même et bondit en avant, s'abaissant au dernier moment pour glisser sous le matou et lui faucher les pattes une nouvelle fois.


HS:
 

Esprit de la Forêt

Date d'inscription : 27/05/2018
Messages : 196
Esprit de la Forêt
Dieu Tout Puissant
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-wildspirits.forumactif.com
Sam 26 Jan - 12:59
Le membre 'Nuage de Lierre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :
Entrainement matinal - Chagrin Lunaire 510

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Fév - 11:15

Chagrin Lunaire se positionna. Il était prêts à accueillir le novice avec sa contre-attaque. Il focalisait tout ses sens sur l’apprenti afin de ne pas manquer son coup. Il espérait le surprendre, mais aussi le préparer à cette éventualité que les blaireaux savent très bien se défendre eux-aussi. Nuage de Lierre se plaça devant le guerrier. Sa queue frôlait doucement le sol. Ce qui attira l’espace d’un battement de cœur le regard de Chagrin Lunaire. Il était charmé de voir que le novice prenait cet entraînement au sérieux. L’apprenti bondit en avant. Ce qui ramena le guerrier au feu de l’action. Nuage de Lierre s’abaissa au dernier moment pour glisser sous le matou et lui faucher les pattes une nouvelle fois, mais Chagrin Lunaire fut plus rapide. Il laissa tomber tout son poids sur le corps de l’apprenti, l’immobilisant ainsi au sol. Il se souvint alors de la première fois qu’un blaireau avait utilisé cette technique pour parer son attaque. Le prédateur était peut-être pataud et lent, mais il en était pas plus stupide. Il savait utiliser son poids à son avantage. En plus de l’effet de surprise, cet offensive coupait le souffle de son adversaire et déclenchait un sentiment de panique qui lui permettait de déstabiliser ce dernier pendant assez longtemps pour l’avoir à la merci de ses griffes.

HRP:
 

Esprit de la Forêt

Date d'inscription : 27/05/2018
Messages : 196
Esprit de la Forêt
Dieu Tout Puissant
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-wildspirits.forumactif.com
Mer 6 Fév - 11:15
Le membre 'Chagrin Lunaire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :
Entrainement matinal - Chagrin Lunaire 610

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Sam 9 Fév - 11:39

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Nuage de Lierre était sûr de lui. Beaucoup trop sûr de lui. Et cela venait de lui porter préjudice. Bien qu'il ait réussi la première fois à surprendre le matou argenté, cela n'avait pas été le cas la seconde fois. Glissant sous le pelage fourni de ce dernier, il tendit ses pattes avant vers les membres postérieurs du guerrier, pour de nouveau le déséquilibrer. Mais il n'eut pas le temps. Tandis qu'il prévoyait déjà de rouler de nouveau de côté une fois son attaque faite, la masse imposante de Chagrin Lunaire s'abattit sur lui. L'apprenti fut plaqué au sol, la truffe pleine d'herbe ou de poils, il ne saurait trop dire, il en eut même le souffle coupé. Nuage de Lierre lâcha un petit hoquet de surprise en sentant sa cage thoracique comprimé sous le poids du guerrier puis la colère l'envahit. Piégé, il tenta de se débattre mais le guerrier du Clan du Tonnerre était beaucoup trop lourd pour lui, ce qui l'agaça d'autant plus. Il avait l'impression de s'empêtrer encore et encore dans le pelage du guerrier jusqu'à avoir du mal à respirer. Nuage de Lierre aurait pu être impressionné par la ruse du matou s'il n'était pas autant imprégné par le combat. Tandis qu'il tentait encore et encore de s'échapper, il se répétait sans cesse dans sa tête : qu'est ce qui se serait passé s'il s'était trouvé face à un vrai blaireau et non pas Chagrin Lunaire ? L'animal l'aurait réduit en charpie. Et cela l'enrageait. Il devait progresser, il devait être de taille à affronter un blaireau.

Finalement, l'apprenti cessa de se débattre, après plusieurs minutes, il n'avait pas bougé d'une queue de souris, il devait s'avouer vaincu. Il sortit et rentra plusieurs fois ses griffes, signe de son agacement et tenta de faire redescendre son pelage, de calmer son rythme cardiaque, bref d'être plus calme pour que Chagrin Lunaire puisse lui expliquer comment il avait pensé à faire cela et comment il pourrait parer cette attaque si un jour un blaireau ou même un chat ayant le gabarit du guerrier du Clan du Tonnerre s'attaquait à lui. Le matou dut comprendre que l'apprenti s'avouait vaincu car Nuage de Lierre sentit son corps moins comprimé et il put s'extirper du sol sans trop de difficulté cette fois-ci. Le jeune chat toussota légèrement et s'ébroua vigoureusement, son long pelage était plein d'herbe et il avait encore l'impression que toute sa cage thoracique était comprimée. Il se tourna vers le grand matou.

"Si un blaireau m'écrase comme tu viens de le faire, qu'est ce que je dois faire ?"

Sa voix était légèrement enrouée, il toussota de nouveau. Il n'aurait pas donné cher de sa peau s'il s'était retrouvé face à un vrai blaireau… Nuage de Lierre fouetta l'air de sa queue, il avait encore du chemin à faire avant d'avoir le niveau d'un véritable guerrier.

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Fév - 22:57

Contre un véritable blaireau, Chagrin Lunaire savait que Nuage de Lierre n’aurait eut aucune chance de s’en sortir seul. Il sentait l’apprenti se débattre furieusement sous son ventre, mais ses coups étaient trop aléatoires pour le toucher sérieusement. Chagrin Lunaire esquissa un faible sourire en coin, satisfait de sa contre-attaque. Il espérait également que Nuage de Lierre retienne sa leçon. Il resta donc couché sur lui jusqu’à ce qu’il cesse de remuer. Chagrin Lunaire se releva, laissant le novice s’extirper de sous son ventre. Il s’assit et observa Nuage de Lierre, toussotant et couvert de poussière et de brins d’herbes. L’apprenti s’ébroua et se tourna ensuite vers le guerrier.

« Si un blaireau m’écrase comme tu viens de le faire, qu’est-ce que je dois faire? »

« Le plus important c’est de ne surtout pas céder à la panique, car elle mène à la peur et peut altérer tes sens. Tu dois rester calme et bien prendre le temps d’analyser la situation. Les blaireaux sont lents et très lourds, certes, mais ils ne sont pas très patients. Ils ne te tueront pas en t’écrasant, ils sont trop bêtes pour le faire. Ils préfèrent utiliser leurs griffes et leurs crocs. Alors, dès qu’ils se relèvent, tu dois saisir ta chance, soit pour fuir ou contre-attaquer. » expliqua Chagrin Lunaire en se passant un coup de langue sur le poitrail.

« Mais si tu peux éviter ce genre de situations, ce serait mieux. Le meilleur moyen de s’en débarrasser rapidement c’est de leur bondir sur les épaules et de leur griffer les yeux. Un blaireau aveugle cédera à la panique et prendra rapidement la fuite. » lui conseilla-t-il.

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Mer 13 Fév - 19:34

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Nuage de Lierre écouta avec attention le guerrier massif lui expliquer comment il pourrait se délivrer de cette attaque. Les oreilles bien droites, la queue soigneusement enroulée autour de ses pattes, le regard rivé sur Chagrin Lunaire, il buvait chacun de ses mots, analysant chacune des syllabes pour comprendre au mieux ses explications, s'imaginant dans sa tête le scénario au fur et à mesure que le matou du Clan du Tonnerre lui donnait des conseil. Il pencha légèrement la tête de côté, surpris, lorsque le guerrier lui expliqua comment venir à bout d'un blaireau en lui sautant sur le dos. Nuage de Lierre fronça la truffe, perplexe, ces bêtes étaient assez stupides pour laisser des félins grimper sur le dos ? Cela le laissait dubitatif. Néanmoins, il ne se permettrait pas de contredire le guerrier, Chagrin Lunaire avait bien plus d'expériences que lui, il avait déjà du à de nombreuses reprises affronter des blaireaux et bien d'autres ennemis. Le jeune mâle observa le musculeux matou, il l'imaginait mal sauter sur le dos de son ennemi, avec sa carrure imposante, il devait bien faire fuir le blaireau à lui tout seul. Il se lécha la patte, penseur, s'imaginant le guerrier au pelage gris affrontant une de ses créatures zébrée.

"C'est ce que tu as fait la dernière fois que tu as affronté un blaireau ? demanda Nuage de Lierre, avec ton gabarit tu aurais pu l'affronter au corps à corps non ?"

Sa question aurait pu paraitre impolie voir même irrespectueuse mais pour le jeune chat il s'agissait d'une véritable interrogation. Et puis, si ses paroles vexaient Chagrin Lunaire, cela lui importait peu, il s'en fichait pas mal de ce que pouvait penser le guerrier de lui, il voulait juste qu'il l'aide à s'entrainer. Et c'est bien pour cela qu'il lui posait autant de questions. Nuage de Lierre ne s'intéressait pas vraiment aux autres, s'il se montrait curieux, c'était très souvent pour obtenir des informations liées à son entrainement ou à l'expériences des plus vieux, pour avoir plusieurs ressentis et ainsi emmagasiner des connaissances.

Nuage de Lierre porta son regard vert pâle sur le guerrier de son clan. Décidément, il ne le voyait pas sauter sur un blaireau, pas avec sa taille et sa force. S'il avait le même corps que lui, Nuage de Lierre n'aurait même pas cherché à esquiver un blaireau ou un renard, il l'aurait combattu avec férocité, sans chercher à l'esquiver. Nuage de Lierre espérait avoir une carrure assez conséquente une fois l'âge adulte atteint. Il ne se voyait pas être petit et squelettique comme les guerriers du Clan du Vent.

"Tu as toujours eu cette carrure même apprenti ? Il est rare de voir des guerriers comme toi."

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Fév - 12:29

Chagrin Lunaire commençait à reprendre goût à l’enseignement. Lui qui n’aimait pas vraiment la présence des jeunes chats et encore moins leur faire la conversation. Mais la soif d’apprendre de Nuage de Lierre lui rappelait une certaine apprentie. Il eut même une pensée pour elle. Toutefois, celle-ci fut de courte durée car le novice demanda:
« C’est ce que tu as fait la dernière fois que tu as affronté un blaireau? Avec ton gabarit, tu aurais pu l’affronter au corps à corps, non? »
La question amusa Chagrin Lunaire. Il sourit faiblement. Nuage de Lierre était curieux et posait des questions très intéressantes qu’aucun chat n’avait jamais osé demander à l’imposant guerrier auparavant. Chagrin Lunaire fit même un effort pour tenter de se souvenir de sa dernière altercation avec un blaireau. Mais il ne se souvenait de rien en rapport avec ce gros prédateur. Il reporta alors son regard sur Nuage de Lierre qui le dévisageait déjà, en attente de ses réponses.
« Tu as toujours eu cette carrure même apprenti? Il est rare de voir des guerriers comme toi. »
Chagrin Lunaire décela une profonde admiration dans les paroles du novice. Jamais aucun chat ne lui avait exprimé ce genre de reconnaissance. Même si celle-ci n’était pas vraiment pour lui, mais pour sa lignée. Chagrin Lunaire retenait sa carrure de son père, mais sa grandeur de sa mère. Contrairement à son frère et sa soeur, il était de loin le plus grand. Certes, son frère était imposant, mais il retenait plus de leur père que de leur mère. Et que dire de sa sœur qui était le portrait de leur mère. Elle était grande, mais plutôt svelte. Chagrin Lunaire lui, était le parfait mélange des deux, grand et imposant. Mais il en était pas le plus costaud. Son frère le dépassait de loin.
« C’est de famille. Mon père était immense. Enfin, c’est le souvenir que je garde de lui. », miaula-t-il, une pointe de mélancolie dans la voix.

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Ven 15 Fév - 22:31

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Les questions de l'apprenti semblèrent flatter le grand matou au pelage argenté, si bien qu'il esquissa un léger sourire que Nuage de Lierre remarqua rapidement. Il ne s'attendait pas à ce que ses interrogations plaisent au guerrier, mais ce n'était pas plus mal, il ne l'avait pas vexé au moins. Néanmoins, l'apprenti fut un peu agacé qu'il ne réponde qu'à la moitié de ses questions, il aurait été fort plaisant pour lui d'apprendre comment Chagrin Lunaire avait vaincu un blaireau. Enfin, peut-être n'en avait-il jamais réellement affronté un ? Cela ne l'étonnerait pas tant que ça, la forêt ne regorgeait pas de blaireaux non plus. Mais c'était dommage, l'apprenti aurait apprécié en apprendre plus sur comment affronter ces redoutables prédateurs. Ainsi, Nuage de Lierre se contenta donc d'avoir une réponse sur deux et il écouta avec attention le grand matou.

« C’est de famille. Mon père était immense. Enfin, c’est le souvenir que je garde de lui. »

Nuage de Lierre agita doucement ses grandes oreilles, Chagrin Lunaire semblait quelque peu nostalgique en évoquant son père, il avait certainement rejoint le Clan des Etoiles et cela semblait affecté encore le grand guerrier. Si cela avait légèrement attendri l'apprenti, il ne laissa rien paraître. Les sentiments ce n'était pas réellement son truc et il ne voyait pas l'intérêt de montrer sa pitié au matou mise à part pour l'attrister encore plus. Ses pensées divaguèrent alors vers son propre père. Nuage de Lierre ne l'avait jamais connu, il était mort avant sa naissance et celle de sa sœur et sa mère ne leur en avait que très peu parlé. Il savait juste qu'il s'agissait d'un bon guerrier mais il n'avait aucune idée de s'il lui ressemblait ou pas. Néanmoins, il supposait qu'il devait s'agir d'un grand chat également, certainement pas autant que le père de Chagrin Lunaire mais tout de même. Goutte de Sève, la mère de Nuage de Lierre était fine mais très haute sur pattes, l'apprenti avait hérité de cela, il devait certainement tenir sa carrure large de son père.

Le jeune chat reporta son attention sur le guerrier. Il ressentit une légère déception en réalisant qu'il n'atteindrait jamais le gabarit du matou. Enfin, il devait falloir réussir à mouvoir un corps pareil, cela ne devait pas toujours être aisé. Même si Nuage de Lierre était plus grand que la moyenne pour son âge, il était tout de même assez agile et rapide, il espérait ne pas perdre ces avantages en grandissant, cela pouvait s'avérer très utile en combat. Perdu dans ses pensées, il venait à peine de réaliser qu'il n'avait toujours pas répondu à Chagrin Lunaire, laissant la conversation sur ces paroles douloureuses et remplies de nostalgie. Nuage de Lierre balaya le sol de sa queue, quelque peu gêné, il n'aimait pas vraiment ce genre de situation.

« Tu as de la chance, moi je n'ai pas connu mon père donc je ne sais pas vraiment s'il s'agissait d'un grand chat ou non. »

Nuage de Lierre se lécha le poitrail pour se donner une certaine consistance, il espérait que le matou ne sombrerait pas dans des idées noires, il avait encore besoin de lui pour s'entrainer. En repensant à l'entrainement, l'apprenti sembla s'éveiller. Il se remit sur ses quatre pattes, s'ébroua et s'étira longuement pour échauffer ses muscles rendus raides par l'inactivité. Il venait de perdre trop de temps à parler, ils devaient reprendre l'exercice ! Il se tourna vers Chagrin Lunaire, il espérait changer les idées du grand matou.

« Reprenons l'entrainement ! »

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 14:20

Chagrin Lunaire se laissa bercer par de doux souvenirs de la pouponnière. Il visualisa le doux visage roux clair de sa mère, ses yeux dorés plongés sur trois boules de poils minuscule blottie contre son flanc. La première était également dorée, identique à la reine. La seconde, argentée. Et la troisième et dernière, dorée et argentée. Ce tableau était parfait, enfin presque. Il ne manquait qu’un certain chat argenté aux côtés de la chatte dorée; son compagnon. Le père de Chagrin Lunaire et sa fratrie n’avait pas été très présent pour ses petits depuis leur naissance. Il n’avait même pas semblé s’en vouloir ne serais-ce qu’un seul battement de cœur, sauf sur son lit de mort, où il s’était excusé d’avoir été si distant avec sa compagne et ses petits avant de pousser son dernier souffle. Souffle de Gel, pensa Chagrin Lunaire.
« Tu as de la chance, moi je n'ai pas connu mon père donc je ne sais pas vraiment s'il s'agissait d'un grand chat ou non. »
S’il avait connu son père, Chagrin Lunaire n’était pas tant de cet avis. Certes, il l’avait connu comme un camarade de Clan, mais ni plus ni moins, jamais comme un véritable père. Il avait été absent toute sa vie et avait espéré se faire pardonner avant de rejoindre le Clan des Étoiles. Chagrin Lunaire n’appelait pas cela connaître son père. Cependant, il ne dit rien pour ne pas contredire Nuage de Lierre ni lui faire comprendre qu’il était plus douloureux de se faire rejeter par son paternel que de ne pas le connaître du tout.
« Reprenons l'entrainement! » s’exclama Nuage de Lierre.
Chagrin Lunaire reporta son attention sur l’apprenti. Il était soulagé de le voir aussi enthousiaste après avoir eut une pensée pour leur père respectif. Chagrin Lunaire admirait le courage du novice à tourner la page aussi facilement. Il aurait aimé être capable de faire de même. Il s’efforça alors à laisser son passé derrière, là où il devait être, et se plongea la tête la première dans le moment présent.
« On poursuit avec l’affrontement d’un blaireau ou tu préfères apprendre autre chose? »

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Dim 17 Fév - 12:41

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Nuage de Lierre fut soulagé, il avait réussi à détourner l'attention du matou qui semblait avoir oublié son paternel pendant quelques instants pour se reconcentrer sur l'entrainement. Tant mieux. Il n'aurait pas à écouter ses lamentations car il n'avait que bien trop ressenti la nostalgie dans la voix du guerrier lorsque ce dernier avait évoqué son père. Lui n'était pas particulièrement triste de ne pas avoir connu son géniteur, il s'en fichait un peu à vrai dire, il n'avait jamais entretenu de bons liens avec sa famille que cela soit sa sœur ou sa mère. Enfin, cela était passé, l'apprenti prendrait garde à ne plus parler de famille avec Chagrin Lunaire à l'avenir. Lorsqu'il lui demanda ce qu'il souhaitait faire pour la suite de l'entrainement, Nuage de Lierre réfléchit à ce qui serait le mieux pour lui. Le matou venait de lui montrer quelques comportements typiques du blaireau au combat et vu l'humiliation qu'il venait de subir en se retrouvant coincé sous le corps du matou, il n'était pas prêt de l'oublier, la prochaine fois qu'il affronterait un de ces prédateurs rayés. De plus, la technique qu'il avait utilisé semblait avoir été efficace dans un premier temps, il pourrait ensuite sauter sur son dos pour griffer les yeux de l'animal comme le guerrier du Clan du Tonnerre lui avait suggéré. Non, Nuage de Lierre pensait être apte à se débrouiller face à un blaireau désormais, il réviserait ces attaques dans quelques jours pour s'assurer qu'il n'ait rien oublié mais il préférait désormais passer à autre chose, surtout que Chagrin Lunaire semblait apte à vouloir l'aider. Souvent, cela agaçait les guerriers de s'occuper d'un apprenti dont ils n'étaient pas le mentor et même si le grand mâle avait rechigné à l'aider dans un premier temps, au final il semblait avoir pris goût à l'exercice, pour le plus grand plaisir de Nuage de Lierre.

Continuant de réfléchir à ce qu'ils pourraient bien faire, l'apprenti au pelage crème pensait de plus en plus à lui demander de s'entrainer au combat face aux renards mais il se ravisa finalement en repensant à ce que lui avait dit Chagrin Lunaire en commençant l'entrainement. Les chouettes. Ne chassant que rarement de nuit, le novice n'en avait encore jamais croisé mais il devait se préparer à cette éventualité. Cela lui semblait être une bonne idée, même si les guerriers du Clan du Tonnerre ne croisaient pas ces rapaces nocturnes tous les jours, il serait bien content de savoir se débarrasser de ces oiseaux le jour où il serait face à l'un d'eux. C'était décidé, Nuage de Lierre voulait apprendre à combattre les chouettes. Il jeta un regard à Chagrin Lunaire, même si le matou avait plus la carrure d'un blaireau que d'une chouette, il devait bien savoir comment les combattre !

"Pourrais-tu me montrer les techniques à adopter si je me retrouve face à une chouette ou un hibou ?"

Nuage de Lierre pourrait passer des heures entières dans la combe sablonneuse à apprendre comment se débrouiller dans telle situation, quelle était la meilleure parade pour ce type d'attaque, l'attitude la plus efficace lorsqu'il était face à tel type d'ennemi… Il aimait tellement apprendre ! Il ne voyait jamais le temps passé. Il leva d'ailleurs les yeux pour observer le ciel, le soleil commençait à monter, il ne mettrait pas longtemps à atteindre son zénith. Une fois de plus, il n'avait pas vu le temps passé, et il remarqua à peine le creux qu'il ressentait dans l'estomac, signe de son appétit croissant. L'apprenti imagina dévorer une souris bien juteuse après l'entrainement et il en eut presque l'eau à la bouche. Le jeune chat secoua finalement la tête, il penserait à se remplir la panse après l'entrainement, là, il devait se concentrer. Nuage de Lierre reporta son attention sur Chagrin Lunaire, le grand mâle avait peut être faim lui aussi, il ne l'accaparerait pas plus longtemps.

"On pourra s'arrêter après si tu veux, c'est déjà très gentil de ta part d'avoir bien voulu m'aider."

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Fév - 13:59

Chagrin Lunaire observait l’apprenti. Il attendait sagement que le jeune chat décide de la suite. Il entreprit alors de brosser sa fourrure argentée en attendant. Le guerrier se donna quelques coups de langue sur le poitrail, puis les épaules et les flancs. Il transféra son poids sur la gauche afin de lisser les poils de son flanc droit lorsque Nuage de Lierre miaula finalement:
« Pourrais-tu me montrer les techniques à adopter si je me retrouve face à une chouette ou un hibou? On pourra s'arrêter après si tu veux, c'est déjà très gentil de ta part d'avoir bien voulu m'aider. »
Chagrin Lunaire releva aussitôt la tête, ses yeux de couleur saumon ronds comme ceux de l’adversaire que souhaitait affronter le novice.
« Non mais tu as des abeilles dans la tête! On ne les surnomme pas « la mort silencieuse » pour rien, tu sais. Il n’y a aucun moyen de les voir venir. Ils foncent sur nous depuis les ombres sans un bruit et s’ils ne te tue pas, ils te blesseront. Le mieux à faire est de te trouver un abri à couvert et d’y rester jusqu’au lever du soleil. » s’étrangla Chagrin Lunaire.
Il se leva ensuite d’un bond, faisant les cents pas dans la combe. Ses pattes martelaient sauvagement le sol, tandis que sa queue le balayait. Chagrin Lunaire était distrait une nouvelle fois. Pensif, le guerrier argenté se mit à marmonner sous ses moustaches et en oublia rapidement la présence de Nuage de Lierre.
« La sagesse que nous acquérons. Elle brûle. Elle incite la naïveté à la jeunesse. À mesure que les adultes grandissent et que leur maturité se manifeste, la rareté terrifiante de la vérité nous tourne vers notre esprit, et nos pensées reviennent en arrière, aux anciens événements et aux choses qui sont accomplies. On ne peut pas changer ce qui appartient au passé. »

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Jeu 21 Fév - 11:06

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Nuage de Lierre ne s'attendait pas à la réaction disproportionnée du matou. Vraiment pas. Lui qui semblait si paisible, calme et peu bavard d'apparence s'était soudainement outré des paroles de l'apprenti ce qui l'avait presque fait sursauter. Pour qui se prenait-il à ainsi hausser la voix sur le novice ? Il n'avait rien fait de mal à part lui poser des questions après tout. Cela l'agaça quelque peu, il rentra et sortit machinalement ses griffes plusieurs fois en l'écoutant déblatérer son lot de menaces au sujet des chouettes ou comme il les appelait, les "oiseaux de la mort". A l'écouter en parler, Nuage de Lierre avait l'impression de faire face à d'horribles créatures nocturnes alors que pour lui, il s'agissait plutôt de gros oiseaux vivant la nuit dans la forêt, ni plus ni moins. Il se demandait bien pourquoi personne n'avait essayé de les chasser. Le Clan du Tonnerre était capable de se débarrasser d'un renard ou d'un blaireau mais pas d'un volatile ? C'était ridicule… le jeune chat au pelage crème avait du mal à croire cela. Comment faisaient alors leurs voisins du Clan de l'Ombre ? Eux qui étaient réputés pour être de bons chasseurs nocturnes et dont les terres étaient recouvertes d'arbres devaient avoir l'habitude de se débarrasser de ces oiseaux. Alors pourquoi pas son clan ? Nuage de Lierre était sceptique face aux mises en garde de Chagrin Lunaire.

« La sagesse que nous acquérons. Elle brûle. Elle incite la naïveté à la jeunesse. À mesure que les adultes grandissent et que leur maturité se manifeste, la rareté terrifiante de la vérité nous tourne vers notre esprit, et nos pensées reviennent en arrière, aux anciens événements et aux choses qui sont accomplies. On ne peut pas changer ce qui appartient au passé. »

La voix du grand matou tira Nuage de Lierre de ses pensées. Papillonnant des cils, il découvrit avec étonnement le guerrier en train de faire les cents pas dans la combe sablonneuse, complètement absorbé par ses pensées, marmonnant des phrases incompréhensibles qui firent froncer le museau de l'apprenti. Se sentait-il bien ? Il semblait complètement perdu… Visiblement, parler des chouettes l'avait mis dans un état peu conventionnel. Nuage de Lierre pencha légèrement la tête de côté, perplexe, il ne savait pas trop comment réagir face au grand guerrier. Vu ses réactions disproportionnées avec une simple suggestion, il ne savait pas trop quoi lui dire à cet instant. Ce matou était vraiment étrange… un rien semblait le chambouler. Cela agaçait un peu l'apprenti au pelage crème, comment pouvait-on être aussi fragile avec une carrure pareille ? Puis le matou n'était pas laid, bien au contraire, il aurait tout pour attirer une guerrière et fonder une merveilleuse famille tout en servant au mieux son clan. Non, décidément, Nuage de Lierre n'arrivait pas à suivre le matou. Ils avaient tous eu plus ou moins un passé difficile, cela ne servait à rien de se morfondre là dessus, et cela n'était pas plus utile de s'angoisser sur la moindre nouveauté comme… l'entrainement face aux chouettes.

Nuage de Lierre s'assit lourdement au sol en observant le matou qui continuait de faire ses allers et venus en marmonnant. Comme cela était étrange. Et que faire ? Il n'avait pas vraiment envie de rentrer au camp, il était encore apte à s'entrainer, mais le matou ne semblait pas disposer à l'aider, surtout depuis qu'il avait énoncé le mot "chouette". Le jeune mâle se lécha une patte, pensif, il ne se voyait pas aller réconforter ou calmer Chagrin Lunaire, surtout qu'il ne s'était rien passé de traumatisant… La situation commençait à être dérangeante, il voulait s'entrainer lui, pas réconforter un matou un peu trop émotif ! Il soupira, si même les guerriers se comportaient comme des chatons maintenant… les clans couraient à leur perte. Cela avait quelque peu diminué sa motivation, il fallait l'avouer, mais il ne pouvait pas rester ainsi assis toute la journée à attendre que Chagrin Lunaire se calme. Nuage de Lierre se râcla la gorge, assez fort pour que le guerrier l'entende.

« Si cela te dérange tant que ça, on peut faire autre chose ou… rentrer au camp. »

Nuage de Lierre n'avait pas envie de subir les états d'âme du matou toute la matinée mais il n'avait pas non plus envie de rentrer au camp… Il soupira une fois de plus, qu'est ce que les chats pouvaient être compliqués… Pourquoi rendre dur quelque chose d'aussi simple que l'entrainement ? Pourquoi y rajouter des émotions ? Il ne comprenait vraiment pas et cela l'agaçait.

Chagrin Lunaire

Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 201
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Fév - 15:06

Chagrin Lunaire avait la désagréable habitude de tout extrapoler. Il était comme une sorte de bombe à retardement dont un seul petit déclic pouvait lui faire subir une détonation en chaîne. Lorsque cela se produisait, on avait l’impression d’assister à la dernière représentation d’un comédien dans une pièce dramaturge, donnant tout ce qu’il pouvait pour laisser sa marque dans l’histoire du théâtre avant de se retirer. Mais Chagrin Lunaire ne faisait pas exprès. Il était tel un oiseau qui prenait son envol pour la première fois et ne voulait plus redescendre. Sauf que lui ne le pouvait pas. Du moins, pas tout seul. Il avait besoin d’un coup de patte d’un chat assez talentueux pour désamorcer la bombe avant qu’elle n’en fasse détonner d’autres. Et ce félin aujourd’hui, c’était Nuage de Lierre.
Après plusieurs battements de cœur d’attente, Nuage de Lierre se racla la gorge, assez fort pour que Chagrin Lunaire l’entende.
« Si cela te dérange tant que ça, on peut faire autre chose ou… rentrer au camp. » dit-il avant de soupirer une fois de plus.
Chagrin Lunaire s’arrêta net au milieu de la combe, le regard dans le vide comme s’il n’avait pas entendu Nuage de Lierre et qu’il s’apprêtait à repartir sur un autre essor émotionnel. Soudain, il se retourna vers Nuage de Lierre, les yeux écarquillés comme s’il avait vu un fantôme.
« Ce ne sont pas des cervelles d’oiseaux. Ils savent qu’ils n’ont pas intérêt à s’en prendre aux guerriers, mais c’est une toute autre histoire pour les chatons qu’ils prennent pour de simples souris. Et puis, sur nos terres, ils s’en tiennent à l’arbre aux chouettes, d’où le nom d’ailleurs. »

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 229
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Sam 23 Fév - 18:36

Entraînement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre


Chagrin Lunaire retrouva finalement son calme. Arrêtant de faire les cent pas et de psalmodier des paroles incompréhensibles, il fournit finalement une réponse censée à l'apprenti. Nuage de Lierre l'écouta et se contenta d'acquiescer en hochant la tête, il n'avait plus envie de s'amuser à contredire le matou si c'était pour qu'il se mette dans des états incroyables à chaque fois. A vrai dire, cela avait un peu blasé le jeune félin, il avait peur qu'à la moindre de ses questions le grand mâle parte dans de longs monologues mélodramatiques sans fin. Non, vraiment, il n'avait pas envie d'endurer cela. Malgré son apparence imposante, Chagrin Lunaire semblait extrêmement sensible et émotif, cela contrastait énormément avec son gabarit. Le moindre mot semblait pouvoir l'angoisser ou lui rappeler des souvenirs bien trop douloureux, comme lorsque l'apprenti avait évoqué son père. Ce n'était pas son truc de jouer les confidents ou les aides sociales même avec les membres de son clan, il avait demandé un partenaire de combat, pas un chat en quête de thérapie.

Ennuyé, Nuage de Lierre s'affala au sol, la tête posée sur ses pattes avant. Le guerrier avait son regard rosé porté sur lui, comme s'il attendait sa réaction. A vrai dire, le jeune chat au pelage crème ne savait pas trop quoi lui dire, l'entrainement au combat contre les chouettes lui avaient semblé intéressant mais Chagrin Lunaire ne semblait pas apte à l'aider et d'après ses dires, les rapaces nocturnes ne s'attaquaient qu'aux chatons, il n'était donc pas concerné par cette menace. Que faire ? Il leva ses yeux vers le ciel, le soleil continuait de monter, il serait bientôt midi. C'est cet instant que choisit son ventre pour se mettre à gronder, l'entrainement lui avait creusé l'appétit. Nuage de Lierre soupira, il aurait espéré s'exercer encore un peu mais les sautes d'humeur de Chagrin Lunaire l'avaient quelque peu agacé et il manquait également d'idées.

"Bon ben oublions les chouettes. Il est bientôt midi, rentrons au camp, je commence à avoir faim."

A peine eut-il prononcé ces mots que Nuage de Lierre se redressa aussitôt sur ses quatre pattes. Il s'étira longuement, poussant un petit soupir d'aise en sentant ses muscles rouler sous son long pelage. La chaleur du soleil lui arracha un petit ronronnement de plaisir, il irait très certainement chasser l'après-midi, il fallait profiter de cette belle journée, les proies montreraient surement le bout de leur museau. En attendant que Chagrin Lunaire lui réponde, Nuage de Lierre entreprit de faire un brin de toilette, remettant son pelage en place et débarrassant ses poils de la poussière qui s'y était accrochée durant sa lutte avec le guerrier.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: