AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Entre lieutenantes... | Ft. Ruisseau de Rose
 :: Espace RP :: Les Terres Libres :: Les Quatre Chênes

Candeur du Lys

Messages : 47
Date d'inscription : 04/09/2018
Candeur du Lys
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Sep - 21:38
« ft. Ruisseau de Rose et Candeur du Lys »
Entre lieutenantes ...
Candeur du Lys était en train d’organiser les patrouilles, comme chaque matin. En ce jour, le temps n’était pas vraiment au beau fixe. Les nuages avaient pris place dans le ciel, et l’on apercevait seulement de temps à autre des morceaux de bleu. La chaleur non plus n’était pas présente. Probablement annonciatrice de temps pluvieux dans les jours à venir. Enfin, seulement fit du bien à la féline. En réalité, elle n’aimait pas avoir chaud, ni froid. Il fallait un juste milieu. Elle prenait également soin de ne pas mettre les mêmes guerriers dans des patrouilles trop rapprochées, même si parfois c’était compliqué. Enfin, lorsque tout fut fini, elle décida de sortir, et peut-être d’en profiter pour chasser aussi.
La lieutenante divagua sur les terres du Clan du Tonnerre, mais elle n’était pas vraiment attentive aux odeurs qu’elle percevait. Elle s’émerveillait plus devant des fleurs qui commençaient à faner, ou même le bruit de la rivière non loin. En réalité, elle ne portait guère attention à sa direction. Et elle ne se rendit compte qu’après qu’elle avait atteint les Quatre Chênes. Ils étaient là, leurs branches s’agitant doucement lorsque la petite brise venait s’immiscer entre leurs feuilles. Un bruit de frémissement s’en échappait. Candeur du Lys s’assit devant eux, et ferma les yeux, portant toute son attention sur ce fameux bruit. C’était vraiment apaisant. Tout ce dont elle avait besoin, après toutes ces organisations. Parfois, l’agitation au sein du camp lui donnait mal à la tête, et un simple petit bruit pouvait l’apaiser. Ces arbres le faisaient parfaitement.
Après quelques instants, la lieutenante se releva, et s’avança doucement vers la clairière située entre les Quatre Chênes. C’était un endroit vraiment merveilleux, qui regorgeait de fleurs, de plantes, d’insectes, de petits animaux,… Tout ce dont il fallait à Cand pour qu’elle puisse à la fois s’émerveiller et se reposer. Mais aussi, elle savait que c’était un endroit de passage pour les quatre Clans, et parfois même les solitaires. Alors, chaque fois qu’elle venait ici, elle s’attendait à rencontrer quelqu’un. Ce qui allait arriver rapidement. Elle perçut un effluve, et reconnu celle du Clan du Vent. Alors, la féline s’avança d’une belle   démarche vers le centre de la clairière, et s’assit, scrutant les alentours, à la recherche du félin en question. Et, lorsqu’elle l’aperçut, elle la reconnu bien vite.
« Salutations, Ruisseau de Rose. Ravie de te rencontrer en ce lieu. C’est un bien mauvais temps en ce jour, précurseur de la saison des Feuilles Mortes… »
Dit-elle en fixant amicalement la nouvelle venue.

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


HRP
HRP:
 

Ruisseau de Rose

Messages : 326
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 24
Localisation : Québec
Ruisseau de Rose
Lieutenante ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Sep - 20:10
Ces derniers jours avaient été très laborieux pour Ruisseau de Rose. Entre sa rencontre avec le guérisseur du Clan de l’Ombre, l’assemblée des quatre clans et son intervention auprès d’un apprenti du Clan du Tonnerre qui avait malencontreusement franchit la frontière en poursuivant un écureuil, la lieutenante tricolore n’avait presque pas eu de temps pour se reposer. Elle était donc épuisée, elle avait mal à la tête, elle se sentait faiblir et progressait inconsciemment dans la lande en titubant comme un somnambule. Ses pas la menaient rapidement auprès des Quatre Chênes; l’endroit où elle avait vécu tant d’émotions dernièrement. Ruisseau de Rose se souvenait de son rendez-vous improvisé avec Feuille d’Aster, de la tristesse ressentie lors de leur discussion au sujet de Danse de Ruisseau et de la délivrance occasionnée par leur franchise à tous les deux. Elle avait pu enfin se confier à un chat sans craindre la trahison et cela l’avait grandement aidé à faire son deuil. Elle se souvenait aussi de son altercation avec l’apprenti roux clair, de la colère ressenti suite à l’impertinence du novice et de son soulagement d’avoir pu réussir à contrôler ses émotions fortes lorsque le jeune chat avait finalement regagné les terres de son propre clan. La lieutenante tricolore commençait à peine à se souvenir des événements de la dernière assemblée, lorsqu’une voix féminine l’interpellait subitement:

« Salutations, Ruisseau de Rose. Ravie de te rencontrer en ce lieu. C’est un bien mauvais temps en ce jour, précurseur de la saison des Feuilles Mortes… »

C’était une guerrière blanche qui se tenait devant la lieutenante tricolore qui venait de miauler. Elle avait commencé par la saluer, puis elle avait parlé de la température. Une chose que Ruisseau de Rose avait omise de prendre en compte depuis son réveil. Pour la première fois depuis ce matin, elle frissonnait. Le temps était gris, froid et humide, comme s’il avait plu toute la matinée, mais ce n’était pas du tout le cas. De plus, avec la fatigue, le corps de la guerrière tricolore peinait à produire de la chaleur afin de se garder au chaud. Elle gonflait sa fourrure, machinalement, puis elle se redressait pour miauler:

« Oh bien le bonjour Candeur du Lys. Je ne m’attendais pas à te croiser en ce lieu. Comment vas-tu? »

Ruisseau de Rose demandait par pure politesse.

Candeur du Lys

Messages : 47
Date d'inscription : 04/09/2018
Candeur du Lys
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Oct - 18:35
« ft. Ruisseau de Rose et Candeur du Lys »
Entre lieutenantes ...
Le mauvais temps qui commençait à faire son apparition rendait Candeur du Lys plutôt triste, voire mélancolique. Mais en même temps, elle trouvait que l'automne était une belle saison, à la fois pleine de couleurs et de tons sombres. Elle trouvait ça poétique. Enfin, la lieutenante étant du genre à s'émerveiller devant un rien, voilà une saison qui lui convenait parfaitement. Elle se donna un coup de langue sur la patte avant de la passer derrière son oreille. Parfois, lorsqu'une bourrasque éphémère de vent passait, des frissons parcouraient son corps. C'était agréable et désagréable comme sensation.
Elle rapporta toute son attention sur Ruisseau de Rose, et continuait de lui sourire malgré le fait qu'elle ait bombé le poitrail. Probablement un mécanisme devenu automatique. C'était typique des chats occupant un poste important dans un Clan. D'ailleurs, Cand devait probablement le faire aussi sans s'en rendre compte. Enfin, la n'était pas le sujet. Elle se devait de se tenir correctement et de ne pas faire n'importe quoi. A ce moment là, elle représentait son Clan tout entier devant celui du Vent. Elle ne devait donc pas rêvasser ou bien porter toute son attention sur un nuage parcourant le ciel plus rapidement que les autres. Alors, elle se redressa, tout en paraissant amical. Elle se faisait simplement un peu plus grande. Puis elle prit la parole.  
« Et bien, je dirai que tout va pour le mieux. Je ne m'attendais pas non plus à faire ta rencontre par ici. Et qu'en est-il de toi, Ruisseau de Rose ? Le Clan du Vent se porte-t-il bien ? »
Demanda-t-elle.  
Formules de politesse. Elles ne s'étaient pas beaucoup rencontrées, alors pour le moment, aucun lien ne les liait. Alors Candeur du Lys se contentait du minimum syndical, comme devait le faire la lieutenante du Clan du Vent.
« Nous allons vers les mauvais jours... Qu'est-ce que je peux détester ces saisons !/span> »
Pesta-t-elle.
« Avez-vous le nécessaire en terme de plantes médicinales ? »
Questionna-t-elle Ruisseau de Rose.

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


HRP:
 

Ruisseau de Rose

Messages : 326
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 24
Localisation : Québec
Ruisseau de Rose
Lieutenante ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Oct - 21:01

« Eh bien, je dirais que tout va pour le mieux. Je ne m'attendais pas non plus à faire ta rencontre par ici. Et qu'en est-il de toi, Ruisseau de Rose? Le Clan du Vent se porte-t'il bien? »

Demandait Candeur du Lys.
Ruisseau de Rose, quant à elle, n'avait pas très envie de parler de sa vie, car à peine venait t'elle d'entamer son processus de deuil que bien d'autres malheurs s'abattaient sur elle. De plus, avec la fatigue, le froid et la faim qui commençait à se faire ressentir, la lieutenante tricolore était de très mauvais poils aujourd'hui.

« Nous allons vers les mauvais jours... Qu'est-ce que je peux détester ces saisons! »

Pestait la guerrière blanche.
Ne partageant pas le même avis, la guerrière tricolore agitait une oreille, légèrement agacée. Pour elle, la saison des feuilles mortes était sa préférée; les feuilles tombantes de toutes les couleurs attisaient son côté romantique. Elle adorait voir les arbres se parer de nouvelles teintes de rouge, orange, jaune et or, puis muer juste avant la mauvaise saison. Cela lui rappelait à quel point la vie est imprévisible et peut changer rapidement...

« Avez-vous le nécessaire en terme de plantes médicinales? »

Questionnait la lieutenante du Tonnerre.
Assailli de questions, la lieutenante du Vent ne savait plus quoi répondre. Ne voulant pas nuire à son clan en révélant quelconques informations qui pouvaient s'avérer utiles à leurs rivaux, Ruisseau de Rose tentait maladroitement d'éviter l'interrogatoire.

« Rien à signaler de mon côté. »

Moins elle en disait, mieux son clan se porterait. Même si celui-ci ne vivait rien de bien particulier en ce moment; ni guerre, ni famine, ni maladie ne venait perturber le quotidien et compromettre la survie du clan. Alors aucun félin ne pourrait reprocher à Ruisseau de Rose d'avoir mentis, car ce n'était pas du tout le cas. Elle avait simplement abrégé la vérité.

HRP:
 

Candeur du Lys

Messages : 47
Date d'inscription : 04/09/2018
Candeur du Lys
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Jan - 21:05
"-Rien à signaler de mon côté."
Candeur du Lys entama une rapide toilette. La lieutenante du Clan du Vent n'était pas très bavarde. Elle s'en voulu de l'assaillir avec autant de questions. C'était très impoli de sa part, et Ruisseau de Rose pourrait penser qu'elle voulait lui soutirer des informations et en tirer profit. Ce qui n'était pas du tout dans ses intentions, mais cela pouvait porter à confusion. Alors, elle baissa la tête, légèrement honteuse par son comportement de pie bavarde.
"- Si tout va bien pour votre Clan, c'est parfait." lança-t-elle d'un ton doux.
Elle était vraiment sincère. La lieutenante détestait voir les autres malheureux ou encore avoir une mauvaise santé. Elle se sentait incapable de quoi que ce soit dans ce genre de situations. Et même s'ils étaient rivaux, Cand aimait les savoir en bonne forme. C'était comme ça, elle n'y pouvait rien. Ne pas demander serait contre sa nature, et elle ne se sentirait pas bien après cela. Elle se concentra de nouveau sur Ruisseau de Rose.
"-Excuse moi de t'assaillir de questions. Je n'aurai pas dû m'immiscer dans la vie de votre Clan comme ça." dit-elle d'une voix non assurée.
Parfois, elle aurait bien voulu s'enterrer vingts pattes sous terre. Sa naïveté lui faisait faire bien des erreurs, et elle ne savait comment se rattraper après. Alors, comme un chaton l'aurait faire, elle planta son regard sur la lieutenante DU Vent, et décida de ne pas en ajouter trop de plus, de peur de dire n'importe quoi.

Ruisseau de Rose

Messages : 326
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 24
Localisation : Québec
Ruisseau de Rose
Lieutenante ~ Fonda
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Jan - 12:45

Ruisseau de Rose remarqua que Candeur du Lys baissa honteusement la tête, les oreilles légèrement inclinées vers l’arrière, comme si elle venait de comprendre tout ce que pouvait créer ses questions auprès de son hôte. La lieutenante blanche s’empressa alors de miauler doucement:
« Si tout va bien pour votre Clan, c'est parfait. »
Ruisseau de Rose sentit une pointe de sincérité dans les paroles de Candeur du Lys, mais elle peinait à y croire sérieusement. La lieutenante tricolore ne cessait pas de se rappeler la bataille qui avait eu lieu entre le Clan du Tonnerre et de l’Ombre jadis; cette même bataille qui avait coûté la vie à son compagnon. Ruisseau de Rose se souvenait très bien du témoignage de Cœur Emmêlé concernant le décès de Danse du Ruisseau. Il s’était bravement battu contre un chat du clan de la lieutenante blanche, avait reçu une profonde balafre qui s’était par la suite infectée et il en avait perdu la vie. Depuis, la lieutenante tricolore nourissait secrètement de la haine pour le Clan du Tonnerre; ce même clan qui a généralement à coeur les meilleurs intérêts de tous les clans.
« Excuse-moi de t'assaillir de questions. Je n'aurais pas dû m'immiscer dans la vie de votre Clan comme ça. »
« De même concernant le votre, en espérant que ce soit également le cas. »
Miaula Ruisseau de Rose avec hypocrisie, en agitant nerveusement une oreille. Peu importe si le clan de la lieutenante blanche se portait bien, la lieutenante tricolore s’en moquait; le sort du Clan du Tonnerre ne l’intéressait pas le moins du monde.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: