AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

« Il fût un temps... ensuite, tout s’est mal passé. » — Douces Oreilles
 :: Espace RP :: Les Terres Libres :: Les Quatre Chênes

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Fév - 9:27


« Il fut un temps où les félins étaient gentils.
Quand leurs voix étaient douces,
Et leurs mots invitant.
Il fut un temps où l'amour était aveugle,
Et le monde était une chanson,
Et la chanson était passionnante.
Il fût un temps...

Ensuite, tout s'est mal passé. »

Chagrin Lunaire passa au travers d’un buisson, faisant voler en éclat les branches dénudées de feuilles couvertes de neige et de glaçons. Le vent glacial cinglant son visage faisait geler ses larmes sur ses joues. Il en avait marre, plus qu’assez d’être le bouc émissaire de son Clan.., le martyre.., le souffre-douleur.., la victime... Le guerrier argenté n’avait jamais le droit d’être lui-même.., jamais le droit à un moment de répit. Il était toujours la proie du regard d’autrui.., toujours la proie des moqueries de ses camarades.., et Étoile de Houx ne faisait rien pour arrêter la situation. Au lieu de cela, elle jetait de l’huile sur le feu en participant elle aussi à l’humiliation du guerrier. Aujourd’hui encore, la meneuse tricolore s’en était donné à cœur joie de faire souffrir Chagrin Lunaire autant physiquement que psychologiquement. Elle avait appelé le Clan à se rassembler et avait confronté le pauvre guerrier devant l’intégralité de ses camarades. Elle l’avait grondé d’avoir ramené une seule proie au camp, alors que la veille un autre guerrier avait fait de même. Elle l’avait accusé de lâcheté et l’avait comparé à un chat domestique. Puis, elle ne s’était pas arrêté là. Elle l’avait même blessé en lui infligeant une profonde balafre sur un œil qui saignait encore abondamment et brûlait amèrement à cause de la morsure du froid.

« J'ai fais un rêve autrefois.
Quand l'espoir était grand et la vie digne d'être vécue.
J'ai rêvé que cet amour ne mourrait jamais.
J'ai rêvé que le Clan des Étoiles pardonnerait.
Puis j'étais jeune et sans peur,
Et les rêves ont été faits, utilisés et gaspillés.
Il n'y avait pas de rançon à payer,
Pas de chanson méconnue, pas de proie sans goût. »

Chagrin Lunaire remonta ensuite la pente douce menant aux Quatre Chênes, ses pattes s’enfonçant dans la croûte de neige dans un crissement sourd sous chacun de ses pas. Son pelage argenté était tout en bataille, hirsute et chaotique. Un mélange presque homogène de sang et de larmes collant sur sa joue droite. Son œil droit était également collé par ce genre de cataplasme poisseux, ce qui l’empêchait de bien voir où il posait les pattes. Comme défaite, elles se dérobèrent soudainement sous lui, l’envoyant se fracasser le menton sur la neige durci par le début de la fonte, puis le regel. Chagrin Lunaire laissa échapper une plainte de douleur, mais ne se releva pas. Au lieu de cela, il fondit encore plus en larmes et entonna la suite de son chant, la voix chevrotante:

« Mais les ombres viennent la nuit,
Avec leurs voix douces comme le tonnerre,
Comme elles déchirent votre espoir,
Comme elles transforment vos rêves en honte.
Elle a dormi un été à mes côtés,
Elle a rempli mes journées d'émerveillement sans fin,
Elle a pris mon enfance dans sa foulée,
Mais elle était partie quand vint l'automne.
Et encore je rêve qu'elle vienne à moi,
Que nous vivrons les saisons ensemble.
Mais il y a des rêves qui ne peuvent pas être,
Et il y a des tempêtes que nous ne pouvons pas affronter.
J'ai rêvé que ma vie serait,
Si différente de cet enfer que je vis,
Si différente maintenant de ce qu'il semblait.
Maintenant la vie a tué mon rêve,
Mais j'ai rêvé. »

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Fév - 15:59


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le soleil avait disparu de tout horizon. Douces Oreilles n'en était pas à son premier hiver et pourtant c'était toujours aussi ennuyant, ce qu'elle préférait c'était les balades estival aux creux des rayons du soleil.
La guerrière se releva de sa position avachie et pourtant élégante, elle n'allait pas se laisser pourrir ici alors autant sortir le museau du territoire. Le plus de chance de trouver quelqu'un était bien sur les terres libres à tout le monde, l'hiver c'était peut-être la meilleure saison des rencontres après tout, puisque tout le monde déprimait, ils étaient plus facile à manipuler pour obtenir des infos. Elle n'oubliait jamais les petits secrets des autres car on pouvait toujours s'en servir à un moment ou un autre.

Puis, une mélodie. La femelle redressa abruptement la tête chassant un oiseau de son arbre, elle comprenait les paroles, était-ce une voix féline qu'elle entendait là ? En tout cas elle ne voulait pas déranger le musicien de par sa présence, pour une fois que quelque chose la détendait depuis le début de la saison, elle en profiterait.  

Mais les ombres viennent la nuit,
Avec leurs voix douces comme le tonnerre,
Comme elles déchirent votre espoir,
Comme elles transforment vos rêves en honte.
Elle a dormi un été à mes côtés [...]
 

Le porteur était un magnifique mâle typé Maine Coon, le poils long et argenté soulignant des yeux orangés renfermant un grand chagrin, elle le sentait de loin. Elle le suivait de loin profitant du vent à contre-sens, l'odeur du Tonnerre lui parvenait. Alors les écureuils déprimaient eux aussi de l'hiver ? Elle parcouru les buissons qui entourait les 4 arbres, elle l'avait vu tomber de loin mais au lieu de garder sa fierté il l'avait laissé échapper comme un oiseau en fuite puisqu'il pleurait au moins un ruisseau tout entier.
La guerrière se glissa parmi les fourrées, aussi silencieuse qu'une Ombre, le matou ne l'avait repéré et c'était bien sa vaine.

- Tient.. Tient... Tient. Qu'avons nous là ? Je n'étais pas au courant que les écureuils pleuraient, drôle de découverte. Allons mon mignon, pourquoi tout ce chagrin pour un si beau chanteur ?.. On ne t'as jamais dis que pleurer en public n'était pas la meilleur affaire de la forêt ? Nombreuses sont les vipères qui trainent, prêtes à faire tourner le moindre ragot..

Elle se releva, dans la pénombre nuageuse et à l'ombre des arbres, seul ses deux iris ambrés se dessinaient. Peut-être même faisait-elle penser à un félin sans oreilles de sa position, un doux rire s'échappa de sa gorge tandis qu'elle fixait l'inconnu qui semblait incrédule.

codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Fév - 13:25

« Tient.. Tient... Tient. Qu'avons nous là? Je n'étais pas au courant que les écureuils pleuraient, drôle de découverte. Allons mon mignon, pourquoi tout ce chagrin pour un si beau chanteur?.. On ne t'as jamais dis que pleurer en public n'était pas la meilleure affaire de la forêt? Nombreuses sont les vipères qui trainent, prêtes à faire tourner le moindre ragot... », retentit un miaulement inconnu.
Chagrin Lunaire sursauta. Cependant, il ne se redressa pas sur ses pattes puissantes. Il resta couché sur le sol, les pattes repliées sous lui, comme si ses forces l’avaient abandonnées. Il tourna sa grosse tête poilu en direction de l’intruse, plissant légèrement les yeux et reniflant un peu comme pour ravaler sa peine, mais il ne fit rien de plus pour camoufler ses sentiments. Au lieu de cela, Chagrin Lunaire dévisagea l’espace d’un battement de cœur la tête bizarre de la chatte dissimulé dans l’ombre des chênes. Elle était ronde avec des yeux semblable à ceux d’un hibou, un museau blanc, un pelage brun tigré et pas d’oreilles sur le dessus du crâne. Chagrin Lunaire se surprit même à penser qu’elle devait être mi-chat mi-hibou, mais sa logique lui criait que ce n’était pas du tout possible. Les chats et les hiboux sont ennemis depuis la nuit des temps. Les hiboux chassent les chats et vont jusqu’à tuer des chatons innocents! Chagrin Lunaire espérait que cette cruauté ne se reflétait pas chez la chatte-hibou. Il agita nerveusement une oreille, irrité du regard que lui portait l’intruse, puis il détourna le regard.
« Laisse-moi tranquille... de toute façon, je suis déjà la proie des ragots... », murmura-t-il avant de déposer doucement son menton sur le sol avec un air déprimé.

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Fév - 15:13


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Elle soupira. Le guerrier ne se redressa même pas à sa venue. La femelle de l'Ombre détestait ne pas obtenir l’intérêt d'un mâle surtout lorsqu’on ne la connaissait pas et qu'elle s'en trouvait d'autant plus charmante pour les mirettes.

- Laisse-moi tranquille... de toute façon, je suis déjà la proie des ragots...

Une victime de Clan donc, un dossier qu'elle gardait précieusement sur les écureuils et qu'elle se voyait déjà ressortir. Sa tactique du genre était de passer pour la sympathique vipère de la forêt, celle qui voulait bien laisser le félin en paix pour mieux lui planter ses crocs plus tard.
Elle se dandina d'un air ravissant vers le matou et afficha ensuite une mine faussement affectée, elle savait se montrer convaincante.

- Tatata mon mignon, pas de ça avec moi. Allez aujourd'hui je suis d'humeur clémente, allez dit moi pourquoi tant de chagrin guerrier du Tonnerre.

Elle s'assit tranquillement à côté et essuya ses larmes d'une douce patte, l'expression de son faciès complémenté de ses oreilles lui donnait un air d'ange, de créature désireuse de rendre bonne toute chose sur cette Terre. Les moustaches de la guerrière frétillèrent lentement.

- On me nomme Douces Oreilles si l'envie te prenait de le savoir, on me surnomme aussi la Déesse des Ombres, va savoir pourquoi.

Elle laissa un petit rire tout autant charmant que son minois, bien sur qu'elle savait d’où lui venait ce surnom mais que le félin ne le sache pas était bien son aubaine, il était juste un innocent petit papillon prêt à s'engouffrer dans la toile d'une araignée, si petit..  

codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Fév - 19:20

Chagrin Lunaire voulait seulement qu’on le laisse seul. La solitude l’aidait toujours à panser ses blessures, et il s’en remettait très bien après. Mais la chatte tigrée ne semblait pas de cet avis car elle s’approcha encore plus du guerrier en trottinant. Dès qu’elle fut auprès de lui, elle miaula doucereuse:
« Tatata mon mignon, pas de ça avec moi. Allez aujourd’hui je suis d’humeur clémente, allez dit moi pourquoi tant de chagrin guerrier du Tonnerre. »
Elle s’assit ensuite tranquillement à son côté, sa fourrure brune frôlant celle argentée du guerrier. Celui-ci releva légèrement la tête, se forçant à ne pas la tourner vers la guerrière. Mais lorsqu’elle essuya ses larmes d’une patte douce, Chagrin Lunaire céda et croisa le regard ambré de la chatte. Son visage n’était plus aussi mystérieux que celui d’un hibou, mais doux et attendrissant comme celui d’une mère qui réconforte son chaton. Il ne manquait plus qu’elle lui lèche le dessus du crâne.
« On me nomme Douces Oreilles si l’envie te prenait de le savoir, on me surnomme aussi la Déesse des Ombres, va savoir pourquoi. »
Elle laissa échapper un petit rire charmant. Chagrin Lunaire se détendit. Il se passa même une patte sur la joue, prenant le temps d’observer sa patte blanche maculée de sang séché. Il se sentait un peu mieux maintenant, mais il n’avait pas vraiment envie de parler de ses problèmes à une inconnue. Alors, il planta ses griffes dans le sol.
« Chagrin Lunaire... », miaula-t-il simplement.

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Fév - 19:48


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le matou se détendit, elle avait visé juste et dans le mille maintenant il ne restait plus qu'à tisser la toile autour d'une petit papillon mais il semblait tout de même réticent à se dévoiler. Après tout trop de facilité devenait ennuyant.

- Chagrin Lunaire...

L'envie de continuer la conversation n'y était pas. Ça c'était sans compter le fait qu'il soit tomber sur l'Ombreuse la plus aguicheuse de la forêt et, pour pouvoir draguer quelqu'un sans doute les mots étaient-ils la meilleure technique. Du coup, elle ne se gêna pas pour bien lui montrer qu'elle ne comptait pas s'arrêter en chemin. Elle se releva brusquement laissant le froid hivernal reconquérir la fourrure grise du matou, pas besoin de demander un rôle de confidente, elle était déjà toute prête.

- Et donc, si je comprends bien... Chagrin Lunaire, c'est quelqu'un de ton propre Clan qui te rend ainsi ? Enfin s'ils sont plusieurs c'est vraiment dégueulasse.

Elle le regarda fixement, oui décidément il n'était pas un grand bavard mais Doucé savait faire parler, c'est qu'elle comptait faire aujourd'hui et s'il se trouvait qu'elle réussissait son coup, elle pourrait lentement étendre sa toile autour du guerrier du Tonnerre, en silence.

- Bon, je sais que je ne suis pas la mieux placée pour venir jouer les confidentes en parfaite inconnue mais je doute que les guerriers de ton Clan jouent ce rôle à en voir ta tête, avoir quelqu'un dans son camp même inconnu c'est toujours plus agréable que de rester seul, tu crois pas ?

Elle l'encouragea en posant lentement sa queue sur le pelage argenté, tout n'était que calcul pour obtenir l'attention du guerrier et pourtant Doucé jouait parfaitement son rôle, l'air d'être réellement affecté, aucun douté qu'elle puisse avoir des mauvaises attentions, ce n'était pas possible venant d'un minois si doux et maternel.  

codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Fév - 13:12

Lorsque la chatte se releva brusquement, Chagrin Lunaire frissonna. Il gonfla ensuite sa fourrure pour se tenir seul au chaud. Il se releva à son tour et s’assit. Puis, il se donna quelques coups de langue sur le poitrail pour s’aider à se tenir au chaud.
« Et donc, si je comprends bien... Chagrin Lunaire, c’est quelqu’un de ton propre Clan qui te rend ainsi? Enfin s’ils sont plusieurs c’est vraiment dégueulasse. » miaula Douces Oreilles.
Quand elle prononça son nom, Chagrin Lunaire eut un nouveau frisson qui lui parcourut l’échine. Il ne put dire avec certitude s’il s’agissait du froid ou du ton qu’avait employé la chatte, mais il savait que c’était un frisson. Il avait maintenant l’impression désagréable qu’un essaim d’araignées courait sous sa pelisse. Mais il s’efforça de ne pas sourciller. Chagrin Lunaire fixait un point dans le vide devant lui. Il n’osait pas regarder la chatte. Il ne lui faisait pas confiance. Elle venait du Clan de l’Ombre et ces chats avaient une très mauvaise réputation dans la forêt. Il continuait tout de même à l’écouter silencieusement.
« Bon, je sais que je ne suis pas la mieux placée pour venir jouer les confidentes en parfaite inconnue, mais je doute que les guerriers de ton Clan jouent ce rôle à en voir ta tête. Avoir quelqu’un dans son camp, même inconnu, c’est toujours plus agréable que de rester seul, tu crois pas? » poursuivit-elle en déposant lentement sa queue sur le guerrier.
Chagrin Lunaire se crispa. Il eut l’étrange impression que la chatte lisait en lui. Il ne cherchait qu’à être écouté et compris par son Clan, mais il ne pouvait pas faire confiance à une guerrière ennemie. Chagrin Lunaire se décala sur le côté, se débarrassant ainsi de la queue de la chatte.
« J’apprécie la solitude. » mentit-il. « Je la préfères aux bavardages incessants, parfois incompréhensibles et étourdissants. »
Il réussit même à se convaincre lui-même de ses paroles en fredonnant une petite chansonnette dans sa tête.

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Fév - 15:48


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le guerrier se crispa, décidément celui-là n'était pas indulgent avec les étrangers. A vrai dire la femelle ne l'était pas non plus lorsque qu'on venait la déranger. Mais tout de même, en temps de crise on se serrait la patte, non ? De plus, quand on avait personne à qui parler cela faisait du bien de voir quelqu'un de rassurant. Le fait que le félin était déterminé à ne pas lui faire confiance l'énervait, elle le voyait désormais comme un moucheron qui lui titillait la toile sans vouloir tomber dedans. Insupportable moucheron.

- J’apprécie la solitude. Je la préfères aux bavardages incessants, parfois incompréhensibles et étourdissants.

Mensonge sur mensonge, voila ce que disait le ton du guerrier et le fait qu'il n'eut même pas le courage de la regarder dans les yeux. On apprenait pas à l'Ombreuse à mentir, elle savait déjà bien le faire. Quand bien même le félin aurait-il voulu se le faire croire à lui-même, elle n'en croyait pas un mot. Du coup cela l'énervait encore plus et surtout son geste de l'écarter, elle, Déesse des Ombres, femelle que tous convoitait. Elle grommela.

- Je ne savais pas que les Écureuils étaient tout aussi menteur, tu m'en apprends beaucoup sur ton Clan; Chagrin Lunaire. Cependant la plupart des félins désire de l'attention, je doute que tu n'en fasses pas parti et même au plus profond de toi tu sais que je dis vrai. Peut-être pas mon attention en particulier.

Elle se détourna d'un brusque battement de queue, elle s'écarta du matou puisqu'il ne voulait pas de sa présence. Elle grimpa en quelque bonds sur le promontoire qui dominait la clairière.

- Cependant aujourd'hui, je suis bien la seule indulgente à me pencher sur ton cas, tu devrais en profiter crois moi c'est pas tout le monde qui a cette chance. Ou alors tu me peux continuer à pleurer ton désespoir tout seul, mais crois moi c'est pas ça qui va changer ta situation.

Elle s'allongea de tout son long sur la pierre froide et écarta longuement les pattes dans un bâillement comme pour se détourner de sa proie, peut-être celle-ci redeviendrait-elle un peu plus aimable comme ça ?

codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Fév - 22:16

Le temps semblait s’être arrêté autour d’eux. Le soleil n’avait pas bougé d’un poil dans le ciel bleu. Mais Chagrin Lunaire avait l’impression que la chatte tigrée discutait depuis que le soleil était haut dans le ciel et que maintenant il s’apprêtait à se coucher derrière les Hautes Pierres. Cependant, ce n’était pas le cas. Chagrin Lunaire commençait à perdre patience. Lui qui n’était pas agressif de nature tolérait mal les propos de la chatte. Surtout lorsque celle-ci appelait son Clan les écureuils.
« Je ne savais pas que les Écureuils étaient tout aussi menteur, tu m'en apprends beaucoup sur ton Clan; Chagrin Lunaire. Cependant la plupart des félins désire de l'attention, je doute que tu n'en fasses pas parti et même au plus profond de toi tu sais que je dis vrai. Peut-être pas mon attention en particulier. » grommela Douces Oreilles.
Elle venait de recommencer. Chagrin Lunaire sentit ses poils se dresser sur son échine et ses griffes sortir de leur fourreau. Il sentait que si elle répétait une autre fois le mot « écureuil » il lui sauterait à la gorge. Mais Chagrin Lunaire dut avouer qu’elle n’avait pas tort. Oui. Il recherchait l’attention. Mais pas d’elle. Il voulait plus que tout revoir Griffe d’Ange. Se presser contre son pelage doré. Croiser de nouveau son regard bleuté. Elle lui manquait. Mais il savait que cela était impossible car Griffe d’Ange était morte. Elle avait rejoint le Clan des Étoiles. Et il n’avait jamais pu lui dire « je t’aime »... Le mouvement de la chatte ramena Chagrin Lunaire au moment présent. Il la regarda s’éloigner en espérant avoir enfin un peu de tranquillité. Mais il fut déçue de la voir réapparaître sur le grand promontoire après avoir disparut dans les ombres. Cependant, Chagrin Lunaire ressentit également une pointe d’excitation traverser la moindre fibre de son corps imposant. Il se leva d’un bond et s’approcha ensuite de la pierre ascendante.
« Cependant aujourd'hui, je suis bien la seule indulgente à me pencher sur ton cas, tu devrais en profiter crois moi c'est pas tout le monde qui a cette chance. Ou alors tu me peux continuer à pleurer ton désespoir tout seul, mais crois moi c'est pas ça qui va changer ta situation. »
Sa dernière phrase; Chagrin Lunaire en était conscient. Mais il ne savait pas comment changer les choses mêmes s’il rêvait de le faire. Il en avait assez de souffrir au détriment du bonheur des autres. Il détourna le regard un instant, regardant la base du promontoire en se passant une patte sur sa joue blessée. Le sang avait coagulé, mais pas sa douleur. Chagrin Lunaire releva la tête, braquant son regard de couleur saumon sur la chatte et miaula:
« Et tu penses pouvoir changer les choses? Toi? Une simple guerrière comme moi? Et qui plus est, ne fait même pas partie de mon Clan? »

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 0:43


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le matou se passa une patte sur la joue, la guerrière avait déjà sentie son sang depuis son arrivée, pas besoin d'être un génie pour deviner d’où ça venait. Le code du Guerrier permettait-il donc ce genre de comportement, le Clan du Tonnerre prenait une tout autre image soudainement aux yeux de l'Ombreuse, elle qui était attachée aux valeurs de son Clan.

- Et tu penses pouvoir changer les choses? Toi? Une simple guerrière comme moi? Et qui plus est, ne fait même pas partie de mon Clan?

Elle soupira, elle ne voyait vraiment pas ce que le guerrier avait à perdre, enfin il s'enfermait surtout dans une douleur profonde et au bout d'un moment cela ne tiendrait plus. En tout cas personne ne méritait de se faire harceler par quelqu'un, même pas une proie. On tuait pour se nourrir, pour se défendre, mais blesser pour le plaisir était une chose que Douces Oreilles ne pouvait pas voir, surtout sans raison apparente.

- Écoutes mon minet, on pense souvent que l'Ombre a le cœur froid mais le Clan des Etoiles sait à quel point je suis attachée au valeur de mon Clan. Personne ne mérite des choses dans son propre campement, parce que sans endroit sécuritaire, ou l'on a envie de rentrer, on ne peut pas vivre joyeusement. Enfin si t'aimes la souffrance c'est pas mon boulot d'essayer de comprendre ta peine bien sûr. Mais ce n'est pas le cas, n'est-ce pas ?  

Elle leva la tête vers les cieux, les Ancêtres existaient peut-être là, quelque part. Comment voyaient-ils cette discussion ? Mal ? Bien ? Après tout ce n'étais juste qu'un discours d'un prédateur à une potentielle proie pour l'amadouer. Cependant le félin du Tonnerre avait quelque chose de miséreux que la guerrière n’aurait pu expliquer, il ne lui faisait vraisemblablement pas pitié dans son statut de mâle et elle l’aurait probablement laissé tombé si quelque chose ne l'intéressait pas vraiment. Sa relation avec son Clan, et quand bien même aurait-elle pu détester le Tonnerre, elle ne pouvait pas partir maintenant.      


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 18:54

« Écoute mon minet, on pense souvent que l'Ombre a le cœur froid mais le Clan des Étoiles sait à quel point je suis attachée au valeur de mon Clan. Personne ne mérite des choses dans son propre campement, parce que sans endroit sécuritaire, ou l'on a envie de rentrer, on ne peut pas vivre joyeusement. Enfin si t'aimes la souffrance c'est pas mon boulot d'essayer de comprendre ta peine bien sûr. Mais ce n'est pas le cas, n'est-ce pas ? »
Chagrin Lunaire se sentit perdu comme s’il avait manqué une bride de la conversation. Il ne se rappelait pas avoir fait allusion à la sombre réputation du Clan de l’Ombre à voix haute. Alors la guerrière n’avait aucune raison de défendre son Clan sur le sujet. Chagrin Lunaire agita les oreilles. Il se dressa sur ses pattes, puis se rassit confortablement sur ses hanches. Il balaya le sol de sa queue avant de parler à son tour.
« Cela n’a rien à voir avec le fait que tu viens de l’Ombre! Je suis simplement sceptique que tu puisses changer quoi que ce soit à ma situation. De plus, je ne cherchais pas à m’apitoyer sur mon sort pour obtenir ta pitié. » grommela Chagrin Lunaire. « Cependant, je suis prêt à écouter ce que tu as à dire mais comprends bien que je serais le seul à décider de la suite. Ce n’est pas parce que je suis sensible que je suis une cervelle de... d’écureuil! »
Chagrin Lunaire avait hésité sur le dernier mot. Il avait d’abord pensé à dire « souris », mais l’accent que mettait la guerrière sur les « écureuils » depuis leur rencontre le mettait toujours en rogne. Et c’était le moment opportun qu’il avait choisi pour lui faire savoir sa façon de penser.
« Et ne t’avise plus de me comparer à ce gibier. »

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 19:08


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le félin se redressa sur ses pattes, Douces Oreilles releva la tête était-il enfin décidé à parler un peu de quelque chose ? Elle se le demandait bien et puis après tout elle n'avait plus rien à perdre maintenant. En tout cas il avait arrêté de chialer, c'était déjà bien.

- Cela n’a rien à voir avec le fait que tu viens de l’Ombre! Je suis simplement sceptique que tu puisses changer quoi que ce soit à ma situation. De plus, je ne cherchais pas à m’apitoyer sur mon sort pour obtenir ta pitié. Cependant, je suis prêt à écouter ce que tu as à dire mais comprends bien que je serais le seul à décider de la suite. Ce n’est pas parce que je suis sensible que je suis une cervelle de... d’écureuil ! Et ne t’avise plus de me comparer à ce gibier.  
Décidément le Clan du Tonnerre était rancunier sur le fait qu'on les appelaient écureuils. Mais si ce surnom était proposé ce n'était pas forcément pour l'intelligence ou la comparaison au gibier. Enfin bon, la femelle lâcha plutôt un long bâillement comme faussement intéressé, elle s'étira longuement avant de bien vouloir répondre.

- Je n'ai aucune pitié pour le Clan du Tonnerre et encore moins pour les mâles, si j'veux t'aider c'est pour mes valeurs en tant que guerrière et envers mon Clan, je ne supporte pas de voir quelqu'un se faire persécuter par des membres de son Clan et c'est tout. Ne vas pas croire que je suis sentimentale, loin de là.  

Elle se releva pour entamer un nouveau moment d'étirement avant de fixer le ciel, effectivement le soleil n'avait pas beaucoup baissé depuis son arrivé. Il lui restait encore du temps pour converser même si elle avait perdue sa foie du départ. Elle se força à bondir de son perchoir pour venir titiller le museau du félin de sa queue, elle fit un mouvement de bassin pour se décaler.

- Nous vous appelons écureuils par votre façon de savoir monter aux arbres, rien de plus. Enfin par respect je vais t’appeler par ton nom, Cha-grin Lunaire.

Un pouffement de rire silencieux, elle se rassit tranquillement pour faire une toilette de ses oreilles d'une patte, toujours l'allure charmante et pas un faux pas dans son allure.

- Déjà pour t'aider il va falloir que j’identifie la cause du problème, tu n'es pas obligé de détailler. Fais dans l'évasif si c'est dérangeant pour toi.

Et elle continua son nettoyage comme-ci la conversation n'était pas plus dérangeante que cela pour elle, elle plongea ses iris ambrés sur le pelage argenté du guerrier pour le détailler de la tête aux pattes, il avait l'air un peu pataud et sensible mais les apparences étaient souvent trompeuses. Après tout elle ne le prenait pas en pitié, elle ne faisait que s'amuser avec sa proie.  


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 19:35

« Je n'ai aucune pitié pour le Clan du Tonnerre et encore moins pour les mâles, si j'veux t'aider c'est pour mes valeurs en tant que guerrière et envers mon Clan, je ne supporte pas de voir quelqu'un se faire persécuter par des membres de son Clan et c'est tout. Ne vas pas croire que je suis sentimentale, loin de là. »
Chagrin Lunaire regarda la guerrière descendre de son perchoir, et s’avancer vers lui. Mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui chatouille la truffe de sa queue. Surpris, Chagrin Lunaire écarquilla les yeux. Il éternua, puis se passa une patte sur le museau. Mais à quoi jouait-elle?
« Nous vous appelons écureuils par votre façon de savoir monter aux arbres, rien de plus. Enfin par respect je vais t’appeler par ton nom, Cha-grin Lunaire. »
Chagrin Lunaire grogna. Mais il ne fit rien de plus. Il la regarda s’asseoir, tout simplement.
« Déjà pour t'aider il va falloir que j’identifie la cause du problème, tu n'es pas obligé de détailler. Fais dans l'évasif si c'est dérangeant pour toi. »
Chagrin Lunaire soupira. Il devait réfléchir à ce qu’il voulait confier à la guerrière ou non. Il garda le silence un instant. Il regarda autour de lui, cherchant le courage pour parler. Mais il se rendit vite compte qu’il ignorait ce que ses camarades lui reprochaient. Chagrin Lunaire décida alors de lui faire part de ses sentiments face à la situation.
« Mes camarades... eh bien... ils ne sont jamais satisfaits de mes efforts... Je fais de mon mieux, mais cela ne semble ja-mais leur faire plaisir. »

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 19:48


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le guerrier semblait soudain soucieux de savoir ce qu'il pouvait bien dire ou non. Il resta un long moment enfermé dans ses pensées comme pour faire le tri avant de prendre la parole. Douces Oreilles attendit en fermant lentement les yeux faisant mine de se reposer.

-Mes camarades... eh bien... ils ne sont jamais satisfaits de mes efforts... Je fais de mon mieux, mais cela ne semble ja-mais leur faire plaisir.

Elle ouvrit un oeil, elle enregistra les paroles du matou. Donc c'était une sorte de bouc émissaire faisant mine de ne jamais donner assez, elle se demandait bien ce qu'il pouvait faire réellement pour être traité ainsi, est-ce qu'il travaillait beaucoup moins que les autres, ou était-il mois efficace.

- Et tu penses faire assez que les autres ? Enfin je ne veux pas faire dans le jugement mais peut-être que tu peux être moins efficace dans une tâche, ce que tes camarades n'apprécient pas. Ce n'est qu'une hypothèse bien sûr, te sens-tu moins capable que les autre ?

Elle parlait d'une voix plutôt douce et moins forte, analysant les moindres faits du félin pour essayer d'y déceler quelque chose. La situation était vraiment.. bizarre. Souvent lorsque que quelqu'un était rejeté c'était pour son comportement par pour ses...capacités. Enfin dans un Clan on s'entraidait alors les faibles de l'un étaient remontés par un autre qui lui-même possédait des faiblesses. Personne n'était mit à l'arrière ainsi.

- Est-ce que tu as déjà remarqué le travail des autres, ils travaillent comme toi ? Sinon quelque chose peut paraitre dérangeant dans ton caractère peut-être ?

Elle le détaillant de plus près, il ne semblait pas posséder une quelconque blessure qui pourrait le ralentir et physique il était plutôt bien taillé, assez grand. De la jalousie peut-être ? Paraitre aussi grand donnait l'impression qu'il était fort de caractère, peut-être que ses camarades n'appréciaient pas de séjourner avec un matou plus haut qu'eux, cela donnait une impression de surpassement désagréable. Le cas l'intéressait vraiment maintenant, si elle résolvait cette affaire, il lui devrait quelque chose et il serrait plus facile à attraper de cette façon. Elle sourit, un sourire presque maternel.  


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 20:14

« Et tu penses faire assez que les autres ? Enfin je ne veux pas faire dans le jugement mais peut-être que tu peux être moins efficace dans une tâche, ce que tes camarades n'apprécient pas. Ce n'est qu'une hypothèse bien sûr, te sens-tu moins capable que les autre ? » opina Douces Oreilles en le dévisageant.
Chagrin Lunaire ne comprenait pas ce que la guerrière voulait dire. Il faisait ce qu’on lui demandait; pas toujours sans rouspéter, mais il finissait par le faire. N’était-ce pas le plus important? Chagrin Lunaire trouvait que oui. La façon dont il parvenait à ses fins n’était pas importante à ses yeux. Il se contentait d’obéir, c’est tout.
« Est-ce que tu as déjà remarqué le travail des autres, ils travaillent comme toi ? Sinon quelque chose peut paraitre dérangeant dans ton caractère peut-être ? »
Chagrin Lunaire ne comprenait pas plus. Lorsque la guerrière avait ouvert de nouveau la gueule pour parler, il avait espéré un éclaircissement de sa part, mais son espoir était vain. Il se retrouva à se questionner lui-même sur la qualité de son travail. Cependant, sa conclusion était loin d’être concluante.
« On me demande de chasser, je chasse. On me demande de patrouiller, je patrouille. Quoi qu’on me demande, j’obéis. Et ensuite, on s’en prends à moi. », lança-t-il sur un ton désintéressé.

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 21:09


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

- On me demande de chasser, je chasse. On me demande de patrouiller, je patrouille. Quoi qu’on me demande, j’obéis. Et ensuite, on s’en prends à moi.  

Il était donc coincé dans le cercle incessant de devoir toujours faire ce qu'on lui demandait. Sa clémence lui posait problème au final mais la femelle ne savait pas trop comment interpréter cela. Fallait-il lui dire qu'il s'en retrouvait à être vu comme faible et donc harcelé en l’occurrence ou peut-être le problème était-il à creuser plus profondément. C'était sans doute ça. Elle réfléchit longuement à quoi lui répondre le laissant dans l'attente d'une réponse.

- Tu ne t'es jamais demandé si quelque chose dérangeait les autres dans ce que tu faisais, moi par exemple je l'ouvres souvent trop quand j'suis excédée par quelque chose et souvent ca plait pas aux autres, dès fois il me le font regretter surtout quand ils viennent d'autres Clans.

Elle s'arrêta de parler pour laisser le temps cette fois au matou d'assimiler les choses, elle repensa à tout ce qu'elle avait entreprit depuis qu'elle était guerrière, oui vraiment ses frères avaient décidés de lui mener la vie dure ultérieurement et c'était certainement à cause d'eux qu'elle le faisait payer aux mâles maintenant. Elle avait toujours été la princesse de la portée, cette qui savait rabâcher les autres quand il voulait un peu de lumière et cela n'avait pas plu. En soit elle comprenait leur comportement mais son égo ne lui permettait pas de pardonner.

- Souvent on pense que des choses qui nous sont familières ne sont pas dérangeante pour les autres sauf qu'en réalité ça l'ait. Comme vouloir être vu, on cache d'autres personnes qui ne vont pas apprécier et que l'ont ne voit pas. Je ne pense pas que ce soit tes capacités en fin de compte, tu as l'air d'être un assez bon guerrier sur ce domaine là.

Oui réellement, ce n'était pas dans cette partie qu'il fallait creuser, quelque chose n'allait pas avec ses camarades et elle allait le trouver, pour au moins avoir une part de mérite derrière, même s'il ne la remerciait pas, cela servirait pour plus tard.  


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Fév - 22:05

« Tu ne t'es jamais demandé si quelque chose dérangeait les autres dans ce que tu faisais, moi par exemple je l'ouvres souvent trop quand j'suis excédée par quelque chose et souvent ca plait pas aux autres, dès fois il me le font regretter surtout quand ils viennent d'autres Clans. » miaula Douces Oreilles. « Souvent on pense que des choses qui nous sont familières ne sont pas dérangeante pour les autres sauf qu'en réalité ça l'ait. Comme vouloir être vu, on cache d'autres personnes qui ne vont pas apprécier et que l'ont ne voit pas. Je ne pense pas que ce soit tes capacités en fin de compte, tu as l'air d'être un assez bon guerrier sur ce domaine là. » renchérit-elle.
Puis le silence s’installa dans la clairière des Quatre Chênes. Chagrin Lunaire sentit l’atmosphère s’épaissir autour de lui et de la guerrière. Non, il ne s’était jamais posé ce genre de questions, mais il dut avouer que les paroles de la guerrière faisait tout son sens. Si on le détestait à ce point c’est qu’il devait bien y avoir une raison, et elle devait sûrement être valable. Chagrin Lunaire commença donc à se pencher sérieusement sur le sujet. Il se remémora même les événements de ce matin-là. Il était parti chasser, il avait attrapé une grive et lorsqu’il était rentré, il avait déposé l’oiseau sur le tas de gibier. Rien d’inhabituel. Entre-temps, il avait croisé deux ou trois chats de son Clan, mais il les avait ignorés et avait poursuivi sa route. Peut-être aurait-il dû les saluer? Chagrin Lunaire n’en voyait pas l’utilité; aucun chat ne le saluait jamais. Mais peut-être était-ce de sa faute? Son caractère le rendait souvent... insociable... aux yeux des autres.
« Je ne cherche pas à attirer l’attention. C’est peut-être ça qui les dérangent. Le fait que je sois si... individualisme. » avoua Chagrin Lunaire, à contrecœur. « Mais c’est qui je suis, en tant que chat, et je me vois mal changé. Si seulement les autres pouvaient s’adapter à nous ou nous laisser tranquille... On ne fait de torts à personne. »

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Fév - 13:48


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Un silence rasant s'installa sur l'endroit, seul le soupir glacé des deux félins conférait une présence ici. La guerrière ne bougea pas d'un poils, laissant le temps au mâle de digérer plus ou moins la chose et de prendre en compte ses paroles. Il l'avait écouté c'était déjà ça.

- Je ne cherche pas à attirer l’attention. C’est peut-être ça qui les dérangent. Le fait que je sois si... individualisme. Mais c’est qui je suis, en tant que chat, et je me vois mal changé. Si seulement les autres pouvaient s’adapter à nous ou nous laisser tranquille... On ne fait de torts à personne.

La guerrière accrochait à ses propos, si seulement tout le monde pouvait s'adapter aux autres cela serrait parfait mais, les plus forts profitaient des plus faibles depuis longtemps déjà. Elle se demandait depuis quand cette "règle" était-elle de mise. Elle-même profitait de la faiblesse des mâles sur ses courbes mais elle n'étais pas dans l'abus non plus puisqu'elle ne leur infligeait rien en réalité.

- Effectivement, le monde est cruel pour les autres. Pour t'en sortir, soit t'es supérieur, soi tu t'en fou mais quand t'es aucun des deux c'est difficile, je peux comprendre. Cependant, je ne pense pas que ton côté insociable soit la seule raison après tout, tout le monde n'est pas sociable tout le temps. Et puis s'ils ne t’aiment pas cela ne devrais pas être un problème pour eux.

La femelle se retourna pour réfléchir, elle avait déjà vu des cas identiques dans son Clan, enfin pas autant harcelés et cela s'était vite calmés mais assez pour en déduire des choses. Souvent la jalousie était quelque chose qui revenait, ne pas obtenir les capacités de la victime était tellement hargneux pour les autres qu'ils en venaient à le prendre en grippe.

- Dis moi Chagrin Lunaire, est-ce que par hasard tu aurais plutôt des capacités ou un talent que les autres n'ont pas ? Quelque chose qu'ils puissent détester ou jalouser en tout cas ?

Mieux valait entamer cette supposition, de toute façon c'était sans doute la plus probable.


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Fév - 19:08

« Effectivement, le monde est cruel pour les autres. Pour t'en sortir, soit t'es supérieur, soi tu t'en fou mais quand t'es aucun des deux c'est difficile, je peux comprendre. Cependant, je ne pense pas que ton côté insociable soit la seule raison après tout, tout le monde n'est pas sociable tout le temps. Et puis s'ils ne t’aiment pas cela ne devrais pas être un problème pour eux. », miaula Douces Oreilles.
Chagrin Lunaire dû avouer que la guerrière avait raison sur ce point. Pourquoi s’acharner autant sur lui alors qu’on le détestaient? Cela n’avait aucun sens! Le guerrier argenté baissa de nouveau les yeux sur ses pattes blanches. Il s’interrogeait intérieurement sur la raison de ces mauvais traitements.
« Dis moi Chagrin Lunaire, est-ce que par hasard tu aurais plutôt des capacités ou un talent que les autres n'ont pas ? Quelque chose qu'ils puissent détester ou jalouser en tout cas ? » demanda Douces Oreilles.
À ces mots, un souvenir vînt hanter Chagrin Lunaire. Les paroles de Nuage de Lierre bourdonnaient dans ses oreilles. Le novice roux pâle n’avait cessé de faire l’éloge de sa grande carrure lors de leur entraînement matinal. Chagrin Lunaire se sentît comme si Douces Oreilles venait de lui retirer une épine de la patte. Elle venait de lui faire réaliser ce que son Clan lui reprochait. Sa carrure! Malgré la génétique de sa famille, il était le seul de sa portée qui avait hérité de la carrure de leur père, Souffle de Gel, et en raison de son caractère plutôt doux et lunatique, son Clan devait lui en vouloir de gaspiller un si grand atout en fanfaronnant et en chansonnettes.
« Si. Il y a bien une ou deux choses. », répondit finalement Chagrin Lunaire. « Ma carrure imposante... et mon talent pour le chant... qui sont contradictoires. »

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Mar - 19:04


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

En vue de la mine du matou, il devait surement avoir comprit quelque chose et pour une fois il soutira un sourrire à la minette puisque c'était toujours plaisant de donner une réponse à quelqu'un. Enfin, elle reste tout de même dans son sérieux histoire de ne pas trop se laisser aller, elle faisait ça dans un but évident bien sûr.

- Si. Il y a bien une ou deux choses. Ma carrure imposante... et mon talent pour le chant... qui sont contradictoires.

C'était bien plus apparent maintenant. Le guerrier était beaucoup plus grand qu'elle et ayant l'habitude d'être surplombé elle n'avait pas vraiment fait attention mais il était vrai que le félin devait surplomber pas mal de monde non plus. Le Clan du Tonnerre avait donc le temps de jalouser la taille de ses membres, c'était d'autant plus absurde que l'on devait beaucoup plus chérir ce guerrier qui pouvait faire de grande chose et surtout se vanter de le posséder dans ses rangs. Décidément les autres Clan étaient bien plus intriguant qu'elle ne le pensait.

- Je pense personnellement, que ton Clan jalouse ta grande taille pour ce que tu en fait. Chanter montre en quelques sortes une sensibilité qui t'appartient et peut-être les autres guerriers aimeraient te voir plus brute.

Elle leva la tête vers le soleil déclinant mais cependant reprit l'attention du félin.

- Cependant, tu n'as aucune obligation de devenir ce que les autres veulent, tu chantes merveilleusement bien alors je ne vois pas pourquoi tu devrais te priver... Pour ton Clan, tu devrais sans doute affirmer cette envie ou passer outre les moqueries. L'indifférence dissuade de nombreux félins, et puis il doit bien y avoir quelqu'un de ton avis dans ton Clan. Ou alors, tu peux toujours trouver des alliés autre part.

Elle avait bien comprit que le félin n'était pas trop pour le côté tactile de la femelle, elle agita seulement ses moustaches tandis que le vent se levait un peu brusquement l'obligeant à se recroqueviller dans sa pelisse pour se couvrir. La discussion allait bien s'achever et pourtant elle avait l'impression d'avoir bien aidé le félin.


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Mar - 15:40

Chagrin Lunaire regretta presque aussitôt ses paroles. Bien qu’il ait dit la vérité et qu’elle était bonne à dire, le guerrier argenté se sentait trahis ou était-ce lui qui venait de trahir son Clan. Que penserait la guerrière de l’Ombre maintenant? Pouvait-elle promettre de ne rien dire à son propre Clan? Chagrin Lunaire en doutait. Douces Oreilles semblait bien bavarde. Elle ne garderait sans aucun doute rien de ce qu’elle avait apprise sur le guerrier et son Clan pour elle. Elle irait sûrement se pavaner devant son Clan avec les secrets du matou comme s’il s’agissait d’un trophée de chasse. À cette pensée, Chagrin Lunaire grommela. Mais quelle cervelle de souris je fais, se maudit-il. C’est une ennemie!
À ces mots, la guerrière tigrée parla de nouveau, sa voix douce et mielleuse; la même qui avait ensorcelé Chagrin Lunaire et l’avait fait se confier à elle en oubliant toutes les contraintes et leur rivalité clanique.
« Je pense personnellement, que ton Clan jalouse ta grande taille pour ce que tu en fait. Chanter montre en quelques sortes une sensibilité qui t'appartient et peut-être les autres guerriers aimeraient te voir plus brute. » susurra Douces Oreilles.
Elle leva ensuite la tête vers le soleil déclinant avant de reprendre.
« Cependant, tu n'as aucune obligation de devenir ce que les autres veulent, tu chantes merveilleusement bien alors je ne vois pas pourquoi tu devrais te priver... Pour ton Clan, tu devrais sans doute affirmer cette envie ou passer outre les moqueries. L'indifférence dissuade de nombreux félins, et puis il doit bien y avoir quelqu'un de ton avis dans ton Clan. Ou alors, tu peux toujours trouver des alliés autre part. »
Chagrin Lunaire reçu le compliment de la guerrière avec étonnement. Ce n’était pas la première fois qu’on le complimentait pour ses talents de chanteur, non. Feuille d’Aster avait dit la même chose lors de leur première rencontre, et comme Douces Oreilles, le guérisseur avait été d’un soutien précieux. Le Clan de l’Ombre semblait savoir apprécier les petites choses simples de la vie contrairement au Clan du Tonnerre, et Chagrin Lunaire se surprit à penser aller vivre dans le Clan de la guerrière. Il se donna alors un coup de langue nerveux sur le poitrail, comme pour rejeter cette idée stupide et parla à son tour.
« Je ne souhaite pas me retourner contre mon Clan... Malgré tout, j’ai de la famille et elle compte beaucoup à mes yeux. Je ne désires donc pas les trahir. » miaula Chagrin Lunaire avec un tel sérieux qui n’était pas fidèle à lui-même.

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Avr - 11:04


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le mâle se passa un coup de langue hâtif sur le poitrail, une pensé contraire à ce qu'il devait faire peut-être ? Elle sentait son embarras de sa position et cela lui arracha un petit sourrire.

- Je ne souhaite pas me retourner contre mon Clan... Malgré tout, j’ai de la famille et elle compte beaucoup à mes yeux. Je ne désires donc pas les trahir.

Elle releva lentement la tête avec un doux sourrire, certains étaient vraiment arqués sur la façon de trahir les règles mais apprécier la valeur des autres de son espèce était-ce là vraiment de la trahison ? Douces Oreilles avait toujours été réticente à l'idée de devoir rejeter un contact avec les autres clans seulement pour des proies et un territoire. Après tout ils étaient tous des félins alors en quel droit ne devait-il pas s’apprécier ?
Elle se rapprocha de nouveau du matou et le dépassa de peu avant de lui répondre finalement.

- Oh, tu sais.. Moi aussi j'ai de la famille et jamais je ne pourrais trahir mon cher Clan. Je ne t'ai jamais demandé de trahir ton Clan et puis après tout le Code n'interdit pas de se lier d'amitié avec les autres Clans. Cette broutille demande seulement de pouvoir se battre en cas de futiles combats.. Je n'ai jamais vu le problème de ne pas apprécier les autres, après tout j'aime beaucoup sortir de mon territoire et de ma zone de confort, je ne vois pas ou est le problème.

La queue longea lentement le flanc du guerrier tandis que la femelle prit lentement une position assise. Tellement proche du matou qu'elle aurait pu enfuir sa tête dans son long pelage mais, elle se contenta de le regarde avec son regard charmeur.    


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Avr - 14:45

Chagrin Lunaire observa en silence la guerrière le contourner. Il suivît chacun de ses mouvements en tournant la tête d’un côté jusqu’à ce que son cou ne soit plus capable de s’étirer, puis il tourna la tête de l’autre côté. Ses yeux de couleurs coraux fixés sur le museau de la chatte qui n’arrêtait pas de s’agiter à chaque fois qu’elle l’ouvrait. La guerrière en avait beaucoup à dire mais ses paroles ne passaient jamais inaperçu pour le guerrier. Elles lui faisaient de l’effet; le perturbait... Encore une fois, Douces Oreilles pris la parole:
« Oh, tu sais.. Moi aussi j'ai de la famille et jamais je ne pourrais trahir mon cher Clan. Je ne t'ai jamais demandé de trahir ton Clan et puis après tout le Code n'interdit pas de se lier d'amitié avec les autres Clans. Cette broutille demande seulement de pouvoir se battre en cas de futiles combats.. Je n'ai jamais vu le problème de ne pas apprécier les autres, après tout j'aime beaucoup sortir de mon territoire et de ma zone de confort, je ne vois pas ou est le problème. »
Chagrin Lunaire aurait dû être choqué de cette révélation. La guerrière se plaisait à enfreindre le Code du Guerrier et transgresser les frontières. C’était scandaleux! Mais le guerrier ne dit rien car le contact de la queue de la chatte sur son flanc et sa proximité stupéfiante lui fît vite oublier ce détail. Il plongea son regard dans le sien, oubliant toutes les confidences de Douces Oreilles; qu’elles soient intentionnelles ou non.
Chagrin Lunaire murmura doucement comme s’il était à moitié conscient, assommé par le charme de la minette:
« Tu as peut-être raisons.., et seul le Clan des Étoiles le sait. »

Douces Oreilles

Age : 16
Date d'inscription : 03/02/2019
Messages : 291
Douces Oreilles
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Avr - 18:14


Il fut un temps...


Douces Oreilles feat. Chagrin Lunaire

Le félin ne fut nullement surpris de la réponse de la guerrière, elle venait presque d'avouer sa transgression au code du Guerrier m'enfin bon.. Pas de quoi en faire toute une affaire puisque de toute façon, ils n'étaient pas du même Clan. En tout cas le charme opérait très bien sur le guerrier adverse, il lui semblait boire ses paroles comme une vulgaire marionnette prête à accepter toutes ses demandes, ça la fit sourire.

-Tu as peut-être raisons.., et seul le Clan des Étoiles le sait.

Bingo, elle avait touché juste. L'enchantement de ses belles paroles faisait à présent effet mais, elle ne voulait pas s’amuser tout de suite, elle devait le laisser filer pour mieux le rattraper plus tard. Une sorte de jeu du chat et de la souris en quelque sorte, elle avait pendue un fromage devant son museau histoire de bien se faire voir.
La minette se retourna pour poser une douce patte sur l'épaule du grand guerrier et lui murmura ses mots lentement, comme une invitation.

- Eh bien mon joli, qu'en penses-tu j'ai été d'une grande aide mais maintenant, c'est à toi de faire tes propres choix.

Oui, c'était en quelque sorte une invitation, nulle ne savait le lieu d’atterrissage mais la déduction était que les attentions de la guerrière n'était pas seulement douce et soyeuse comme elle voulait le faire entendre, si elle avait le matou en poche, elle pourrait en apprendre plus sur le Tonnerre.
Elle posa doucement une patte sur son torse avant de plonger son regard embrassé dans celui du Maine Coon, la décision qu'il devait prendre lui appartenait après tout. Elle ne l'avait pas forcé à faire quelque chose depuis de le début de cette conversation.

- Mais j’espère sincèrement que tu ne t'arrêteras pas de chanter, et que tu voudras bien chanter pour moi..

Pour jouer les tendres, elle était admirablement douée et c'en était risible du fait que l'on pouvait la croire aveuglément et que chacune de ses paroles sonnaient comme une douce caresse aux oreilles des autres, peut-être était-ce là, la signification de son nom ?      


codage par LaxBilly.

Chagrin Lunaire

Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2018
Messages : 203
Chagrin Lunaire
Guerrier ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Avr - 11:21

Chagrin Lunaire sembla plus détendu, comme s’il était hypnotisé par la guerrière tigrée brune et blanche. Il accepta même étrangement le doux contact de la patte de la chatte sur son épaule sans broncher, comme s’ils se connaissaient depuis de très nombreuses lunes et pas seulement depuis quelques battements de cœur. Le guerrier tigré argenté et blanc suiva la femelle du regard; ses yeux coraux plongés dans ceux ambrés de la minette.
« Eh bien mon joli, qu’en penses-tu? J’ai été d’une grande aide, mais maintenant, c’est à toi de faire tes propres choix. »
Douces Oreilles miaula ces mots comme une invitation pour le chat. Elle déposa ensuite sa patte sur le torse du mâle avant de plonger son regard embrasé dans celui du matou, comme si elle ne l’avait pas déjà assez assommé.
« Mais j’espère sincèrement que tu ne t’arrêteras pas de chanter, et que tu voudras bien chanter pour moi... »
Chagrin Lunaire sembla rêver; toutes sa tristesse et sa colère s’était envolée grâce à la présence et au réconfort de la guerrière. Il se sentait comme s’il flottait dans le ciel, sur un petit nuage tout doux, aussi doux que le pelage tigré brun et blanc de la chatte à qui il effleura la joue d’une patte en une douce caresse.
« Si c’est ce que tu souhaites, et que cela me permet de te remercier alors pourquoi pas. »
Le matou miaula ces mots si doucement que sa voix sembla se muer en un murmure presque inaudible.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: