AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Entrainement matinal - Chagrin Lunaire
 :: Espace RP :: Le Clan du Tonnerre :: Les Territoires :: La Combe Sablonneuse

Nuage de Lierre

Messages : 69
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 19
Nuage de Lierre
Apprenti
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 23:17

Entrainement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre

Il faisait froid. Même si la saison des neiges n'avait pas encore pointé le bout de son museau, les températures avaient drastiquement baissé en l'espace de quelques jours. Etre réveillé par les courants d'air s'infiltrant dans la tanière était devenu le quotidien de Nuage de Lierre. Le corps raidi par l'humidité, le jeune chat soupira en s'étirant nonchalamment dans sa litière. Transi de froid malgré son épais pelage, il remercia néanmoins le clan des étoiles de lui avoir fourni ses longs poils en observant un de ses camarades de clan grelotter dans sa couchette, son pelage court ne lui permettant pas de parer les bourrasques froides de l'extérieur. S'ébrouant pour se débarrasser des brindilles encombrant son poil, Nuage de Lierre s'extirpa ensuite rapidement de la tanière. Malgré la froideur de cette matinée de la saison des feuilles mortes, l'apprenti débordait d'énergie. Âgé maintenant de dix lunes, sa musculature s'était bien développée et il avait gagné en hauteur. Il bouillonnait toujours autant d'assister à son premier combat et n'avait qu'une envie ce matin : s'entrainer.
 
Nuage de Lierre parcourut la clairière des yeux, cherchant un potentiel adversaire. Maintenant qu'il était plus âgé, son mentor lui laissait beaucoup plus de libertés, à son plus grand plaisir. Son cœur se serra légèrement lorsque ses yeux se posèrent sur l'antre du guérisseur de leur clan, se remplissant petit à petit au fil des jours. Un étrange mal s'était peu à peu infiltré dans le clan, affaiblissant ses camarades sans que personne ne sache de quoi il s'agissait réellement. Fort heureusement, Nuage de Lierre était toujours en bonne santé, et il espérait que cela resterait ainsi encore longtemps. Son regard se porta finalement sur une silhouette grise massive. Nuage de Lierre reconnut rapidement Chagrin Lunaire, un guerrier de son clan, qui l'avait toujours impressionné par sa carrure. L'apprenti agita doucement son museau, il serait très intéressant pour lui de se confronter à l'imposant matou. D'un pas léger, il s'approcha donc du guerrier et le salua d'un geste sec de la tête.

« Bonjour Chagrin Lunaire, si cela ne te dérange pas veux-tu bien m'accompagner à la combe pour que l'on s'entraine ensemble ? »

L'aplomb du novice surprenait parfois les guerriers mais Nuage de Lierre s'en fichait. S'il souhaitait quelque chose, il devait se donner tous les moyens pour y parvenir. Et actuellement, Nuage de Lierre souhaitait s'améliorer encore et toujours au combat. L'apprenti s'assit face au guerrier, la queue enroulée autour des pattes, attendant patiemment que le matou gris accepte son offre.

Chagrin Lunaire

Messages : 101
Date d'inscription : 03/10/2018
Age : 24
Localisation : Québec
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 15:15

Chagrin Lunaire était d'humeur maussade ce matin. Il avait refusé de se joindre à une patrouille matinale, désobéissant ainsi à Candeur du Lys, la lieutenante. Le guerrier argenté avait ensuite dérobé une proie de la pile de gibier, sans y avoir apporter sa contribution, avant de s'isoler dans un coin de la clairière. Après avoir dévoré son repas avec appétit, Chagrin Lunaire se laissait divaguer dans ses pensées. Aujourd'hui, rien de très joyeux se passait dans sa tête. Il avait observé une étrange augmentation de vas-et-viens dans l'antre de Regard Cyan, la guérisseuse, et cela le mettait très inquiet. Le guerrier argenté redoutait une nouvelle vague de maladie. Il se souvenait encore de la dernière qui avait emporté Souffle de Gel, son père et Griffe d'Ange, sa plus chère amie. Chagrin Lunaire ne voulait plus voir tomber ses camarades comme des mouches. Il craignait la mort plus que tout. Autant la sienne que celle de sa famille et ses amis. Le guerrier argenté était en train d'accorder une brève prière à son amie disparue, quand une voix l'interpellait:
« Bonjour Chagrin Lunaire. Si cela ne te dérange pas, veux-tu bien m'accompagner à la combe pour que l'on s'entraine ensemble? »

Chagrin Lunaire lâchait aussitôt un grognement de mécontentement.
« Tu n'as pas un mentor pour faire ce genre de chose, petit? Il faut que tu viennes déranger un guerrier en pleine introspection pour ce genre de futilité? »
Chagrin Lunaire était fâché. Il ne pouvait pas avoir un moment de tranquillité avec ses pensées. De plus, Nuage de Lierre venait d'interrompre un moment solennel de son quotidien. Le guerrier argenté se mettait à penser que de nos jours, les apprentis n'avaient plus aucun respect pour rien.
« Ah et puis quoi. Après tout, pas moyen de retourner à mes songes maintenant que tu les as chassés. Tss. »
Chagrin Lunaire remarquait que Nuage de Lierre restait immobile; surement pour indiquer au guerrier argenté que le novice roux clair n'était pas prêt à abandonner aussi facilement sa requête. Chagrin Lunaire comprenait alors qu'il ne s'agissait pas d'une simple demande, mais plutôt presque un ordre. Alors le guerrier argenté cédait finalement.
« Bon d'accord, je t'accompagne... »

Nuage de Lierre

Messages : 69
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 19
Nuage de Lierre
Apprenti
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Nov - 14:57

Entrainement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre

Le ton agacé qu'employa Chagrin Lunaire surprit quelque peu Nuage de Lierre mais l'apprenti se garda bien de faire le moindre commentaire. Visiblement, il venait de le déranger, pourtant il n'avait pas l'air bien occupé, ainsi assis à l'écart des autres guerriers. Il ne semblait pas se préparer à partir en patrouille frontalière ou de chasse, le novice ne voyait donc pas pourquoi il semblait si mécontent de sa proposition. Lorsqu'il ajouta en plus de cela que le jeune chat avait juste interrompu le fil de ses pensées, cela irrita quelque peu Nuage de Lierre. Quel genre de guerrier pouvait bien se plaindre qu'un camarade lui propose de s'entrainer ? Fouettant l'air de sa queue, l'apprenti resta cependant immobile devant l'imposant chat gris, il avait décidé de s'entrainer et ce ne sont certainement pas les humeurs de ce matou qui allaient le faire changer d'avis !  

Cependant, Nuage de Lierre n'eut pas à déballer ses plus beaux arguments car Chagrin Lunaire se décida finalement à l'accompagner. L'apprenti poussa un petit ronron de contentement et se redressa aussitôt, sautillant presque comme un chaton inconscient. Il aimait tellement combattre… des frissons d'excitation parcouraient déjà ses quatre membres. Le jeune chat au pelage crème ne s'était jamais mesuré à un adversaire ayant la carrure de Chagrin Lunaire, cela promettait d'être intéressant pour le jeune matou. Ses muscles s'étaient développés et il avait pris en vitesse, cela faisait un moment qu'il n'avait pu vraiment combattre un guerrier.

« Super, allons à la combe sablonneuse alors. »

Sans attendre de réponses, Nuage de Lierre se dirigea vers la sortie d'un pas rapide, avant de se mettre à courir une fois dans la forêt. Il rejoignit bien vite la combe qui était déserte, tous ses camarades étaient en patrouille de chasse ou frontalière, il pourrait profiter pleinement de l'espace. En attendant le guerrier, Nuage de Lierre se mit à réfléchir à comment il allait appréhender ce combat. Il n'avait jamais eu l'occasion de voir Chagrin Lunaire se battre et ne savait donc pas de quoi le matou au pelage argenté était capable. Néanmoins, vu sa corpulence, l'apprenti devinait sans mal que le matou était assez puissant mais surement peu rapide, mouvoir un corps comme le sien ne devait surement pas être une tâche toujours aisée…


HS:
 

Chagrin Lunaire

Messages : 101
Date d'inscription : 03/10/2018
Age : 24
Localisation : Québec
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 19:45

« Super, allons à la combe sablonneuse alors. »
Chagrin Lunaire n'avait pas le temps de donner son avis sur l'emplacement de leur session d'entraînement que Nuage de Lierre était déjà sortis du camp, sûrement en route pour la combe sablonneuse. Le guerrier argenté soupirait longuement; les apprentis l'exaspéraient tant parfois qu'il en oubliait facilement les bons souvenirs qu'il avait vécu avec sa propre apprentie jadis. Au moins, Nuage de Cendre savait quand c'était le moment propice pour s'entraîner et le moment de laisser le guerrier argenté tranquille dans ses introspections mélancoliques. Tout le contraire de Nuage de Lierre qui semblait ne penser qu'à ses petites moustaches. Chagrin Lunaire sortait du camp à son tour, d'un pas lent et las. Il prenait tout son temps pour cheminer dans la forêt, s'accroupissant même pour traquer une souris qui grignotait une faine au pied d'un érable aux feuilles rougeoyante. Le guerrier argenté attrapait sans difficultés le rongeur entre ses pattes, puis lui brisait la nuque d'un coup de croc avant de le prendre dans sa mâchoire et de poursuivre sa route. Lorsque Chagrin Lunaire arrivait enfin à la combe sablonneuse, Nuage de Lierre l'attendait toujours. Le guerrier argenté soupirait de nouveau. Il aurait préféré que le novice roux clair finisse par perdre patience et rentre au camp, plutôt de le trouver dans la combe. Chagrin Lunaire déposait sa proie sur un carré d'herbe sèche, puis il descendait dans la combe, ses pattes s’enfonçant légèrement dans le sable chaud.
« Alors que veux-tu faire maintenant que je suis là? »
HRP:
 

Nuage de Lierre

Messages : 69
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 19
Nuage de Lierre
Apprenti
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Jan - 18:04

Entrainement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre

Nuage de Lierre trépignait sur place, qu'est ce que le matou gris pouvait être lent ! Il avait du mal à croire que sa carrure imposante pouvait autant le ralentir, c'était tout de même un guerrier, pas un ancien ! D'humeur moins joyeuse que quelques instants plus tôt, Nuage de Lierre griffait rageusement le sol de la combe, ses longues griffes recourbées traçant de profond sillon dans le sable fin. Finalement, au bout d'un temps qui parut interminable pour l'apprenti, Chagrin Lunaire arriva. L'odeur du mâle était mêlé par le fumet caractéristique du gibier qui fit frissonner légèrement le jeune chat au pelage crème. Il comprenait mieux pourquoi le matou avait été aussi long ! Enfin, il ne fallait pas non plus deux lunes pour attraper une vulgaire souris… le rongeur paraissait minuscule entre les crocs du guerrier aux poils longs. Ce dernier rejoignit finalement Nuage de Lierre qui poussa un petit soupir de soulagement, en fouettant l'air de sa queue, signe de son impatience !

"Enfin ! C'est pas trop tôt !"

Le matou lui demanda alors ce qu'il souhaitait faire. Le ton qu'il employa ne semblait pas particulièrement enjoué ce qui agaça quelque peu le novice, comment ne pas être enthousiasmé par l'entrainement et le combat ? Il ne comprendrait jamais… Réfléchissant quelques instants à la question de l'imposant guerrier, en laissant sa queue balayer le sol, il releva finalement sa tête en plongeant son regard vert pâle dans les pupilles du grand matou.

"Je voulais m'entrainer aux techniques de combat que nous utilisons contre les blaireaux. Vu ta carrure, je pensais que tu pouvais m'aider. Sinon nous pouvons nous exercer à autre chose, tout me convient tant que je m'entraine !"

Nuage de Lierre sautillait presque sur place comme un chaton impatient de quitter la pouponnière. Il se demandait si le matou était aussi lent en combat que dans la vie de tous les jours et il espérait sincèrement que la réponse était négative.

Chagrin Lunaire

Messages : 101
Date d'inscription : 03/10/2018
Age : 24
Localisation : Québec
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Jan - 12:42


« Je voulais m'entrainer aux techniques de combat que nous utilisons contre les blaireaux. Vu ta carrure, je pensais que tu pourrais m'aider. Sinon nous pouvons nous exercer à autre chose, tout me convient tant que je m'entraine! »
À ces mots, toute l'attention de Chagrin Lunaire se convergeait vers Nuage de Lierre.
« Tu sais que la forêt ne regorge pas de blaireaux? Tu as beaucoup plus de chances de tomber sur un renard ou un hibou, ou qu'eux te tombent dessus. »
Chagrin Lunaire prenait une pause, sûrement pour réfléchir un instant à la suite de ses idées et les mots qu'il pensait employé. Il en profitait pour s'échauffer un peu. Il étirait ses pattes antérieures, le dos cambré, jusqu'à ce que son corps tremble sous l'effort, puis il roulait les muscles de ses épaules. Chagrin Lunaire était prêt!
« Mais si c'est vraiment ce que tu désires, ne vient pas te plaindre quand tu croiseras la route d'un de ces cœurs de renards ou de ces morts silencieuses. »
Chagrin Lunaire miaulait, une pointe de sarcasme et un brin de défi dans la voix. Il fouettait d'excitation l'air de sa longue queue plumeuse avant de plonger vers l'avant, le poitrail au ras du sol et l'arrière-train dans les airs en position de jeu.
« Alors, on va jouer à faire semblant, veux-tu? Je suis le blaireau et tu es le guerrier. Montre-moi ce que tu as dans le ventre! »
Chagrin Lunaire crachait, montrant les crocs, les pupilles étrécies de fausse rage. Il jouait bien le blaireau.

HRP:
 

Nuage de Lierre

Messages : 69
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 19
Nuage de Lierre
Apprenti
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 15:10

Entrainement matinal

Chagrin Lunaire & Nuage de Lierre

Nuage de Lierre ne savait que trop penser du grand matou au pelage argenté. Tantôt grincheux, tantôt perdu dans ses pensées, l'apprenti avait beaucoup de mal à prévoir ce que le guerrier allait dire ou faire. En effet, il ne s'attendait pas à ce que le matou le mette en garde contre les renards et hiboux peuplant la forêt. Aux vues de son attitude nonchalante, Nuage de Lierre avait même douté des capacités de combattant de Chagrin Lunaire, mais sa mise en garde avait remis en question ses préjugés. Bien sur, l'apprenti au pelage crème connaissait le danger que représentaient les renards, il n'était pas bête, combien de fois avait-il joué à attaquer un renard imaginaire avec sa sœur lorsqu'il n'était qu'un chaton ? Il avait déjà une brève idée des techniques à prendre en compte pour battre un goupil et devait bien évidemment les consolider mais il devait bien l'avouer, Nuage de Lierre n'avait jamais réellement pensé aux hiboux. Le Clan du Tonnerre est composé de chasseurs diurnes, il était rare que Nuage de Lierre se soit aventuré dans la forêt en pleine nuit, il ne s'était donc jamais préoccupé des rapaces nocturnes qui pouvaient en effet représenter une menace pour lui.

Ainsi, Nuage de Lierre se mit à réfléchir rapidement, il devait trouver de nouveaux exercices pour ces fameux oiseaux nocturnes. L'apprenti agita doucement ses moustaches, satisfait d'avoir de nouvelles choses à essayer pour se perfectionner, même s'il ne pourrait pas le faire immédiatement. Lorsque Chagrin Lunaire s'exclama de nouveau, Nuage de Lierre reporta son attention sur le musculeux guerrier. Il venait de s'étirer et l'apprenti avait contemplé avec admiration son imposante musculature, ses muscles roulant sous ses épaules larges. Il espérait tellement atteindre une carrure pareille lorsqu'il deviendrait guerrier. Mais le chemin était encore long, et il le savait bien. Le matou semblait soudainement métamorphosé, semblant beaucoup plus vif que quelques instants plutôt. Un frisson d'excitation parcourut l'échine du novice, les choses s'annonçaient intéressantes. Son rythme cardiaque s'accéléra rapidement, l'adrénaline commençant déjà à lui monter à la tête.

« Alors, on va jouer à faire semblant, veux-tu?  Je suis le blaireau et tu es le guerrier. Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! »

Le feulement féroce du matou argenté fit instinctivement sortir les griffes à Nuage de Lierre. Le jeune chat contempla longuement ses longues griffes recourbées avant de se tourner vers Chagrin Lunaire. Le guerrier était devenu méconnaissable, son museau tordu en une expression hargneuse, dévoilant ses crocs ivoires. Nuage de Lierre se mit à gronder silencieusement, se prenant lui aussi au jeu. Se plaçant face au matou, sa longue queue s'agitant, Nuage de Lierre se mit à le jauger du regard, tentant de se remémorer les quelques entrainements qu'il avait fait avec pour thématique la chasse aux blaireaux. Les blaireaux étaient des animaux lourds mais puissants, ils pouvaient facilement tuer un chat et il fallait parfois se mettre à plusieurs pour réussir à en vaincre un. Mais Nuage de Lierre était rapide, il n'avait pas encore la carrure des guerriers et pouvait se servir de cela comme avantage face au guerrier imposant.

L'apprenti s'abaissa légèrement et prit soin de rentrer doucement ses griffes, il ne devait pas oublier qu'il était face à un guerrier de son clan et non pas un vrai ennemi. Finalement, il banda ses muscles, avant de se jeter en avant. Fonçant sur le guerrier, il glissa au dernier moment pour tenter de se retrouver sous le guerrier et lui faucher les pattes. Ainsi, à quelques longueurs de souris de ce dernier, il s'abaissa et tenta de déséquilibrer le matou, espérant que cela fonctionnerait.

HS:
 

Le Staff

Messages : 106
Date d'inscription : 27/05/2018
Le Staff

Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-wildspirits.forumactif.com
Sam 12 Jan - 15:10
Le membre 'Nuage de Lierre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :

Chagrin Lunaire

Messages : 101
Date d'inscription : 03/10/2018
Age : 24
Localisation : Québec
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 17:37
Chagrin Lunaire était prêt! Il attendait seulement que Nuage de Lierre daigne faire le premier mouvement. Le guerrier tigré argenté et blanc fit un seul pas en avant, et l’apprenti tigré roux clair se jeta rapidement sous lui. Chagrin Lunaire se raidit de surprise. Il eut à peine le temps de réagir qu’il sentit Nuage de Lierre lui faucher une patte, le déstabilisant. Le guerrier tigré argenté et blanc en profita pour exécuter une roulade sur le côté afin de ne pas rester trop longtemps vulnérable au sol. Chagrin Lunaire se redressa aussitôt et fit volte-face vers l’apprenti pour le féliciter.
« Bravo! Contre un blaireau, la vitesse est un bon allié, mais il y a aussi la force. Plus tes coups sont puissants, moins tu devras en porter à ton adversaire. Les blaireaux sont tenaces. »
Le guerrier tigré argenté et blanc se donna un bref coup de langue sur le poitrail avant de poursuivre.
« Ta technique était impeccable mais certains blaireaux ont une contre-attaque pour ce genre de mouvement. Si tu veux que je te montre, répète ton enchaînement. »

HRP:
 

Le Staff

Messages : 106
Date d'inscription : 27/05/2018
Le Staff

Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-wildspirits.forumactif.com
Sam 12 Jan - 17:37
Le membre 'Chagrin Lunaire' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: