AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les plantes médicinales pour les nuls | Petite Luciole
 :: Espace RP :: Le Clan du Tonnerre :: Le Camp :: L'Antre du Guérisseur

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Mar - 0:45

Les plantes médicinales pour les nuls

Nuage de Lierre & Petite Luciole

Même si le soleil brillait de plus en plus fort dans le ciel, même si la neige fondait peu à peu, même si le gibier était de plus en plus présent, en cette journée de fin de saison des neiges, Nuage de Lierre ne pouvait être de bonne humeur. Non pas qu'il débordait de joie de vivre d'ordinaire, mais son humeur était plus que maussade ces derniers temps alors que la chaleur et le gibier devrait l'enthousiasmer comme le reste de ses camarades. En réalité, l'apprenti était plongé dans cette sensation morose depuis sa rencontre avec Foudre. Le solitaire ne l'avait pas épargné et son égo en avait pris un sacré coup, il fallait l'avouer. Humilié, affaibli, vaincu, il ne se souvient même plus comme il était parvenu à rentrer jusqu'au camp. Il avait mis quelques jours à se remettre de ce premier combat, tant physiquement que mentalement. Il n'avait parlé à personne de cela et avait tu les raisons de ses blessures. Il avait honte, honte de s'être fait avoir aussi facilement, et son visage lui rappelait tous les jours cette défaite cuisante. Si son corps s'était plutôt bien remis de la confrontation, la griffure que le solitaire lui avait infligé le solitaire avait laissé une profonde cicatrice sur son minois.

Depuis ce jour et jusqu'à celui où il rejoindrait le Clan des Etoiles, Nuage de Lierre arborait une cicatrice, barrant son œil vert. Et cette foutue blessure semblait avoir un mal de chien à cicatriser. Depuis plusieurs jours, il enchainait les allers-retours entre la forêt et la tanière de Feuille Tigrée, la blessure le démangeant et l'irritant toujours autant et s'étant déjà infectée une fois. Et en se réveillant ce matin, rien n'avait changé, son œil le démangeait fortement et le moindre frottement était douloureux et nuisait à la cicatrisation. Quel enfer ! Le jeune mâle avait essayé de prendre sur lui toute la matinée mais cela venait même à le gêner à la chasse, la moindre feuille effleurant sa plaie le brûlant aussitôt. Agacé, le matou était donc rentré au camp sans même avoir pu attrapé un campagnol et s'était aussitôt dirigé vers l'antre de la guérisseuse. Le pas lourd, il déboula dans la petite clairière formant l'antre, la queue fouettant l'air avec colère.

"Feuille Tigrée, cette foutue plaie ne veut toujours pas cicatriser !"

Soufflant avec colère, l'apprenti mit quelques instants à réaliser que la guérisseuse de son clan n'était pas présente. Humant l'air, ils constata que l'odeur de la chatte tigrée était éventée ce qui l'agaça d'autant plus. Nuage de Lierre s'affala au sol, réfléchissant à l'endroit où elle pouvait bien se trouver avant de réaliser, elle était surement partie chercher un potentiel remède à la maladie qui continuait de sévir au sein du clan. Le matou au pelage crème soupira, elle pouvait très bien rentrer d'ici quelques instants tout comme en fin de journée. Jetant un regard maussade à l'antre de la soigneuse, Nuage de Lierre avisa alors l'endroit où la femelle stockait ses remèdes, il pouvait très bien se servir, il se souvenait plus ou moins de ce que Feuille Tigrée lui avait donné pour apaiser la douleur et les démangeaisons. S'approchant d'un pas léger, il se mit à fouiller dans les feuilles, tentant tant bien que mal de reconnaître à l'odeur les plantes qu'elle avait utilisé pour l'aider mais toutes les senteurs se ressemblaient et se mélangeaient, lui donnant le tournis. Agacé, il donna un coup de patte rageur dans le tas végétal. Son coussinet heurta alors une surface molle ce qui l'étonna quelque peu, jusqu'à preuve du contraire, les feuilles n'étaient pas particulièrement lourdes et dures. Tournant la tête, il découvrit alors une minuscule boule de poil grise qu'il avait malencontreusement projeté sur le côté dans son geste rageur. Il ne l'avait même pas aperçu dans sa recherche tellement le chaton qu'il venait de découvrir était petit. Nullement inquiet pour le chaton, Nuage de Lierre émit un grondement sourd, depuis quand les chatons trainaient dans la tanière du guérisseur ?

"Qu'est ce que tu fiches ici toi ? Tu devrais être dans la pouponnière avec ta mère, pas dans l'antre de Feuille Tigrée."

Son ton était froid, Nuage de Lierre n'aimait pas les chatons, trop naïfs, trop stupides… Cela l'agaçait fortement. Il détailla quelques instants le petit chat, entièrement gris, de qui pouvait-il bien être ? L'apprenti ne se préoccupait pas réellement des naissances du clan si bien qu'il n'avait aucune idée des reines se trouvant actuellement dans la pouponnière et donc de la guerrière qui venait d'égarer sa progéniture dans les remèdes de Feuille Tigrée.

Nuage de Luciole

Age : 17
Date d'inscription : 23/02/2019
Messages : 25
Nuage de Luciole
Apprentie
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Mar - 15:02


Les plantes médicinales pour les nuls | Petite Luciole Ezgif-4-3f45cbf40e58

Petite Luciole se sentait bien seule en cette journée ensoleillée. Cette nuit elle avait fait des rêves un peu étranges où elle avait l'impression qu'on lui criait dessus. En se réveillant, elle s'était souvenue une nouvelle fois qu'elle était à présent toute seule. Il y a une demi lune environ, la reine qui la nourrissait depuis qu'elle était arrivé ici avait conclue que le chaton gris n'avait plus besoin d'elle, étant capable de manger du gibier. Elle savait bien que si la femelle lui avait donné de son lait c'était par simple compassion mais leur relation s'arrêtait là. Il n'y avait pas vraiment de mal, Petite Luciole n'avait pas de maman ni de papa mais pour elle c'était normal, elle n'était pas triste. Il fallait juste s'y habituer. Et puis elle avait quand même quelqu'un avec qui elle était proche, Feuille Tigrée la guérisseuse du clan. Même si elle n'était pas très bavarde, la petite l'aimait beaucoup. Apparemment c'était elle qui l'avait sauvé et ramené au camp. Le chaton a mit une bonne lune pour guérir de toutes ses blessures, peut être que c'était un autre animal qui lui avait fait ça. Honnêtement, toute cette histoire la dépassait.

Seulement voilà, aujourd'hui elle n'était pas là. La femelle tigrée était sortie et comme Petite Luciole n'avait personne d'autre à qui parler, elle avait décidé de l'attendre dans son antre. Ce n'est pas qu'elle était insociable mais elle ne savait pas trop quoi dire aux autres. Pour quelle raison, quelle discussion est-ce qu'elle aborderait quelqu'un ? En plus c'était pas bien de venir de l'extérieur apparemment, elle n'avait pas le même sang que les autres. Elle n'avait trop envie de se faire rejeter.

Un peu fatiguée à cause de sa petite nuit, la boule de poil avait trouvé refuge près d'un tas de feuille. C'était les remèdes de Feuille Tigrée qui ne fallait surtout pas toucher sous peine de se faire tirer les oreilles. Mais là elle ne faisait rien de mal. Tout doucement, elle ferma les yeux...

Elle faisait encore le même rêve. Toujours quelqu'un en train de crier, comme si on la grondait pour une horrible bêtise. Puis petit à petit, cette méchante voix s'étouffa et une autre plus grave lui souffla tendrement... "ça va aller".

Elle se sentait mieux, cet instant merveilleux ne dura qu'une seconde. Et puis...

"Feuille Tigrée, cette foutue plaie ne veut toujours pas cicatriser !"

Qu'est-ce que... Qu'est-ce qui se passe ?? Elle n'avait dormi que quelques instants alors qu'un autre chat était entré dans l'antre de Feuille Tigrée. Et ce n'était pas la guérisseuse. Je crois que c'est un apprenti.
Elle l'avait déjà vu de loin dans le camp, avec sa fourrure rousse nuancée. Nuage de... Nuage de... Zut je sais plus...

Elle était trop intimidée pour pouvoir l'approcher, déjà qu'il était imposant, il n'avait vraiment pas l'air de bonne humeur. Grâce à sa petite taille, elle se dit que ce n'était pas plus mal de se cacher derrière les feuilles et d'attendre qu'il s'en aille. Elle le voyait pester, s'avancer, chercher... Il s'était affalé au sol ce qui n'arrangeait pas le chaton gris. Si jamais il l'a surprenait ici, il allait s'en poser des questions. Et même si elle posait des questions à tout le monde, Petite Luciole n'aimait pas vraiment qu'on lui en pose à elle.

Il s'était relevé, recommençait à chercher. De plus en plus il s'approchait de sa cachette, fouillait dans les remèdes. Avait-il une quelconques notions de soin ? Ce n'était pourtant pas l'apprenti de Feuille Tigrée !

Puis soudain, un choc. Il avait donné un coup de patte énervé pile dans le tas de feuilles où elle se cachait. Elle roula sur le côté comme une boule de mousse. Un peu sonnée, elle entendit tout de même l'autre gronder.

"Qu'est ce que tu fiches ici toi ? Tu devrais être dans la pouponnière avec ta mère, pas dans l'antre de Feuille Tigrée."



Elle secoua la tête pour se remettre les idées en place. Mais je n'ai rien fais de mal...
Par réflexe, elle avait baissé les oreilles et fermé les yeux. Il n'était pas très agréable celui là. Mais elle ne pouvait rien dire, il était plus grand que lui. Elle devait bien se comporter. De ses prunelles jaunes et coupables, elle fixait son interlocuteur.

"Pardon m'sieur l'apprenti... Mais j'ai pas de maman, la seule que je connais bien dans le camp c'est Feuille Tigrée..."

Son instinct lui hurlai d'aller se cacher dans un coin de la tanière, comme à chaque fois que quelqu'un venait voir la guérisseuse mais elle ne pouvait tout simplement pas fuir devant lui, ce serait étrange. Et puis elle était curieuse donc...

"Comment tu t'appelles m'sieur l'apprenti ?"

Ce serait déjà un point de réglé. Quand elle saura son nom, ce sera plus facile pour elle de parler. Elle avait jeté un coup d'oeil vers toutes les feuilles éparpillées par terre. Oh non...

"On va nous gronder..."

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Mar - 18:03

Les plantes médicinales pour les nuls

Nuage de Lierre & Petite Luciole

Dans un premier temps, la boule de poils grise s'était recroquevillée sur elle-même. Les oreilles rabattues, les yeux clos, on aurait presque pu croire qu'elle avait peur que Nuage de Lierre l'attaque. Cela étonna quelque peu l'apprenti, ce dernier se raidit légèrement, il lui avait peut-être fait mal après tout en lui envoyant son coup de patte, mais ce n'était pas voulu. Non, il n'avait pas pu la blesser, les chats du Clan du Tonnerre étaient forts, ce n'était pas une simple bourrade qui pouvait les rendre fébrile. Chassant cette idée de son esprit d'un mouvement de la queue, Nuage de Lierre posa son regard sur le chaton qui ouvrit subitement ses grands yeux. Le jeune mâle fut frappé par leur couleur, un jaune brillant, lumineux, une couleur qui lui était familière, ce regard ne lui était pas étranger… Où ai-je bien pu croiser un matou avec de tels yeux ? Il ne parvenait pas à s'en souvenir mais il en était sur, il connaissait un félin avec le même regard, peut-être la reine qui avait enfanté ce chaton ? Il n'en était pas si sur que cela…

"Pardon m'sieur l'apprenti... Mais j'ai pas de maman, la seule que je connais bien dans le camp c'est Feuille Tigrée..."

La voix aigüe de la minette irrita quelque peu les tympans de Nuage de Lierre mais il essaya d'en faire abstraction pour se consacrer sur les paroles de la boule de poils. Elle semblait réellement attristée de l'avoir dérangé et nullement agacée d'avoir été ainsi projeté dans les plantes médicinales, étonnant. Même lorsqu'il était chaton, Nuage de Lierre était une boule de nerfs ambulantes, capable de sauter au cou de n'importe quel félin l'ayant importuné, guerrier ou pas. Mais cela ne semblait pas être le cas de la petite chatte se tenant devant lui. Ses grands yeux jaunes braqués sur lui, il pouvait le ressentir, elle avait l'impression d'être coupable de la situation, Nuage de Lierre éprouvait presque des regrets pour lui avoir parlé aussi sèchement ! Enfin, il ne s'excuserait, ce n'était qu'un chaton, d'ici ce soir elle aurait oublié tout cela trop préoccupée à pourchasser une boule de mousse.

Ce qui attisa également la curiosité du jeune mâle fut ce que la petite chatte venait d'expliquer : elle n'avait pas de mère, Feuille Tigrée s'occupait d'elle. Nuage de Lierre pencha la tête sur le côté, perplexe, depuis quand les guérisseurs s'occupaient des chatons ? Et d'où venait-elle si sa mère était morte ? Il n'avait pas souvenir d'une reine était morte dernièrement… Tout cela était fort étrange pour le jeune apprenti.

"Comment tu t'appelles m'sieur l'apprenti ?"

L'air coupable qu'arborait la petite chatte grise quelques instants plus tard avait complètement déserté ses prunelles dorées, ces dernières ne dégageant désormais qu'une intense curiosité à l'idée de découvrir l'identité du matou crème. C'était bien digne des chatons ça… Mais Nuage de Lierre aussi était curieux quand à l'origine de la minette.

"Nuage de Lierre. Et toi ?"

Sa voix n'était plus froide mais plutôt blasée, morne, reflet de l'état d'esprit dans lequel il se trouvait depuis quelques jours. D'ailleurs, sa blessure à l'œil était toujours aussi dérangeante, la plaie le démangeant encore, il devait se retenir avec force pour ne pas gratter avec force son œil vert. Tout en pensant à cela, il réfléchissait toujours à qui pouvait bien être la défunte guerrière qui avait donné naissance à la petite chatte grise se tenant devant lui. Il posa son regard vert pâle sur elle, s'étonnant encore que ses yeux jaunes lui semblent aussi familiers. D'où pouvait-elle bien venir ? Grattant le sol, l'illumination pointa le bout de son nez finalement, se souvenant des discussions qu'il avait entendu une fois en rentrant de patrouille : Feuille Tigrée était rentrée au camp avec un chaton, il devait très certainement s'agir d'elle.

"C'est donc toi la chatte errante…" souffla le jeune mâle.

Son ton était assez méprisant, Nuage de Lierre avait un avis assez tranché sur les solitaires et tous les chats ne faisant pas partie de son clan plus généralement. Si l'arrivée d'un chaton avait enthousiasmé certains de ses camarades, ce n'était pas réellement son cas. Comment un solitaire pouvait prétendre à devenir un réel guerrier de clan ? Aucun sang clanique ne coulait dans ses veines, et cela faisait une bouche en plus à nourrir. En ces temps troublés, il ne comprenait pas que le Clan du Tonnerre décide de devenir le foyer d'accueil de tous les chats errants de la forêt. Enfin, ce n'était qu'un chaton encore, et puis Nuage de Lierre n'avait pas réellement son mot à dire là-dessus, il n'était ni guerrier et encore moins chef ou lieutenant pour décider d'accueillir un nouveau membre au sein du clan ou non.

La voix aigüe de la petite chatte grise le tira de sa réflexion. Elle avait détourné ses grands yeux jaunes et observait désormais d'un air affligé les herbes médicinales de Feuille Tigrée éparpillées un peu partout. Il est vrai que Nuage de Lierre n'avait pas été très soigneux avec les plantes de la guérisseuse, mais si elle avait été dans sa tanière au moment où il avait besoin d'elle, ses réserves seraient encore intactes. Mauvaise foi vous dites ? Il s'agit surement du second prénom de Nuage de Lierre.

"Tu dois bien savoir comment les ranger, s'exclama le jeune chat, je ne te vois jamais avec les autres chatons de la pouponnière, tu dois passer ton temps ici avec Feuille Tigrée."

Non pas que Nuage de Lierre se préoccupait énormément des camarades de jeu des chatons du clan, mais il souhaitait plutôt lui faire réaliser que si elle voulait devenir une chatte de clan, elle avait tout intérêt à s'intégrer plutôt que de trainer dans les pattes de Feuille Tigrée. Il posa un regard lourd de sens sur elle, son ton avait été quelque peu froid. Nuage de Lierre n'appréciait pas particulièrement les chatons mais maintenant qu'il savait qu'elle n'était pas native du clan, le mépris et l'agacement qu'il éprouvait pour elle avaient augmenté et ce malgré la grande expression innocente qui peignait son visage. Voulait-elle réellement faire partie du clan ? Il espérait bien pour elle. S'asseyant face à elle, sa longue queue touffue ramenée devant lui, le jeune mâle au pelage crème adoucit son regard avant de s'exclamer d'un ton moins dur :

"On s'en occupera tout à l'heure. Tu souhaites devenir apprentie guérisseuse pour passer autant de temps avec Feuille Tigrée ?"

Il ne s'intéressait pas réellement aux désirs et envies de la petite chatte grise mais voulait simplement la sonder, savoir si elle se sentait prête à faire partie du clan malgré son jeune âge.

Nuage de Luciole

Age : 17
Date d'inscription : 23/02/2019
Messages : 25
Nuage de Luciole
Apprentie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Mar - 1:16

Les plantes médicinales pour les nuls | Petite Luciole Ezgif-10

- "Nuage de Lierre. Et toi ?"

C'est ça ! J'avais oublié ! Nuage de Lierre l'apprenti roux. C'était joli comme prénom, ça lui allait bien. Petite Luciole se demandait quel nom il aurait quand il sera guerrier, ce n'est pas dans si longtemps en plus au vu de la carrure du félin.

-"Petite Luciole."

Elle aussi bientôt elle devra changer de nom, être une apprentie... Est-ce qu'elle en était vraiment capable même en étant une étrangère ? C'était difficile à imaginer. Elle avait du mal à s'imaginer avoir des responsabilités et à vrai dire ça lui faisait un peu peur.

- "C'est donc toi la chatte errante…"

Il avait changé de ton, étant un peu moins sympathique encore. C'était donc cela. Durant un instant, il avait eu l'air de réfléchir, le chaton gris n'avait pas trop compris pourquoi. Pourquoi est-ce qu'il y avait tant de problèmes avec les autres chats ? Sa vision bien naïve du monde lui dictait que c'était assez stupide. Si tout le monde apprenait à se connaître, il n'y aurait pas de gens pas content. Mais ce n'était pas aussi simple...

Il avait lui aussi regardé la pagaille dans la tanière suite à la remarque de la petite. Petite Luciole s'était dit que comme il était plus grand, il aurait su comment on pouvait ranger les feuilles. Les apprentis avaient souvent des corvées, peut être que Feuille Tigrée lui avait déjà demandé de l'aider non ? Mais...

"Tu dois bien savoir comment les ranger, s'exclama le jeune chat, je ne te vois jamais avec les autres chatons de la pouponnière, tu dois passer ton temps ici avec Feuille Tigrée."

Raté. Il ne savait pas non plus. La petite boule de poil passait effectivement tout son temps ici mais elle ne s'intéressait absolument pas à ce que la guérisseuse faisait. C'était plutôt une cachette pour ne pas rester dehors mais les plantes ne la passionnait pas du tout, c'était trop compliqué. A la place, elle aimait juste poser plein de questions à la femelle tigrée ou s'amuser avec ce qu'elle trouvait comme une petite feuille qu'on aurait oublié de ranger.

Petite Luciole secoua la tête. Elle ne savait pas comme ranger tout ça. Avec le regard que lui lançait l'apprenti, elle avait l'impression que c'était grave de ne pas savoir. Il avait tellement l'air d'être sérieux ! Est-ce que tout le monde devenait comme ça en grandissant ? Ça fait peur les gens sérieux.
Il s'était assis devant elle, la toisant toujours de son regard vert.

"On s'en occupera tout à l'heure. Tu souhaites devenir apprentie guérisseuse pour passer autant de temps avec Feuille Tigrée ?"

Hein ? Mais il ne se préoccupait pas du bazar en fait ! D'un côté c'était une sorte de soulagement. Mais pourquoi était-il si sérieux alors ? Parce qu'elle était tout le temps avec la guérisseuse ? Elle se mit à réfléchir. Elle ne voulait pas être son apprentie. Ça ne l'attirait pas du tout, il fallait savoir tant de choses et Petite Luciole oubliait tout ! Non non non. Elle voulait être une apprentie normale. Être une guerrière normale.

-"Non, je veux pas être guérisseuse, c'est trop compliqué. Je veux être une guerrière comme les autres. Mais je reste avec Feuille Tigrée parce que je l'aime beaucoup et puis... J'ai un peu peur d'aller voir les autres gens... Je sais pas quoi leur dire."

C'était étrange de vouloir savoir ce que la petite voulait faire. Il se méfiait peut être encore d'elle à cause de ses origines incertaines. Est-ce que quelqu'un pourra lui faire confiance un jour ? Ce n'était vraiment pas drôle d'être mise appart...

"Dis m'sieur Lierre... Est-ce que c'est mal d'être une chatte errante ?"

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Mar - 20:11

Les plantes médicinales pour les nuls

Nuage de Lierre & Petite Luciole

Au plus grand étonnement de Nuage de Lierre, la petite chatte ne sembla nullement offusquée ou attristée par les propos qu'il venait de tenir. Ses grands yeux jaunes expressifs ne montraient que de la curiosité, ou une certaine incompréhension, il était surprenant de constater à quel point son regard doré témoignait de la moindre émotion pouvant l'habiter. Nuage de Lierre, lui, essayait de rester impassible. Il savait assez bien dissimuler ce à quoi il pensait et ressentait, sauf lorsqu'il était en colère. Dans ces cas là, son être tout entier devenait une manifestation de rage : pelage hérissé, griffes sorties, regard froid… Certains chats arrivaient parfaitement à se canaliser dans ce genre de situation, ce n'était pas le cas de l'apprenti au pelage crème. Trop colérique, trop impulsif… tout le contraire de la petite chatte qui s'était présentée sous le nom de Petite Luciole. Était-ce seulement son véritable nom de solitaire ? Le jeune mâle avait des doutes. Enfin, elle avait du être nommée ainsi en arrivant au sein du clan pour faciliter son intégration. Cela se comprenait après tout, mais elle devait désormais y mettre du sien pour avoir plus qu'un nom de chat des clans.

"Non, je veux pas être guérisseuse, c'est trop compliqué. Je veux être une guerrière comme les autres. Mais je reste avec Feuille Tigrée parce que je l'aime beaucoup et puis... J'ai un peu peur d'aller voir les autres gens... Je sais pas quoi leur dire."

Etonnement, la petite chatte grise semblait assez réfléchie pour son jeune âge. Elle savait déjà ce qui lui plaisait ou non et ce qui pouvait lui correspondre ou pas. Elle manquait peut être un peu d'ambition, à son âge, Nuage de Lierre se voyait déjà devenir un redoutable guerrier et non pas un guerrier "comme les autres". A quoi bon s'entrainer si ce n'était pas pour être le meilleur ? Le concept lui échappait totalement. Mais il la rejoignait sur un point, lui aussi trouvait le poste de guérisseur compliqué et surtout peu intéressant. La perspective de communiquer avec le Clan des Etoiles n'avait pas réussi à le convaincre de dévier de la voie du guerrier, il aimait le concret et le combat, pas les plantes et les esprits. Le reste de ses paroles étaient par contre plus sombres pour lui. Pourquoi avoir peur ? Nuage de Lierre ne se souvenait pas de la dernière fois où il avait ressenti cela, il avait toujours été assez courageux - ou plutôt inconscient - et n'avait jamais eu honte de parler aux autres même s'il pouvait parfois énormément agacer ses camarades. Depuis son plus jeune âge, Nuage de Lierre avait toujours été très impulsif et téméraire, il n'avait pas peur de parler aux guerriers ni de tenir tête aux autres reines de la pouponnière lorsqu'il se querellait avec ses camarades de tanière. Visiblement, Petite Luciole était très différente de lui. Était-ce mal ? Il n'aurait su dire, il n'avait pas réellement d'avis dessus, il était simplement satisfait de constater que la petite chatte grise souhaite devenir un membre à part du Clan du Tonnerre.

"Dis m'sieur Lierre... Est-ce que c'est mal d'être une chatte errante ?"

La voix de Petite Luciole tira l'apprenti de sa réflexion. Elle avait reporté son grand regard ambré sur lui. Que dire ? Sa question était un peu déconcertante, elle ne semblait pas encore réellement saisir ce que signifier appartenir à un clan, elle ne devait pas comprendre encore toutes les nuances du Code du Guerrier. Cela était normal, elle venait d'arriver, mais cela agaça tout de même Nuage de Lierre. Comptait-elle faire ami-ami avec des solitaires une fois qu'elle serait capable de patrouiller seule en forêt ? Il ne l'espérait pas. Posant un regard suspicieux sur elle, il ne lut que l'innocence pure des chatons dans ses grands yeux dorés, elle ne devait même pas encore avoir conscience de la notion du bien et du mal à son âge… Mais elle devrait bien grandir un jour, si Feuille Tigrée avait visiblement décidé de la protéger le plus possible, Nuage de Lierre, lui, décida de la mettre en face des vérités qu'elle devrait certainement affronter en grandissant.

"Pour un chat des clans, oui. Les solitaires peuvent représenter une menace, ils volent le gibier se trouvant sur nos terres et peuvent même s'attaquer à certains d'entre nous."

Même s'il ne cita personne, le visage de Foudre passa un bref instant dans son esprit, assombrissant son regard durant une fraction de seconde. Enfin, vu sa naïveté, Petite Luciole semblait bien loin de ressembler un jour au sanguinaire chat errant, un monde les séparait… Mais si elle souhaitait devenir une guerrière, elle allait devoir s'endurcir. A son âge, Nuage d'Ambre était déjà d'une vivacité incroyable, la naïveté et l'innocence des chatons l'avaient abandonnée depuis longtemps. Il jaugea la petite chatte grise des yeux, elle n'atteindrait certainement jamais une carrure imposante mais le compenserait surement par son agilité, comme beaucoup de femelles. Nuage de Lierre se releva et s'approcha de Petite Luciole jusqu'à se tenir juste devant elle, la dominant de tout son être. Nuage de Lierre avait bien grandi, s'il n'avait pas la taille impressionnante de Chagrin Lunaire, il restait un matou à la belle carrure dont il n'était pas peu fier. Levant mollement une patte avant, il la posa sur la tête de la chatonne avant d'exercer une pression suffisante pour la faire tomber en arrière, la faisant chuter aussi facilement que s'il avait lancé une boule de mousse contre un mur.

"Si tu souhaites devenir guerrière il va falloir t'endurcir un peu ! fit remarquer Nuage de Lierre, il vaudrait mieux pour toi que tu dépasses cette peur stupide d'aller vers les autres chatons. Pendant que toi tu tombes au moindre coup de pattes, eux passent leurs journées à se rouer de coup et à apprendre à encaisser la douleur."

Il posa un regard dur sur elle. Il n'était pas bon de préserver autant un chaton, au plus tôt elle serait confrontée au vrai monde, au mieux cela serait pour elle ! Nuage de Lierre en voulait presque à Feuille Tigrée de ne pas avoir pensé à tout ce que cette mise à l'écart pouvait entrainer. Si Petite Luciole voulait rester, elle devait montrer qu'elle en était capable.

"A ton âge je passais mon temps à imiter les guerriers et à combattre ma sœur…"

Son ton était légèrement nostalgique, tout était plus simple au sein de sa famille lorsqu'il était encore chaton. La rivalité avec sa sœur n'était qu'un jeu au début, cela avait bien changé...

Nuage de Luciole

Age : 17
Date d'inscription : 23/02/2019
Messages : 25
Nuage de Luciole
Apprentie
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Mar - 0:40


Les plantes médicinales pour les nuls | Petite Luciole Giphy


Elle n'aurait peut-être pas du poser cette question. Après tout, c'était pour ça qu'elle ne voulait pas approcher les autres. Elle ne voulait pas connaître la réponse, savoir s'ils allaient la supporter ou pas. Le flou était tellement une solution de facilité. Mais maintenant c'était trop tard et vu comment Nuage de Lierre se comportait depuis tout à l'heure, là au moins, elle allait savoir la vérité.

- "Pour un chat des clans, oui. Les solitaires peuvent représenter une menace, ils volent le gibier se trouvant sur nos terres et peuvent même s'attaquer à certains d'entre nous."

L'information pouvait être dure dans un sens, les solitaires étaient bien vu comme une menace. Mais jamais elle ne voudrait attaquer un membre du clan ni voler du gibier. Elle n'était donc pas citée en tant que solitaire du coup ? Tout ceci était bien trop compliqué ! Les races, les catégories, le comportement... Trop de choses séparaient tout le monde. Elle ne savait pas où se placer. L'apprenti continuait à l'observer, comme s'il l'a décortiquait. La prenait-il pour un vulgaire mélange de toutes ces catégories de chats dangereux ? Durant un instant, Petite Luciole se mit à douter de sa place ici. Mais alors qu'elle continuait à réfléchir, l'autre s'était relevé une nouvelle fois et avait posé une patte sur sa tête grise. Elle n'avait pas eu le temps de voir à quel point il pouvait être imposant mais se faisait une idée de quoi il pouvait avoir l'air. Sans avoir le temps de comprendre le pourquoi du comment, elle chuta un peu pitoyablement à cause de la force de Nuage de Lierre.

"Si tu souhaites devenir guerrière il va falloir t'endurcir un peu ! Il vaudrait mieux pour toi que tu dépasses cette peur stupide d'aller vers les autres chatons. Pendant que toi tu tombes au moindre coup de pattes, eux passent leurs journées à se rouer de coup et à apprendre à encaisser la douleur."


Petite Luciole aurait voulu rétorquer mais elle savait très bien qu'il avait raison. Elle ne s'était même pas relevé.


"A ton âge je passais mon temps à imiter les guerriers et à combattre ma sœur…"


Il avait eu une expression qu'elle ne saurait définir. Mais sinon, elle avait perdu trop temps ! Son baptême d'apprenti, ce n'était pas pour dans si longtemps. Jamais elle ne serait à la hauteur... Elle avait besoin d'aide, jamais elle ne s'en sortirait toute seule.

Alors... apprends moi.

Elle avait fuit du regard un instant, ne mesurant pas tout à fait ce qu'elle venait de dire. Mais ses iris jaunes se repositionnèrent sur le rouquin juste après.

Apprends moi à me battre... Ou alors au moins aide moi à approcher les autres, dis moi ce que je dois dire, je sais pas...

Cette fois la petite s'était relevée, s'était avancé vers lui. Elle arborait une expression de détermination, si rare venant d'elle et ses pattes étaient fermement posées au sol comme si elle s'était préparée à la moindre secousse.

"Je veux réussir... Je... Je dois y arriver."

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Mar - 18:21

Les plantes médicinales pour les nuls

Nuage de Lierre & Petite Luciole

Et puis, soudainement, les grands yeux jaunes de la chatonne s'animèrent d'un nouveau sentiment : une détermination, forte, puissante, surement exacerbée par ce surplus d'émotivité qui semblait caractérisait ses iris dorées. Malgré sa grande naïveté, elle ne semblait pas stupide et percutait même plutôt rapidement tout ce que le matou crème avait pu lui dire. Et visiblement, les remarques et actions de Nuage de Lierre avaient eu l'effet escompté, la petite chatte grise semblait prendre conscience que c'était à elle de faire des efforts, pas au reste du Clan du Tonnerre. Elle devait montrer et prouver qu'elle pouvait être un membre important du clan et non pas un poids mort. Elle devait faire ses preuves, et ceci même si elle n'avait que quelques lunes. L'apprenti au pelage crème eut un petit sourire de satisfaction, la petite ne semblait pas méchante pour un sou, bien au contraire, mais il fallait qu'elle s'endurcisse si elle espérait pouvoir vivre - ou plutôt survivre - dans la forêt parmi les chats des clans. Enfin, il appréciait cette nouvelle lueur qui brillait dans ses yeux et espérait la voir se chamailler avec les autres chatons dans les jours à venir. S'attendant à ce qu'elle le remercie ou approuve ses propos, Nuage de Lierre fut quelque peu décontenancé lorsque Petite Luciole déclara simplement :

"Alors... apprends moi."

Nuage de Lierre posa un regard interrogateur sur la chatonne qui détourna aussitôt les yeux ? Avait-elle honte ? Ou peur de sa réaction ? Il n'aurait su dire. A vrai dire, l'apprenti ne savait que lui répondre, il n'était ni le père ni le mentor de la petite chatte grise, il n'avait rien à lui apprendre, il n'avait pas le temps et l'envie pour cela. Sa demande était des plus étranges, et si elle avait semblé la regretter une fraction de seconde, elle reposa finalement ses prunelles dorées sur le matou. Nulle honte, nulle peur ne se distinguait dans ses yeux, seulement de la détermination.

"Apprends moi à me battre... Ou alors au moins aide moi à approcher les autres, dis moi ce que je dois dire, je sais pas…"

Le jeune chat au pelage crème agita nerveusement ses oreilles, quelque peu agacé cette fois-ci. Il n'avait rien à apprendre à Petite Luciole, pour qui le prenait-elle ? Il fouetta l'air de sa queue, elle devait apprendre à se débrouiller seule, à grandir seule à s'affirmer seule, comme lui l'avait fait. Le matou faillit lui envoyer une remarque acerbe, s'agacer contre elle et l'envoyer paître dans les herbes médicinales une fois de plus, mais il n'en eut pas l'occasion. La petite chatte grise se redressa finalement, gardant son regard doré braqué sur lui, ses pattes fermement ancrées dans le sol, elle se permit même de faire quelques pas vers Nuage de Lierre. Elle était minuscule… cela tranchait tellement avec cette attitude déterminée qu'elle affichait soudainement. Le jeune mâle resta cependant impassible, posant un regard dur sur elle, qu'est ce qu'elle attendait de lui ? C'était à Feuille Tigrée de la former, c'était elle qui l'avait ramenée au sein du clan, pas lui.

"Je veux réussir... Je... Je dois y arriver."

Nuage de Lierre renifla négligemment. Il en voulait à la guérisseuse de l'avoir autant couverte depuis qu'elle l'avait récupérée. Petite Luciole devait affronter la vie, pas seulement le vouloir. Le jeune chat continua de braquer son regard vert pâle sur la petite chatte grise, un regard dur, froid, il aimait cette détermination qu'il lisait en elle, mais il ne fallait pas que cela soit éphémère.

"C'est bien que tu en prennes conscience, déclara-t-il finalement, maintenant il faut agir."

L'apprenti se redressa à son tour, dominant de toute sa taille la petite chatte grise. Il avait bien grandi lui aussi, ses muscles s'étaient développés, ses épaules s'étaient élargies, il n'avait plus la carrure d'un apprenti, il était d'ailleurs plus proche de son baptême de guerrier que celui d'apprenti. En songeant rapidement à cela, un petit frisson d'excitation et d'impatience parcourut son pelage, il avait tellement hâte de rejoindre la tanière des guerriers… il se sentait prêt désormais. Et il espérait que Petite Luciole était prête à débuter son entrainement. Reportant son attention sur cette dernière, il gardait cette expression froide et dure, non pas pour blesser la petite chatte mais pour la faire réagir, la faire percuter, qu'elle comprenne les choses.

"Ce n'est pas à moi de te présenter aux chatons de la pouponnière, reprit-il, je ne suis rien pour toi, tu dois apprendre à te débrouiller seule Petite Luciole. Si tu désires quelque chose, personne à part toi même te permettra de l'obtenir. Tu veux t'intégrer ? Alors fais le. Et si tu échoues, recommence, cela fait partie de l'apprentissage."

Nuage de Lierre, une fois son petit sermon fini, tourna légèrement la tête. Ses yeux se posèrent sur les feuilles éparpillées, il y était allé un peu fort, cela risquait de fortement contrarier Feuille Tigrée. Il agita ses oreilles, réalisant enfin la pagaille qu'il avait semé à cause de sa blessure. Cette dernière le démangea alors de nouveau subitement, comme-ci le simple fait d'y penser déclencher cette désagréable sensation. Nuage de Lierre gronda silencieusement, en parlant d'échec, ce combat perdu face au solitaire en était un énorme dans sa vie. Mais il aurait sa revanche, ça, il en était persuadé.

"Bon, rangeons les plantes de Feuille Tigrée, déclara-t-il de nouveau, j'espère qu'elle rentrera bientôt pour soigner ma blessure."

Nuage de Luciole

Age : 17
Date d'inscription : 23/02/2019
Messages : 25
Nuage de Luciole
Apprentie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Mai - 21:51


Petite Luciole avait beau essayer de montrer qu’elle pouvait être courageuse, le regard que lui portait l’apprenti l’apeurait quand même. Il était froid, un regard glacé, étonnant pour des yeux verts qui d’habitude étaient plus chaleureux. Pourquoi réagissait-il comme ça ? L’avait-elle déçue ?

"C'est bien que tu en prennes conscience, maintenant il faut agir."


Oui, c’est ce qu’elle voulait. Mais comment faire ? Elle n’avait jamais essayé de s’améliorer ou quoi que ce soit. Cette remise en question était dure pour elle…
Ce qui était difficile aussi, c’était de ne pas fuir devant la carrure du mâle. Petite Luciole voyait bien qu’il était fier de sa supériorité, elle aurait bien voulu elle aussi être quelqu’un de fort. Il avait de la chance…

"Ce n'est pas à moi de te présenter aux chatons de la pouponnière, je ne suis rien pour toi, tu dois apprendre à te débrouiller seule Petite Luciole. Si tu désires quelque chose, personne à part toi même te permettra de l'obtenir. Tu veux t'intégrer ? Alors fais le. Et si tu échoues, recommence, cela fait partie de l'apprentissage."

Elle avait acquiescé à contre cœur. Petite Luciole n’était pas forcément d’accord, il n’était pas rien pour elle. C’était même la première personne avec qui elle avait une réelle conversation mis appart Feuille Tigrée, ça voulait dire beaucoup de choses dans la tête d’un chaton. Il avait cependant raison sur un point, elle ne progresserait pas sans faire d’erreurs et elle avait tendance à l’oublier. J’ai peur de mes échecs. J’ai peur qu’on ne m’accepte jamais si je fais des erreurs.

"Bon, rangeons les plantes de Feuille Tigrée, j'espère qu'elle rentrera bientôt pour soigner ma blessure."

Oh oui tiens c’est vrai, il n’avait pas tord là non plus. Feuille Tigrée pouvait rentrer d’une minute à l’autre et ils n’avaient fait que discuter ! Petite Luciole s’avança et commença à rassembler toutes les plantes en un seul tas, l’autre fit de même.

"Mais pour moi tu n’es pas rien, ce serait méchant si je pensais ça." Avait-elle seulement rajouté.

Elle se souvenait légèrement de comment il fallait faire mais elle ne l’avait jamais fait d’elle même, la petite chatte ne faisait qu’observer Feuille Tigrée. Non aller, je dois essayer. Sinon je n’y arriverai jamais...
Elle commençait à séparer les feuilles qui se ressemblaient, certaines n’avait pas la même forme ou pas la même couleur. La petite se remémora les paroles de Nuage de Lierre et l’observa un instant, pensive.

"Dis m’sieur Lierre, comment tu t'es fais cette blessure ? Tu t'es battu ? ...Tu veux bien me raconter ?"


Peut-être qu’il aurait moins l’air sévère comme ça, cette marque était peut être une trace d’un exploit qu'il aimerait raconter, qui sait ! Peut être… ou peut être pas.

Griffe de Lierre

Age : 20
Date d'inscription : 09/08/2018
Messages : 255
Griffe de Lierre
Guerrier ~ Modette
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Mai - 22:00

Les plantes médicinales pour les nuls

Nuage de Lierre & Petite Luciole

Petite Luciole semblait dépitée par les paroles de l'apprenti, voir même déçue. A quoi s'attendait-elle ? A ce qu'il rameute tous les chatons de la pouponnière pour qu'ils viennent lui parler ? Non. Ce n'était pas dans le caractère de Nuage de Lierre de mâcher le travail aux autres. On ne l'avait pas fait pour lui quand il était plus petit, il avait du se débrouiller seul, montrer et prouver à sa sœur qu'il était aussi fort qu'elle, voir même plus. Le début de son apprentissage n'avait pas été des plus simple non plus. Son mentor, Lune Rousse, n'avait jamais été présent pour lui. Il avait du se débrouiller par lui-même, s'entrainer seul, quémander le soutien d'autres guerriers, comme Chagrin Lunaire. Mais il le savait, il parviendrait à devenir un valeureux guerrier, toutes ces heures d'entrainement n'étaient pas vaines. Petite Luciole, elle, semblait beaucoup plus fragile, plus naïve, plus manipulable. Il avait suffit qu'il lui fasse une remarque sur son implication dans le clan pour l'accabler. Il aurait pu regretter ses propos, mais non. C'était pour son bien. Et puis, elle semblait pouvoir vite se changer les idées.

Pendant que Nuage de Lierre songeait à cela, la petite chatte grise avait commencé à ranger les plantes de Feuille Tigrée. Assis juste derrière elle, le matou au poil crème l'observait, elle semblait avoir du mal à réarranger correctement les feuilles et baies en tout genre. Visiblement, passer du temps dans la tanière de la guérisseuse ne l'avait pas inspirée à emprunter la voie du soigneur… Rester à voir si elle deviendrait une bonne guerrière, elle était encore trop jeune pour juger… et pas assez intégrer au reste du clan.

"Mais pour moi tu n’es pas rien, ce serait méchant si je pensais ça."

Nuage de Lierre redressa ses oreilles, quelque peu étonné par les propos de la petite chatte grise. Il la fixa longuement, elle était de dos et ne pouvait pas le voir, mais ses paroles l'avaient quelque peu gêné. Le jeune mâle balaya le sol de la clairière de sa longue queue, les paroles de Petite Luciole l'avaient surpris. Il ne s'était pas particulièrement montré agréable avec elle et pourtant, elle semblait l'apprécier. C'était perturbant. Le matou secoua sa tête blonde, il n'allait pas être intimidé par une chatonne maintenant ! Heureusement, elle ne semblait pas avoir lu la gêne sur son visage, trop occupée à ranger les plantes de Feuille Tigrée.

"Dis m’sieur Lierre, comment tu t'es fais cette blessure ? Tu t'es battu ? ...Tu veux bien me raconter ?"

L'apprenti gronda silencieusement, il avait presque oublié qu'il était venu ici pour se faire soigner par Feuille Tigrée. Sa plaie le démangeait encore mais il aurait préféré qu'elle ne lui pose pas la question. Nuage de Lierre n'était pas fier de cette cicatrice, il s'était fait malmener comme un nouveau-né par ce maudit solitaire. Il avait honte. Il n'avait pas pu défendre les terres de son clan, il s'était montré complètement inutile. Enfin, Petite Luciole n'y était pour rien, il n'allait pas s'en prendre à elle, elle ne pouvait pas savoir que cela dérangerait le matou. Poussant un petit soupir, il lui répondit finalement :

"J'ai attaqué un solitaire qui se trouvait sur les Rochers du Soleil. J'étais seul et lui savait se battre, son regard s'assombrit en repensant à ce combat, j'ai mordu la poussière."

Nuage de Lierre resta quelques instants le regard dans le vide, les yeux sombres. Il avait beaucoup de haine en lui en repensant à cette journée, son égo avait pris un coup. Il attendait impatiemment le jour où il croiserait de nouveau ce matou noir, le combat serait plus équitable cette fois-ci, les choses seraient différentes. Le novice au pelage crème secoua sa large tête, cela ne servait à rien de ressasser tout cela, il ne se laisserait pas faire la prochaine fois. Relevant les yeux, le chat planta son regard vert pâle sur Petite Luciole, l'air grave.

"Les solitaires sont dangereux. Ils se croient tout permis, volent notre gibier et transgressent nos marquages. Ils nous blessent et nous humilient."

L'apprenti sortit machinalement ses griffes, la colère enflant en lui en se rappelant le matou noir.

"Tu as l'air gentille Petite Luciole, cela te portera préjudice. Les solitaires, même si tu en étais une avant, ne sont pas nos amis, ne l'oublie pas le jour où tu en croiseras un."

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: