AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un point commun [PV: Foudre]
 :: Espace RP :: Les Terres Libres :: Les Quatre Chênes

Plume des Bois

Age : 20
Date d'inscription : 17/04/2019
Messages : 51
Plume des Bois
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Juil - 18:33

Mes pattes foulent le sol meuble de la forêt. Les épines de pins caressent mes coussinets, tandis ce que j’avance à pas feutrer dans les sous-bois, à la recherche d’une proie. J’avais décidé ce matin de partir en mission de chasse durant toute la journée. Poussière d’Aube notre nouvelle lieutenante m’avait autorisée à prendre ma journée, se chargeant de trouver de quoi occupé mon apprenti durant la journée. Je suis très fière de lui, de jour en jour il montre des progrès considérables, et je ressens au plus profond de lui son envi de bien faire, sa volonté à devenir le meilleur guerrier du clan du Tonnerre ; oui je suis fière d’être celle qui le forme.

D’après la déclaration de Chagrin Lunaire ce matin, le chemin menant aux Quatre Chênes est particulièrement giboyeux en cette saison des feuilles vertes. Je décide donc de l’emprunter pour ma journée de chasse. Tous mes sens sont en alerte, mon odorat et mon ouïe n’ont jamais été si concentré depuis des lunes. Il faut dire qu’avec un apprenti à charge, j’ai peu de temps pour moi, et les moments que j’aime passer seule se font de plus en plus rare. Soudain, j’entends un frémissement, tout près d’un des grand Chêne qui trônent autour de cette clairière depuis bien des saisons. Je m’approche, un écureuil couleur de feu est entrain de fouiller les hautes herbes à la recherche de quelque chose à grignoter. Je me mets en position de chasseur, avançant à pas de velours, je peux entendre les petits battements de cœur du rongeur ; je prends appuis sur mes pattes arrière et saute pour lui donner une morsure finale. Mais je suis forcée de constater que je l’avais manqué, et qu’il se trouvait sur une des branches du chêne.

Ni une ni deux, je grimpe à son niveau et cette fois-ci, le tue d’un coup de crocs. Je redescends agilement de ma branche, l’écureuil entre ma mâchoire. Je l’enterre au pied de l’arbre, remerciant le clan des Etoiles pour cette vie. Mais le remerciement fut cours, je sens une odeur qui ne m’est pas familière, une odeur n’appartenant à aucun clan. Je me retourne toute griffe dehors. Un chat noir que je ne connais point sors des sous-bois, je me prépare, prête à me défendre.

- Qui êtes-vous ? Présentez-vous.

Foudre

Age : 20
Date d'inscription : 10/07/2018
Messages : 304
Foudre
Solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Juil - 12:47
C'était le matin. Foudre avait jouer les traqueurs toutes la nuit. Dressant les solitaires un peu trop dominants, versant le sang de chacun des résistants. Ici, c’était le roi, la légende d’un monde déjà hostile et ou la survie était encore plus incertaine que dans la forêt ou chaque bataille, chaque proie, on le gagne pour soi. Malgré cette vie de pure solitude, il n’en reste pas moins une hiérarchie baser sur uniquement l’intelligence mais surtout la force qui oblige les plus faibles à mourir de fin et aux plus forts de se servir. Tout en haut de cette sombre hiérarchie régnait en maitre, Foudre, puis en dessous quelque gang de chat qui avait compris l’union fait la force mais une fois un but atteint le « chacun pour soi » revenait au galop.

Les nuits étaient rude et son absence et obsession pour les chats de clan qui ne cessait de le tourmenter, l’obligeait à quitter souvent la ville pour la forêt, réveillant les chats désireux de prendre sa place.. Particulièrement à l’arriver des beaux jours ou beaucoup de minette de la ville était en chaleur alors forcément, beaucoup d’adrénaline chez les mâles, beaucoup d’envie de prise de pouvoir car forcément, un mâle fort attire plus de faveur…

Fatigué de sa longue nuit, le matou noir de jais décida une nouvelle fois de rejoindre la forêt, cette forêt qui l’avait toujours appelé et qu’il libérerait de ses geôliers. Il avait fait très fort dernièrement, ayant même faillit échouer après l’arriver d’un nabot du clan du tonnerre, néanmoins il savait de sources sûr que l’attaque sur l’apprenti qu’il avait malmener avait été perçu par le clan de l’ombre comme un coup du clan du tonnerre… tout se passait encore mieux que dans ses songes…

C’est alors que le puissant matou entendit du bruit. Il se stoppa et observa. Une femelle venait de monter dans un arbre à l’affut d’un écureuil. Il ne put que reconnaitre que la prestation de la minette était impressionnante. Elle redescendit agilement et enterra sa prise. C’est à ce moment précis qu’elle détesta son odeur et qu’elle parla d’un ton presque autoritaire.

- Qui êtes-vous ? Présentez-vous.

Conscient que ça ne servait à rien de se cacher, le matou apparu tranquillement devant elle, un large sourire aux babines. Une chatte du clan du tonnerre, tiens donc. Le dernier que le matou avait croisé, était un jeune apprenti peu sûr de lui ayant besoin de reconnaissance. Mais celle-ci était une guerrière aguerrie, bien que le matou ne la craint pas du tout. Il la toisa de son regard presque inquisiteur, presque amusé qu’elle soit si vite sur la défensive.

Et encore, il n’avait pas fait couler son sang… et ce n’était pas son but, la nuit, bien trop longe et teinté d’écarlate pour qu’une envie aussi sombre lui vint ce matin-là. Tout envie meurtrière semblait avoir quitté son corps à ce moment-là, non pas à l’abri d’envie subite, il devait rester maitre de son corps autant que possible.

- Bien le bonjour, très chère, j’ai de la chance, quelle charmante rencontre je fais là…

Il laissa sa phrase en suspend et d’un bon agile et calculer, bondit à l’endroit exact où la femelle avait enterré sa proie. Sans lui laisser le temps de réagir, il la déterra aussitôt, sachant pertinemment qu’elle réagirait très mal à son geste et l’idée le fit doucement rire. L’écureuil restait fermement coincé entre ses puissantes mâchoires et le matou était suffisamment gros et musclé pour dissuader la petite femelle de l’affronter. Cependant, il connaissait bien les cats de clan et même à corps perd, il sentait dans une bataille parfois perdue d’avance.

Foudre n’avait pas spécialement faim. Quand on était le maitre de la ville, on manquait rarement de faim. Mais il s’avait que, pour un chat de clan qui avait toute une famille à nourrir, la moindre proie était précieuse même pour la venue des beaux jours. Ses griffes étaient à demi sorti, non pas pour attaquer mais pour contrer une attaque. Son allure restait cependant détendue et après un bref silence et lança d’une voix mielleuse.

- Voyons, te bile pas, ma jolie, je la partage avec toi, avec grande joie, il y en a largement assez pour deux !

Plume des Bois

Age : 20
Date d'inscription : 17/04/2019
Messages : 51
Plume des Bois
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Juil - 14:41

Un matou noir apparut devant moi. Ses yeux reflétaient sa curiosité mais également un côté malsain que je n'approuvai pas forcément. Il faisait deux fois ma taille, ses griffes étaient deux fois plus longues que les miennes et ses cicatrices en disaient long sur son vécu. Cela ne me prit qu'une seconde pour constater qu'il n'appartenait à aucun clan, c'était un solitaire et je n'en avais jamais croisé. Il s'approcha de moi et miaula :

- Bien le bonjour, très chère, j’ai de la chance, quelle charmante rencontre je fais là…

Très chère ? Charmante ? Comment osait-il ! Je me sentais offensé qu'un matou prétentieux se mette en tête que j'étais une femelle facile et en chaleur prête à se donner au premier mâle venu. Mais au fond de moi, mon instinct me poussait à ne pas le contrarier, du moins pas dans l'immédiat. Je voulais savoir ce que ce solitaire avait en tête, et pourquoi avait-il décidé de... J'arrêtai de penser lorsque je le vis sauter d'un bond vers l'endroit exacte où j'avais enterré ma proie et je le vis avec horreur la déterrer, prenant entre ses crocs la chair de mon écureuil fraichement tuer.

Je sortis mes griffes, mais le matou ne semblait pas le moins du monde s'en inquiété. Au contraire !

- Voyons, te bile pas, ma jolie, je la partage avec toi, avec grande joie, il y en a largement assez pour deux !

S'en était trop. Il n'avait donc aucun respect. Mon instinct de guerrière me poussait à présent à attaquer pour défendre la proie que j'avais chassé pour mon clan. Mais ma raison prit le dessus, jamais je ne gagnerai contre un chat aussi grand et puissant. Je maudissais mon inattention aux entrainements de combats et me promis de demander à un vétéran de me donner de nouvelles leçons.

Je rentrai mes griffes et m'assis calmement près de lui. Je me mis à le regarder d'un regard doux, passant ma queue sous son menton, il voulait jouer et m'appeler ma mignonne ? Autant faire de même.

- Tient tient un solitaire... Je n'aurai jamais cru être attirée par le danger mais je dois dire que ton côté mystérieux ne me laisse pas indifférente...

Il fallait que j'arrive à lui faire oublier MA proie. Je me dégoutai moi-même à essayer d'embobiner un mâle mais bon, il faut ce qu’il faut.

- Et toi, serais-tu intéressé par une chatte du clan du Tonnerre ? Qui suit les règles du code du guerrier si scrupuleusement ? Enfin jusqu'à maintenant...

Plume des Bois

Age : 20
Date d'inscription : 17/04/2019
Messages : 51
Plume des Bois
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Aoû - 22:37
HRP: le RP est-il toujours d'actualité ?

Brume Cendrée

Date d'inscription : 04/08/2019
Messages : 7
Brume Cendrée
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Aoû - 23:38
HRPH: oui bien sûr! J'suis juste bien occupé ces temps du coup je réponds assez lentement à mes rp, désolé XD

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: