AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Se mettre au travail, ft. Twist
 :: Espace RP :: Le Clan du Tonnerre :: Le Camp

Feuille Tigrée

Age : 16
Date d'inscription : 04/02/2019
Messages : 112
Feuille Tigrée
Guérisseuse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juin - 21:51
Il était une catégorie de chats qui rendait Feuille Tigrée perplexe. Quand elle émergeait de sa tanière de temps à autre, cela va sans dire ; et avec l'épidémie de ces derniers temps, ceci arrivait rarement. Mais il venait toujours un moment, un instant, où la guérisseuse parvenait à reposer tous ses patients, et alors elle pouvait enfin se décider à souffler un peu. Et comme la chatte ne voyait la lumière du soleil que dans ses rêves, il était judicieux qu'elle aille l'apercevoir en vrai, afin de pouvoir graver ce dernier dans sa mémoire : si elle attrapait l'étrange maladie et mourait, elle voulait au moins le faire avec les souvenirs des rayons du soleil sur son pelage.
(quand bien même toute l'imagination ne pouvait réinventer la chaleur étouffante qui régnait actuellement sur le camp)
Or donc, une catégorie de chats qui rendait Feuille Tigrée perplexe. Il s'agissait de ceux qui, alors que leurs camarades semblaient trimer, travailler à corps suant et ce malgré le climat actuel (autant celui qui régnait dans le camp que la météo), semblaient réussir à trouver un instant pour se reposer et souffler. Elle ne jugeait pas. Mais la chatte tigrée se demandait toujours comment cela était possible, alors qu'il fallait sans cesse attraper de nouvelles proies pour éviter de tomber à court (celles au soleil devenaient moites et pourrissaient beaucoup plus vite), qu'il fallait patrouiller sur les frontières (le Clan de la Rivière, en une lune à peine, était mystérieusement devenu plus vindicatif) ou juste chercher de la mousse, distraire les chatons inquiets, s'occuper des anciens.

Flèche Noire, à l'ombre, semblait être de ces chats. Et Feuille Tigrée observait le mâle noir comme la nuit, du seuil de sa tanière, avec l'air qu'elle avait, c'est-à-dire celui d'une morte encore debout. Cette fois-ci, il fallait qu'elle aille chercher des remèdes ; à force d'en ramasser, elle avait fini par en avoir trop, et certaines fleurs s'étaient fanées jusqu'à devenir inutilisables. La guérisseuse rageait intérieurement contre sa prévenance trop grande qui était devenue sa perte ; elle craignait de ratisser tout le territoire jusqu'à ce qu'il ne reste plus une seule plante médicinale à disposition, mais elle en avait besoin. Mais Étoile de Houx, sans même consulter son nouveau lieutenant Poussière d'Aube, avait déclaré que Feuille Tigrée ne devrait pas sortir seule du camp.
En un sens, la pause de certains lui était donc profitable. Elle ne connaissait que très peu Flèche Noire, se dit-elle alors qu'elle faisait son chemin jusqu'au mâle noir de jais, mais sans aucun doute accepterait-il de l'aider à aller récolter ses herbes ?
La guérisseuse se racla la gorge, échauffant ses cordes vocales à peine utilisées et annonçant sa présence au guerrier. Elle attendit que ce dernier ait ouvert ses yeux bleus pour miauler difficilement :

- Salutation, puis, jugeant que ceci ne suffirait pas, ajouta après une hésitation : Flèche Noire.

Ah, le malheur de ne savoir parler aux autres ! Si Regard Cyan était avec elle, sans nul doute se serait-elle gausser de sa tentative. Malheureusement, son amie était actuellement en train d'agoniser dans sa tanière, pour combien d'heures encore c'était un mystère.

- Besoin de plantes, dit Feuille Tigrée de sa voix rauque. Libre ?

Elle regarda tour à tour ses pattes puis le guerrier, puis ses pattes à nouveau très rapidement. Toutes ces conversations ne lui seyaient guère ; plus vite ils seraient partis, estima-t-elle, mieux ils se porteraient. Ne restait plus qu'à attendre la réponse de Flèche Noire.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: